0% lus

Souvent l’accouchement est comparé à l’effort fourni pour un marathon.
Non sans s’infliger une telle préparation, il est prouvé qu’il est important de maintenir une activité physique et sportive pendant toute la durée de la grossesse.

Plus facile à dire qu’à faire quand on n’est pas une pro du fitness.

Pour autant, il n’est pas question de me laisser aller et si je veux répondre à mes envies de femme enceinte (le chocolat noir en l’occurence) j’ai plutôt intérêt à me secouer la couenne !

De l’utilité de continuer un peu de sport durant sa grossesse

Avoir une activité physique pendant la grossesse, pourquoi ?

De façon générale, enceinte ou non, faire du sport est bon pour la santé. la santé physique et mentale. Maintenant que c’est dit enfilez vos joggings et filer à la salle de sport en courant ça vous fera l’échauffement !

Blague à part, et si on n’est pas toutes accros aux endorphines, qu’on soit une sportive acharnée ou une sportive du dimanche c’est toujours bien de se bouger. Chacune son rythme, ses envies et ses motivations.

Aucune étude ne démontre des risques à la pratique d’une activité physique. Pour celles qui pratiquent déjà un sport il sera plus facile de maintenir l’activité, à condition toujours de respecter et d’accepter ses limites. Pour les autres, peu ou pas sportive, suivre une activité sportive pendant la grossesse permettra de maintenir une condition physique propice au bon déroulement des prochains mois.

Pratiquer un sport, à son niveau, permet notamment de limiter une prise de poids trop importante et pour après, ça aide à perdre les kilos tout de même accumulés et ça fait travailler le périnée (utile avant, pendant et après la grossesse).

Faire du sport c’est bénéfique pour la future maman, le bébé et aussi pour le papa puisque vous allez défouler vos nerfs ailleurs qu’à la maison.

Il n’en fallait pas plus pour me motiver !

grossesse activité physique

Quelques précautions tout de même

Au moindre doute il ne faut pas hésiter à en parler avec votre médecin.
Si votre santé, et celle du bébé, le permet il vous donnera son feu vert. Ça ne coûte rien de lui poser la question d’autant plus que vous le voyez assez régulièrement.

De façon générale, il y a tout de même quelques sports à proscrire. Il s’agit essentiellement de ceux qui supposent un choc et ceux où il y existe un risque de chutes. Aussi, une activité trop intense pourrait être néfaste quand on sait que enceinte on a tendance à s’essouffler assez vite (monter les escaliers est un sport en soi).

En gros, il faut éviter de commencer l’équitation, le taekwendo ou encore l’haltérophilie.

Bien sûr, vous verrez circuler sur les réseaux sociaux des tas de futures mamans en pleine séance d’accro-yoga perchées sur les épaules de leur partenaire ou encore d’autres mamans en devenir en train de soulever de la fonte.
Mais généralement ces filles-là sont des sportives qualifiées, elles pratiquent leur sport depuis bien longtemps. Et ce n’est pas parce qu’elles postent 1 photo par jour qu’elle pratique intensément non plus (ah la magie des réseaux sociaux).

Les activités que j’ai pratiqué enceinte

Puisqu’il est un peu question de moi par ici, je vais rapidement vous parler des 3 activités qui m’ont suivies pendant ma grossesse.

Outre la marche à pied (le shopping et les balades dans le parc d’à côté ça ne compte pas vraiment), j’ai fait de la natation, du yoga prénatal et un peu de vélo.

La natation

La natation est l’une des meilleures activités pour les femmes enceintes. C’est un sport extrêmement doux (à moins que vous ne vous preniez pour la cousine germaine de Michael Phelps), qui muscle en douceur et fait travailler le cardio. Un concentré de bienfaits pour nous ! On se sent tellement légère dans l’eau, Tout est fluide. Oubliés les kilos accumulés et les tensions.
Je m’y suis donc attelée tout le second trimestre. Si après j’ai arrêté c’est parce que… Non pas de fausses excuses, il y a prescription, j’ai eu la flemme d’y aller le soir après le boulot.

Il existe des variantes de la natation comme l’aquagym pour femme enceinte. Je n’ai jamais testé mais celles que je connais qui s’y sont essayées ont adoré. En plus, c’est l’occasion de rencontrer d’autres mamans ce qui est quand même plus sympa que d’enchaîner des longueurs en solo.

Le yoga prénatal

Autre activité, et je vous en avez parlé dans un article précédent (Cf. Le yoga prénatal, une discipline pour les femmes enceintes), c’est le yoga prénatal . Entre étirements et positionnement du corps, le yoga prénatal est une bénédiction pour nos corps endoloris et notre esprit (parfois paniqué avec toutes ces choses à penser avant l’arrivée imminente de bébé dans 5 mois).

Personnellement je l’ai pratiqué de ma 20ème semaine de grossesse (pas besoin de commencer trop tôt, c’est bien de sentir bébé bouger et d’avoir un peu de bidon) à la 40ème. J’aurais d’ailleurs pu continuer vu que ma puce a décidé de prolonger son séjour mais j’ai préféré laver les vitres, il paraît que ça aide à déclencher le travail. Il paraît.

Le vélo

activité physique sport grossesse

Je l’avoue, et au risque de passer pour une dingue, oui j’ai fait du vélo enceinte.
Ma propre mère, bien qu’à plusieurs milliers de kilomètres de là en était folle donc j’ai arrêté de lui dire que j’étais allée faire les courses sur mon bolide à pédales. Jusqu’au jour où, un voisin bien intentionné, à lâcher une remarque “elle le sait ta mère que tu fais encore du vélo?” alors que ladite maman était en visite chez nous. Passons.

Oui je le sais, faire du vélo suppose des risques de chute (y’en a qui suivent on dirait!). Mais voilà, je me sentais capable et en forme. Aucune contre-indication et j’étais fort prudente.

Puis c’est pas pour me trouver des excuses mais la toulousaine expatriées à Montréal que je suis avait envie de profiter de son vélo vintage pendant les 3 mois d’été. Le reste du temps il est à l’abri de la neige dans le sous-sol.

En bref, faites du sport tant que vous le pouvez et surtout si vous le voulez ! Pas la peine de se culpabiliser les soirs où on est crevé et qu’on préfère manger une tablette de chocolat noir (ou pas).

Au plaisir !

roxane signature

Cabinet d'ostéopathie Bertucchi

Une équipe d’ostéopathes spécialistes de la périnatalité

Roxane

Author Roxane

Billets d'une jeune maman (mais pas que) toulousaine, expatriée à Montréal, finalement revenue dans la ville rose.

More posts by Roxane

Leave a Reply