0% lus

Après l’effervescence des premières semaines qui suivent la naissance de nos bébés et une fois qu’on a réussi à prendre un rythme de croisière (aussi éphémère et changeant soit-il), il est grand temps de faire des activités en dehors de la maison.

On a déjà évoqué les activités à faire pendant la grossesse qui apportent tout un tas de bienfaits pour le corps et aussi pour le moral. Pour autant, les activités post-grossesse sont tout aussi importantes.

Activités maman/bébé : l’éveiller et contrer la routine

Proposer à bébé des activités en dehors de la maison l’ouvre à un nouvel environnement (autre que le tapis d’éveil et le tour du pâté de maison), participe à son développement cognitif, à l’éveil de sa motricité et le socialise en rencontrant d’autres bébés. Beau programme !

Que celle qui n’en a pas eu marre d’entendre bébé chouiner sans raison et qui a enfilé son écharpe de portage fissa, le cheveu en vrac et le pantalon tâché pour aller se promener en catastrophe me jette la première pierre. Et tiens, ô miracle! Bébé est soudain tout calme, les yeux bien ouverts à regarder tout ce qui se passe autour, à faire des sourires aux briques et à plisser les paupières au moindre petit coup de vent.

Mais faire des activités avec bébé c’est aussi nous faire du bien, à nous maman. Sortir de notre routine quotidienne, faire autre chose que de se préoccuper du rangement, discuter avec d’autres mamans (et donc arrêter de parler seule dans le salon), rigoler, partager ses doutes.

En bref, c’est bon pour notre santé mentale.

Décision prise, bébé et moi on va sortir plus régulièrement, faire un peu de gym pendant que bébé va babiller avec des jeunes de son âge (le coup de vieux que je me prends!).

Quelles activités faire avec un bébé ?

Si je n’étais pas très alerte avant ma grossesse sur le sujet il se trouve que j’ai facilement trouvé des informations. En prime, il existe tout plein d’activités différentes. Il y en a pour tous les goûts.

Les bébés nageurs

Mon activité phare ! J’ai adoré participer aux cours des bébés nageurs et il semblerait bien que ma louloute est appréciée elle aussi l’expérience: vérifié cet été quand elle se baignait sans appréhension.

Le but de l’activité est simple: familiariser les tout petits au milieu aquatique et permettre leur éveil psychomoteur. Attention, il ne s’agit pas d’apprendre à nager à votre enfant ! Il n’est pas question de préparer le prochain Florent Manaudou.

Les séances vont crescendo dans l’approche. On commence par un cours découverte, appréhender l’eau, la sensation de pesanteur, la liberté de mouvements. Puis au fur et à mesure on met en place des jeux ludiques, on chante des chansons pour rendre le cours plus vivant et on apprend l’immersion. Oui la totale !

J’avoue la toute première fois j’étais un peu apeurée mais finalement tout se passe très doucement.

Une chose importante dont il faut s’assurer avant de s’inscrire: que l’eau de la piscine dans laquelle l’activité a lieu est suffisamment chauffée pour que bébé s’y sente bien (environ 32 degrés).

activités extérieures bébé idées

La gym poussette

C’est la nouvelle activité à la mode ! Ça nous vient des États-Unis et du Canada, la gym poussette (ou aussi appelé cardio poussette ou fitness poussette) permet de concilier maternité et sport.

Une activité en plein air, sur le bord du canal du midi à Toulouse notamment (http://www.coach-sporfit.fr/fitness-maman.html) , autant dire que le cadre est plutôt sympa !

Accessible à toutes les mamans dès la 8ème semaine de bébé (c’est histoire d’être sûr que votre périnée s’est déjà quelque peu renforcé), la gym poussette permet de tonifier son corps, éliminer les kilos superflus (ma motivation), de gagner en énergie (oui ça donne la pêche de se dépenser au grand air) et d’améliorer son endurance (ce qui est toujours bon à prendre).

Les exercices proposés s’articulent autour de la poussette qui est en fait la barre d’appui (impossible de se ramasser comme une patate molle donc). On fait de la marche rapide, on travaille son cardio, quelques exercices de stretching, on se muscle avec bébé dans les bras. Le tout sous la supervision d’un coach sportif qui nous booste.

Une activité bien complète en somme !

Le yoga postnatal

J’ai déjà abordé le thème du yoga prénatal (j’ai testé le yoga prénatal) et c’est donc tout naturellement que je me suis orientée vers le postnatal.

Point de vue complètement subjectif : j’avais adoré la prof pendant ma grossesse et surtout j’avais hâte de revoir mes copines pour, curiosité oblige, découvrir la bouille de leurs loulous !

D’un point de vue plus objectif, le yoga postnatal présente énormément d’avantages.

Pour maman, le yoga postnatal permet de retrouver la forme sans trop d’efforts (même si les nuits sont courtes on peut suivre le cours croyez-moi!).
On travaille les abdos qui ont pris un sacré coup pendant la grossesse (ainsi que les fesses ne nous mentons pas) et on ré-éduque le périnée (le fer de lance de la jeune maman).
Mais pas que ! À travers les différentes positions et les exercices de respiration on fait du bien à notre dos endolori et on accorde nos hormones qui ont un peu trop pris leurs aises pendant la grossesse.

Pour bébé aussi, le yoga post-natal est intéressant.
Déjà, il va se sociabiliser : rencontrer d’autres adultes et voir qu’il existe d’autres petits êtres de son gabarit.
Mais aussi et surtout, il existe des petites techniques de yoga adaptées aux tout petits qui lui permettront de le stimuler, de développer sa motricité. Il gagnera en souplesse et en tonicité.

Si avec tout ça vous n’êtes pas déjà inscrite à la prochaine session je n’y comprends plus rien !

D’autres idées d’activité ?

Il en existe tellement qu’il me serait impossible de les lister mais pour vous mettre sur la voie et si jamais vous recherchez des activités gratuites vous pouvez organiser des pic-nic dans les parcs ou sur les berges avec d’autres mamans de votre entourage ou aller au parc et rencontrer vos voisines mamans entre 2 tours de balançoires.

Il existe aussi des clubs de couture, tricot ou autre activités manuelles qui sont dédiées aux mamans et auxquelles vous pouvez participer avec bébé (une aire de jeu leur sera délimitée bien entendu).

Ou encore, le classique : organiser un goûter à la maison. On met tous les bibelots en hauteur, on vire la table basse, on met une grande nappe au sol (ou une bâche pourquoi pas) et on s’installe en plein milieu du salon avec les enfants au milieu.

Voilà c’est dit, avec un peu de volonté (ou un bon coup de pied aux fesses -car oui c’est souvent la flemme qui prend le dessus) il est possible de bien occuper ses journées pendant son “congé” de maternité (qui n’en est pas un, ne vous en déplaise « Vous avez dit « congé » de maternité ?! »).

Et puis, autre avantage indéniable, on va arrêter de saouler notre meilleure copine pas encore maman avec nos histoires de couches et de nuits entrecoupées. Avec ce nouveau réseau de maman que vous avez développé, votre super copine vous dira merci !

Au plaisir !

roxane signature

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes spécialistes de la périnatalité

Roxane

Author Roxane

Billets d'une jeune maman (mais pas que) toulousaine, expatriée à Montréal, finalement revenue dans la ville rose.

More posts by Roxane

Leave a Reply