0% lus

Suivre son cycle menstruel n’a rien de nouveau. Certaines d’entre nous ont déjà pour habitude de noter leurs cycles sur un calendrier ou un petit carnet de note. Mais c’est un peu fastidieux, soyons honnêtes.

Aujourd’hui, le suivi des règles fait enfin son entrée dans le monde de la santé connectée et c’est fort pratique. De nombreuses app mobiles existent pour nous rendre le suivi du cycle easy peasy.

Connaître bien plus que la date de ses prochaines règles

Ces app permettent de renseigner la date de début et de fin de règles d’un cycle à l’autre. Pratique lorsque l’on ne prend pas la pilule. Elles permettent aussi de connaître ses périodes d’ovulation, idéal en cas de projet bébé. Mais elles vont bien plus loin.

Elles permettent aussi d’y entrer et d’y suivre les symptômes menstruels comme :

  • les changements d’humeurs,
  • vos douleurs de règles,
  • la sensibilité des seins,
  • les fluctuations de l’appétit,
  • l’acné,
  • votre niveau d’énergie physique,
  • et même de libido.

En somme, de suivre les petits désagréments et manifestations propres aux cycles menstruels de chacune. Et ce pour mieux les comprendre et donc mieux les vivre. Mais aussi pour identifier un éventuel problème de santé.

Que votre cycle soit réglé comme une horloge ou au contraire des plus irréguliers, les avantages à le suivre sont en effet nombreux. C’est tout le sujet de cet article.

Comment calculer son cycle (et pourquoi devriez-vous le faire) ?

Cycle régulier

1er point crucial, le mythe des 28 jours. Il est fréquent de lire, ou d’entendre que la durée du cycle devrait normalement être de 28 jours. Le 1er jour des règles marquant le début du cycle et la veille des règles suivantes, la fin du cycle.
Derrière cette norme de 28 jours, qui est arbitraire, se cache en fait un mythe qui voudrait que le cycle menstruel soit le même pour toutes. Et identique tout au long de sa vie. Ce qui est doublement faux.
Par exemple près de 50% des cycles varient de cette norme des 28 jours, à plus ou moins 7 jours. La durée des cycles menstruels peut varier d’une femme à l’autre, mais aussi d’un mois à l’autre pour une même femme.
Ainsi il n’est pas anormal d’avoir un cycle de 24 jours, ou encore de 32.

Cycle irrégulier

En revanche, si vos cycles durent moins de 21 jours ou de plus de 35 jours ou encore s’ils varient de plus de huit jours d’un cycle à l’autre, votre cycle peut être considéré comme irrégulier.
Auquel cas, il est important d’en discuter avec votre médecin, obstétricien, gynécologue, sage-femme ou encore endocrinologue. Des problèmes de santé courants pourraient en effet être à l’origine de vos cycles menstruels irréguliers. Comme le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) touchant jusqu’à une femme sur 10, ou encore des troubles de la thyroïde ou du diabète par exemple.
La liste des troubles gynécologiques, endocriniens, ou plus généralement de santé pouvant perturber vos cycles est très longue.
Des cycles irréguliers peuvent aussi être le signe d’une préménopause.

Quand avez-vous eu vos dernières règles ?

Il est fréquent que médecin, ou gynécologue nous pose la question. Simplement car les caractéristiques de nos cycles menstruels peuvent en effet être un indicateur de notre état de santé général. Ils peuvent aussi renseigner sur des problèmes de santé éventuels. D’où l’intérêt de suivre son cycle via une application et d’y noter tout ce qui semble inhabituel.

La longueur du cycle peut être un indicateur précoce de problèmes sous-jacents pouvant affecter votre santé globale mais aussi votre fertilité. Et justement, on y vient à la fertilité.

Fécondité 2.0

Bien que des applications spécifiques à la fécondité soient disponibles, ces applications de suivi du cycle menstruels peuvent aussi être particulièrement intéressantes pour les femmes désireuses de mettre en marche le projet bébé. Nombreuses de ces applications permettent en effet d’identifier les périodes auxquelles vous êtes la plus féconde.

Identifier les symptômes récurrents

À quoi est due ma baisse de moral ? Mon acné est-elle liée à mon alimentation ou à mes hormones ? Pourquoi donc mon transit est perturbé durant mes règles ? Pourquoi ma libido est soudainement en berne ?

Beaucoup de symptômes peuvent être liés à nos fluctuations hormonales. Et donc à notre cycle. Seulement, avant de pouvoir attribuer nos désagréments à nos cycles et identifier leurs récurrences, encore faut-il les suivre et les noter.

Evaluer ses symptômes

C’est aussi ce que proposent de nombreuses applications. En deux clics, entrez vos symptômes du jour, de vos migraines cataméniales aux douleurs liées à l’ovulation en passant par le syndrome prémenstruel (SPM) et autres manifestations.

Au fil des mois, vous pourrez ainsi remarquer certaines tendances et symptômes récurrents. Cela aide notamment à mieux appréhender ces troubles, pour mieux les vivre au quotidien.

Lorsque l’on remarque par exemple que notre baisse de moral survient toujours au même moment du cycle, on peut en venir à la conclusion qu’ils sont certainement causés par nos changements hormonaux et une réaction biologique dans notre corps et bizarrement, une fois que l’on sait cela, on va déjà beaucoup mieux.

Mieux connaître son cycle pour mieux comprendre son corps

Existe-t-il un lien entre votre consommation de caféine, de sucre raffiné et vos symptômes prémenstruels ? Vos insomnies sont-elles dues à vos règles ?

Si ces applications ne constituent pas une science parfaite, plus vous les utiliserez pour suivre votre cycle et y renseigner vos symptômes, plus vous pourrez identifier des connexions et donc adapter vos habitudes quotidiennes.

Des prédictions des plus pratiques

Ces applications vous permettent d’entrer des données sur les symptômes que vous rencontrez tout au long du mois. Certaines même vous envoient des notifications push vous avertissant que ces symptômes sont probablement en chemin et vont venir perturber votre quotidien tranquille. Ce qui vous permet alors de prédire ce qui se passera dans votre corps, et quand.

Vous pourriez par exemple remarquer d’un mois sur l’autre que trois jours avant le début de vos règles, vous êtes particulièrement stressée ou émotive. Ou encore que vous alternez des phases de constipation et/ou de diarrhées au cours de votre cycle, etc.

De quoi adapter votre alimentation et remplacer le café par la verveine par exemple. Ou encore booker par anticipation une consultation chez votre ostéopathe ou une séance avec votre sophrologue. Voire même poser un jour de RTT pour vous accorder du temps rien que pour vous, et adapter votre alimentation à vos besoins.

Avoir plus de contrôle

En somme donc, le suivi de nos règles nous donne beaucoup d’informations importantes sur notre santé. C’est un moyen facile de vérifier que les choses fonctionnent bien et à contrario, cela peut constituer un indicateur que quelque chose pourrait être anormal.

Nous sommes nombreuses à avoir l’impression de ne pas avoir le contrôle sur notre corps. Mais avoir une compréhension de base du fonctionnement de notre cycle, et de ce à quoi s’attendre et quand s’y attendre fait une énorme différence dans notre vie quotidienne et la façon dont nous nous percevons. En d’autres termes : le suivi de notre cycle nous met en contrôle.

Comment fonctionnent ces applications et laquelle choisir ?

Généralement, à la première ouverture de l’app, vous devrez en faire la configuration et y rentrer des informations de base. Comme la date de vos dernières règles et leur durée, votre moyen de contraception éventuel, votre poids et taille, votre âge, etc.

Pour ce qui est du choix de l’application cela dépend de chacune et des fonctionnalités auxquelles vous attachez une importance. Et autant vous dire qu’il y en a de plus en plus sur les stores.

À la rédac’, pas de vrai consensus sur le sujet.

Si on doit avouer que l’on a une petite préférence pour l’application Clue (disponible sur iOS et Android), on utilise aussi Flo (disponible aussi sur iOS et Android) .

Clue

Elle est très complète quant aux catégories de symptômes, elle dispose d’articles utiles et on aime le design et l’interface ne faisant pas du rose sa priorité. Pourquoi donc une application de suivi des menstruations devrait forcément être super girly et pleine de paillettes ?!

clue applications règles

Flo Period Tracker

Le plus de cette appli ? Les graphiques super pratiques qu’elle génère à partir des données saisies. Vous y retrouvez aussi des conseils et un suivi plus personnalisé avec un compte payant.
Par contre, ce n’est peut-être pas la meilleure appli si vous prévoyez d’être enceinte. Son mode grossesse n’est pas aussi abouti que d’autres applis dédiées uniquement au suivi de grossesse.

Glow

On aime l’application Glow (à télécharger sur iOS ou Android) pour sa bienveillance et ses petits conseils au jour le jour.

Eve

Disponible sur iOS et Android, elle permet aussi le suivi du cycle. En plus de proposer de nombreux articles traitant de la vie sexuelle féminine, on y trouve plein d’infos utiles pour en savoir plus sur son corps et vivre sa sexualité sans tabous. Eve propose aussi un forum pour communiquer avec d’autres utilisatrices.

Menstrual period tracker

Réservée aux utilisatrices d’Apple, car disponible uniquement sur iOS, elle, peut être une bonne introduction au « suivi connecté des règles » si vous avez passé des années à suivre votre cycle sur calendrier. Un design quelque peu austère certes, mais une interface particulièrement facile à utiliser.
D’autres recommandations d’applications ? Un retour d’expérience sur votre appli ? Vous êtes contre l’utilisation de ce type d’appli ? Partagez avec nous en commentaires pour enrichir cet article !

Cabinet B - Ostéopathie

Rencontrez l’équipe spécialiste de la santé de la femme. Découvrez ce qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.