0% lus

Fumer c’est mal, tout le monde vous le répète : votre mère, votre médecin, le gouvernement, les personnes atteintes d’un cancer lié à leur tabagisme, etc.
Vous avez bien essayé une ou deux fois d’arrêter, mais bon. On a beau vous mettre des photos qui donnent envie de vomir sous le nez, il n’empêche que vous vous feriez bien une petite pause clope ?

Cet article est pour vous.

Arrêter de fumer accompagné d’un ostéopathe

Fumer c’est mal, et si vous n’arrivez pas à arrêter, c’est parce que vous êtes “nul”. Vous “manquez de motivation”, “de ténacité”, vous choisissez “la facilité”.

Ne soyez pas surpris, vous avez déjà entendu ça quelque part, non ?

Certains anciens fumeurs peuvent être ceux qu’on entend le plus. Fiers d’avoir dépassé leur addiction, à raison, ils peuvent devenir des militants anti-tabac de premier niveau. « Arrêter ce n’est qu’une question de volonté », « quand on veut on peut », « si moi j’ai réussi, je ne vois pas ce qui t’en empêche ».

Je ne suis pas tout à fait d’accord.

Si vous n’arrivez pas à arrêter de fumer, ça n’est pas votre faute.
Arrêter de fumer n’est pas qu’une simple question de volonté ou de motivation. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une véritable addiction, sans parler des lobbys qui oeuvrent en coulisse pour vous maintenir dans cet état de dépendance.

Pourquoi vouloir arrêter de fumer ?

La question peut sembler idiote, pourtant elle mérite d’être posée, car elle a un impact important sur vos chances de réussite.

Les raisons peuvent être diverses : l’augmentation du prix du tabac, l’annonce d’une grossesse (retrouvez d’ailleurs mon article complet sur le sujet : arrêter de fumer pour sa grossesse), des problèmes de santé, la pression subie par votre entourage, etc.

Mais si vous quittez la cigarette pour plaire à votre nouvelle conquête, une fois l’amourette terminée, qu’est-ce qui vous empêche de reprendre ?
Rien. Et c’est bien là le problème.

Si vous n’arrêtez pas de fumer de manière volontaire et délibérée, vous allez vivre cela comme une privation, et non pas comme une libération. Et nous sommes à partir de là sur le chemin de l’échec.

Le déclic doit venir de vous, même si vous êtes poussé par votre entourage ou un événement en particulier.

Une fois le déclic venu, le mieux est d’arrêter de fumer totalement, et non pas progressivement.
Un peu comme un pansement qu’on arracherait d’un coup.
Néanmoins, l’important est d’arrêter comme on peut, et comme on en est capable. Si vous souhaitez diminuer dans un premier temps, cet article est aussi pour vous. Il n’y a pas de petite victoire face à la dépendance.

Reste ensuite le plus dur : ne pas reprendre.
En effet, si arrêter de fumer peut être facile, ne pas reprendre est une toute autre histoire.

Pourquoi est-ce si difficile de ne pas reprendre la cigarette ?

Le buraliste en bas de chez vous vient de perdre son meilleur client, tous vos contacts Facebook sont au courant, vous avez même prévenu votre mère.

Super, vous avez arrêté de fumer. Mais pour combien de temps ?

Si vous retrouvez effectivement votre odorat et que tout ce que vous mangez a meilleur goût, il n’empêche que vous pouvez être légèrement tendu, avoir du mal à dormir, etc. : vous êtes en manque de nicotine. Et c’est bien là le problème.

Motivation, ténacité, ok, mais votre corps a aussi son mot à dire, tout ne se passe pas dans votre tête. Sinon, arrêter de fumer serait bien plus facile.

Si vous avez repris la cigarette tant de fois, ça n’est pas par faiblesse, mais bien parce que vous êtes dépendant de la nicotine.

Sans parler des difficultés sociales et comportementales auxquelles vous êtes maintenant confronté.

Arrêter de fumer peut relever d’un véritable combat, vécu comme une période de privation. Un peu à l’image d’un régime. Comme la nourriture, la cigarette conduit à des moments de partage, de convivialité : la pause clope au bureau, la cigarette qui accompagne le café en fin de repas, etc.

Lorsque vous arrêtez, adieu les pauses clopes, les prétextes pour entamer une conversation avec un(e) inconnu(e), et autres joies quotidiennes du fumeur invétéré.

Autre difficulté à prendre en compte si vous souhaitez arrêter : le comportement de votre entourage. Si vous vivez en couple ou en coloc, imposer votre choix aux autres peut être un obstacle. De même si vos amis fument en soirée.

Les raisons de ne pas réussir sont nombreuses et quotidiennes.

arrêter cigarette fumer ostéopathie ostéopathe

Quelles sont les aides pour arrêter de fumer ?

Les patchs, chewing gum, et autres substituts règlent seulement une partie du problème : votre addiction à la nicotine. En vous délivrant votre dose quotidienne, vous évitez la sensation de manque. Pendant un temps.

Mais cela nous vous empêchera pas de peut-être prendre du poids, de mal dormir, ou d’être plus tendu qu’à la normale. Ce qui entraîne d’autres questions, et d’autres difficultés : à quel prix être vous prêt à arrêter ? Combien de kilos êtes-vous prêt à prendre pour la santé de vos poumons ?

Les médecines naturelles comme l’acupuncture, l’hypnose ou bien encore l’ostéopathie sont de plus en plus courues par les fumeurs qui essaient d’arrêter. Principalement car elles sont efficaces, mais aussi car elles proposent une approche plus globale, que de simples patchs.

Etant ostéopathe je ne vais développer ici que les bienfaits de l’ostéopathie, ce qui ne veut pas dire qu’il s’agit de votre seule alternative pour être accompagné, mais seulement de mon champs d’expertise.

Comment un ostéopathe peut vous aider à ne pas reprendre la cigarette ?

Mettons une chose au claire de suite : votre ostéopathe ne vous aidera pas à arrêter de fumer. Par contre il vous aidera à ne pas reprendre. La nuance est importante.

Arrêter ne tient qu’à vous. Ne pas reprendre, dépasser votre addiction est une toute autre histoire.

Une fois votre décision prise, qu’il s’agisse d’un projet mûrement réfléchi, ou d’un coup de tête, vous pouvez consulter votre ostéopathe.

En effet, l’ostéopathie a une action sur les dépendances, qu’il s’agisse du tabac, de l’alcool, des troubles alimentaires, des drogues, etc.

arrêter fumer ostéopathe ostéopathie cigarette

Quelle est l’action d’un ostéopathe si vous arrêtez de fumer ?

L’ostéopathe va travailler sur ce qui provoque votre envie de fumer, pour vous aider à arrêter définitivement. Cela permettra de dépasser le manque physique de nicotine plus rapidement.

L’autre intérêt de l’ostéopathie est de limiter les effets secondaires liés à l’arrêt du tabac, comme la prise de poids, le stress ou encore la nervosité. L’ostéopathie peut aussi venir en complément d’un traitement déjà mis en place avec votre médecin.

Ok, mais concrètement, un ostéo, ça fait quoi si on veut arrêter de fumer ?

Rentrons dans le vif du sujet.

Lors d’une séance d’ostéopathie, votre ostéopathe va travailler à un relâchement des tensions, comme une sorte de remise à zéro. Certaines de vos tensions vont disparaitre complètement, dont certaines liées au besoin de fumer.

Mais le travail de l’ostéopathe, est plus global, et va encore plus loin que cela. Il va travailler directement sur les tensions qui vous ont conduit à fumer, ou à fumer davantage, comme le stress par exemple.

Trop de pression, un sentiment de stress exacerbé se répercute en combien de cigarettes de plus par jour ?

C’est sur ces thématiques que votre ostéopathe va travailler, toutes ces tensions parasites, qui sans que vous vous en rendiez compte vous ont conduit à vous détendre avec une cigarette, ou deux, ou plus.

En libérant ces tensions, vous aurez plus de facilité à ne pas reprendre, à tenir.

Certes, cela n’aura aucun effet sur le fait que tous vos collègues fassent une pause cigarette sans vous, mais cela vous permettra d’être plus détendu et de moins ressentir la sensation de manque.

arrêter cigarette fumer ostéopathe ostéopathie

Quels sont les axes travaillés par votre ostéopathe lorsque vous arrêtez de fumer ?

Comme toujours en ostéopathie, cela dépend de chaque personne. Je sais que cela peut sembler bateau, mais c’est tellement vrai.

Selon les tensions détectées, le travail sera différent. Il peut porter sur de nombreuses sphères, dont voici certaines :

  • votre crâne
  • la détoxification de votre organisme : par les glandes, ou votre ventre par exemple : les fumeurs ont souvent des problèmes de drainage, le travail de l’ostéopathe sera de stimuler entre autres
  • votre foie afin de détoxifier votre organisme
  • votre respiration : votre thorax et votre dos afin de drainer vos poumons et d’évacuer les toxines accumulées
  • la zone ORL
  • la gestion du stress
  • vos tensions musculaires
  • la qualité de votre sommeil

Grâce à ce travail global vous retrouverez votre forme, une meilleure mobilité, une meilleure respiration, mais aussi une meilleure libido.

Vous constaterez aussi une amélioration de la qualité de votre sommeil, ou même de votre système digestif. Vous ressentirez un regain d’énergie qui vous motivera encore davantage à ne pas reprendre, et à profiter du temps libre supplémentaire que vous avez depuis que vous êtes non fumeur.

Combien de séances d’ostéopathie faut-il pour arrêter de fumer ?

Plusieurs séances peuvent être nécessaires car durant votre sevrage, votre corps va faire face à des réactions différentes et étalées dans le temps.

Le nombre de séances peut varier d’une personne à l’autre : un fumeur depuis plus de 20 ans ressentira davantage les effets du sevrage qu’un fumeur occasionnel.

De même les effets du tabac sur le corps s’accumulent au fil des cigarettes. Plus vous avez fumé, plus vous avez accumulé de tensions.

Mais rassurez-vous, le nombre de séances est en général compris entre 2 et 3.

Allez, à votre tour de devenir un nouveau non-fumeur moralisateur 😉 .

Le conseil l’ostéo

Le bon moment pour arrêter, c’est toujours maintenant. Si vous souhaitez arrêter de fumer, faites le de manière radicale et demandez à être accompagné si vous en ressentez le besoin. Il ne s’agit pas d’un signe de faiblesse, au contraire. On vous a certainement “aidé” à commencer, il est tout à fait normal d’être aidé à arrêter !

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes diplômés au sein d’écoles agréées par le Ministère de la Santé

Youri Bertucchi

Author Youri Bertucchi

Ostéopathe passionné par son métier, qui blogue à ses heures perdues.

More posts by Youri Bertucchi

Join the discussion 4 Comments

  • Kate dit :

    Avez-vous des renseignements sur le traitement au laser pour arrêter de fumer ? Je veux arrêter de fumer mais je n’y arrive pas.

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonsoir,
      Je n’ai malheureusement pas d’infos sur la question du cesser de fumer au laser. Pour tout vous dire, aucun de mes patients ne m’a jamais fait de retour sur le sujet non plus. Je pense que vous trouverez peut-être des informations sur le laser pour arrêter de fumer sur des forums. A mon avis le plus simple étant encore d’appeler directement un établissement qui proposerait ce service et de leur poser vos questions. Ils doivent avoir l’habitude et ils seront peut-être davantage en mesure de vous répondre sur la question.

  • kalamar dit :

    bonjour, je suis en première année d’étude d’ostéopathie et j’ai un exposé à faire sur les biens faits de l’ostéopathie sur l’addiction au tabac. j’aimerais savoir quel type de traitement proposez-vous à vos patient et si vous avez des détails plus spécifiques sur les résultats sur le pla neurobiologique. je vous remercie d’avance

    • Cabinet B dit :

      Bonjour,
      Vous trouverez des études complètes réalisées sur le sujet qui vous permettront de compléter vos recherches. Nous vous recommandons notamment la revue de l’ostéopathie.

Leave a Reply