0% lus

Future maman, vous remarquez un certain engourdissement dans la main et des fourmillements ? Votre paume et votre poignet sont particulièrement douloureux ? Tricoter les petits chaussons pour votre chérubin à venir ou vous armer de votre souris pour chercher le parfait berceau sur le net deviennent des tâches difficiles à accomplir ?

Et s’il s’agissait d’une atteinte du nerf de la main ? Et oui, la future maman peut être particulièrement sujette au syndrome du canal carpien durant sa grossesse, mais quelles en sont les causes ?

Revenons ensemble sur les symptômes de ce trouble, ses origines et les manières de soulager le canal carpien pendant la grossesse de manière naturelle et sans danger pour bébé.

Retrouvez notre article complet sur le syndrome du canal carpien, hors période de grossesse ici : l’ostéopathie peut-elle soulager le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien

Le canal carpien, c’est une zone entre votre poignet et votre main, remplie de tendons et de nerfs. Parmi ces derniers, on compte les tendons fléchisseurs permettant de plier les doigts ainsi qu’un nerf très important situé sur la face antérieure de l’avant-bras et de la main : le nerf médian.

Important, car c’est lui qui vient innerver vos doigts (et plus particulièrement le pouce, l’index, le majeur et une partie de l’annulaire) mais c’est aussi lui qui vous permet d’avoir des sensations lorsque vous touchez quelque chose. Le nerf médian est en effet indispensable au sens du toucher !

Bref, c’est quand ce nerf est comprimé ou irrité que l’on parle de syndrome du canal carpien ou encore de syndrome du tunnel carpien.

Syndrome du canal carpien pendant la grossesse : quels sont les symptômes ?

Bien que les symptômes du canal carpien apparaissent généralement au 3ème trimestre de la grossesse, notez qu’ils peuvent survenir dès les premiers mois pour s’accentuer au dernier trimestre, mais il apparaissent aussi parfois après la grossesse.

Douleurs et sensations désagréables

Si vous souffrez du syndrome du canal carpien, vous pourriez ressentir des engourdissements au niveau de la main, des fourmillements, et comme une sensation de brûlure. Ces fourmillements sont principalement ressentis dans le pouce, l’index, le majeur et la moitié de l’annulaire.

Vous pourriez également avoir des difficultés à saisir des objets car vous n’arrivez plus à plier vos doigts ainsi que des difficultés à effectuer des gestes de la vie courante, comme vous brosser les cheveux, téléphoner, tenir des couverts, etc. Parfois, les douleurs peuvent même s’étendre jusqu’à votre épaule.

Des symptômes qui évoluent avec le temps

Les douleurs apparaissent en général le matin, le soir ou la nuit mais avec le temps et l’évolution du syndrome, ces douleurs ont tendance à se manifester également en journée. À terme, si le canal carpien n’est pas traité, il y a un risque d’atrophie des muscles du pouce et de la paume de la main.

Notez que ces symptômes peuvent aussi se manifester après votre grossesse, pendant l’allaitement et que les deux mains peuvent être impactées.

Un trouble handicapant

Vous avez certainement pu constater que pendant votre grossesse, des petits maux viennent perturber votre bien être et le syndrome du canal carpien fait partie de ces maux qui sont particulièrement désagréables à vivre au quotidien.

En effet, ces douleurs deviennent souvent handicapantes, vous empêchant parfois de saisir des objets de la vie courante. Mais ces maux peuvent aussi être source de stress et d’angoisse à l’approche du terme.

Mais pourquoi les femmes enceintes sont-elles particulièrement exposées au syndrome du canal carpien ?

canal carpien grossesse ostéopathe ostéopathie

Syndrome du canal carpien pendant la grossesse : quelles sont les causes ?

La compression du nerf médian

Nous savons donc que ce syndrome est causé par la compression du nerf médian et que c’est lui qui innerve sur le plan moteur les muscles de la paume et du pouce et sur le plan sensitif, la majorité des doigts.

Mais qu’est ce qui cause cette compression du nerf médian ?

Le système hormonal, bien sûr

Vous en avez certainement conscience puisque c’est la cause de bien des désagréments chez la future maman. Mais on le répète ici, sait-on jamais : pendant votre grossesse, votre système hormonal travaille à plein régime !

Et certes cela peut parfois vous causer quelques sautes d’humeurs et quelques maux physiques, mais notez que votre système hormonal travaille tout de même activement pour préparer votre corps aux changements de la grossesse (notamment le bassin), et pour le préparer à l’étape de l’accouchement. Au final, ce système hormonal vous perturbe, mais c’est aussi pour votre bien.

La relaxine

On compte parmi cette fête aux hormones une hormone que l’on appelle relaxine. Celle-ci a la particularité de pourvoir les ligaments de plus d’élasticité afin d’augmenter le mouvement du bassin. C’est notamment cette hormone qui est en cause dans vos douleurs ligamentaires durant la grossesse.

Cette hormone agit non seulement sur le bassin mais aussi sur tous les ligaments du corps.

Le ligament transverse

On trouve au niveau du poignet un ligament appelé “ligament transverse”. Celui-ci recouvre le poignet et le système vasculaire de la main et se situe sur le passage du nerf médian.
Du coup, la relaxine agit sur ce ligament mais aussi sur les tendons passant à proximité du nerf médian, entraînant alors sa compression.

La rétention d’eau

La rétention d’eau dans les tissus, souvent liée à des troubles de la circulation sanguine pendant la grossesse, peut également causer une augmentation des tensions dans le poignet, laissant alors peu d’espace à ce dernier.

Notez au passage que ces troubles de la circulation sanguine (impactés par les hormones, of course) sont aussi à l’origine des jambes lourdes pendant la grossesse.

Le stress

Pendant votre grossesse, il est possible que vous soyez stressée et préoccupée, pour de multiples raisons. Seulement, il est montré que c’est un facteur favorisant l’apparition du syndrome du canal carpien.

On ne va pas vous dire « détendez-vous », non. En revanche, on peut vous recommander la lecture de cet article : stress et ostéopathie, les conseils d’un ostéopathe.

Les mouvements répétitifs

Le syndrome du canal carpien est également bien connu des personnes exerçant des métiers manuels demandant des mouvements répétés de la main (coiffeurs, chauffeurs, caissiers, etc.) mais aussi des personnes travaillant beaucoup sur ordinateur (utilisation de la souris, mauvais positionnement par rapport au clavier, etc.).

En effet, les mouvements répétitifs engendrent de nombreux frottements entre les tendons fléchisseurs de la main et leurs gaines, qui génèrent alors une inflammation venant comprimer le nerf médian.

Est-ce que toutes les femmes enceintes sont touchées par le syndrome du canal carpien lors de la grossesse ?

Non, toutes les femmes ne souffrent pas du syndrome du canal carpien durant leur grossesse, mais jusqu’à 60% des femmes enceintes peuvent être concernées par cette atteinte du nerf de la main.

J’ai des douleurs au poignet durant ma grossesse, comment savoir s’il s’agit bien du syndrome du canal carpien ?

Afin d’éviter les séquelles, il est préférable d’identifier rapidement ce trouble. Nous vous conseillons ainsi de parler à votre médecin traitant de quelconques douleurs ou fourmillements survenant au niveau du poignet et de la main.

Le diagnostic est clinique et s’appuiera sur les douleurs et sensations que vous décrirez. S’en suivront divers tests afin de confirmer le diagnostic. On les appelle « tests de provocation ».

Les tests de provocation

  • 1er test : la Manoeuvre de Phalen. Votre médecin place votre poignet en flexion forcée à 90 degrés durant 60 secondes. Si cela génère des fourmillements à l’extrémité de l’index ou du majeur ou encore une douleur au niveau du poignet, le syndrome du canal carpien est confirmé.
  • 2ème test : Le Signe de Tinel. Ici, il s’agit de percuter la zone du nerf médian à l’aide d’un petit marteau réflexe qui reproduira une sensation de choc électrique.
  • 3ème test : le Test de Durkan. Ce dernier test consiste à comprimer le nerf sur son trajet afin de reproduire des fourmillements ou un engourdissement au niveau des doigts.

Le diagnostic différentiel

Afin d’écarter une pathologie grave, il est essentiel d’effectuer un diagnostic différentiel. En effet, certaines pathologies plus graves comme une lésion du nerf ou une fracture du poignet peuvent présenter les mêmes symptômes que ceux du canal carpien, à savoir des fourmillements et des engourdissements de la main.

Quel traitement est donné à la femme enceinte dans le cas d’un syndrome du canal carpien ?

Aucun traitement n’est proposé à la future maman et cela dans le but de limiter les risques pour bébé. Le traitement médicamenteux est en effet déconseillé, tout comme la chirurgie, sauf pour une urgence vitale.

Syndrome du canal carpien durant la grossesse : comment le soulager ?

Pourquoi consulter un ostéopathe si l’on souffre du syndrome du canal carpien durant sa grossesse ?

L’ostéopathie est une médecine alternative conseillée dans la prise en charge des maux liés à la grossesse et notamment du syndrome du canal carpien.
Un ostéopathe spécialisé dans la prise en charge des femmes enceintes peut en effet vous apporter des réponses pour soulager les désagréments de la grossesse mais aussi vous accompagner à chaque trimestre afin de mieux vivre cette incroyable aventure.

En effet, le suivi par un ostéopathe tout au long de la grossesse assure un encadrement optimal pour soulager les douleurs, car chaque trimestre voire chaque mois de grossesse apporte son petit lot de désagréments et de contrariétés.

canal carpien grossesse ostéopathie ostéopathe

Que fait l’ostéopathe pour soulager le canal carpien pendant la grossesse ?

Identifier les tensions pour mieux les libérer

L’ostéopathe spécialiste du suivi de la femme enceinte, va d’abord venir identifier les zones de tensions afin de pouvoir effectuer les manipulations adéquates visant à les libérer. Il va pour cela libérer les tensions de la membrane de l’avant-bras, du coude et travailler aussi sur le poignet. En effet, les os du poignet peuvent se mettre en dysfonction par compression resserrant ainsi le nerf médian et les vaisseaux.

Le praticien accordera également une importance particulière au complexe de l’épaule, comprenant l’omoplate, les dorsales avec les muscles rhomboïdes (ces muscles plats dans le haut du dos, sous les trapèzes) et enfin les cervicales. N’ayez crainte, les manipulations de l’ostéopathe sont douces et veillent à votre confort et à celui de votre bébé.

Un travail global

Si le travail de votre ostéopathe consiste à soulager la douleur du canal carpien dans un premier temps, il ne s’arrête pas là. Son travail consiste aussi à aider à la régulation et la bonne circulation sanguine et hormonale.

L’ostéopathie se veut d’agir sur les effets mais aussi sur les causes afin d’atténuer voire de diminuer de manière significative les douleurs engendrée à distance.

En plus, votre ostéo sera de bons conseils pour l’exécution de petits exercices vous aidant à atténuer les douleurs et à mieux aborder votre grossesse au quotidien, ne vous en privez pas.

Quelles sont les limites de l’ostéopathie dans la prise en charge du syndrome du canal carpien chez la femme enceinte ?

La prise en charge par un ostéopathe spécialisé conduit à des résultats très souvent immédiats et il s’agit d’une très bonne alternative pour la future maman. Notez cependant que le soin du canal carpien nécessite parfois plusieurs séances.

L’ostéopathe, de par son examen approfondi, sera en mesure de vous orienter au besoin. En effet, en cas de signes de gravité, comme une masse sur le nerf, une prise en charge spécialisé est parfois nécessaire.

Nos conseils pour prévenir la douleur

  • Faites attention aux mouvements que vous répétez souvent. Il peut s’agir de l’utilisation de votre souris d’ordinateur au travail par exemple
  • L’ergonomie de votre poste de travail est très importante, veillez à toujours avoir les coudes en angle droit et assurez-vous que vos bras puissent prendre appui sur votre bureau
  • Étirez vos poignets et vos paumes régulièrement, faites-leur faire un peu de gymnastique !

Nos conseils pour soulager la douleur

  • Secouez votre main en cas de douleur, cela tend à les soulager
  • Envisagez de porter une attelle (de jour comme de nuit) afin que votre poignet soit immobilisé et ne subisse pas de nouvelles contraintes
  • Posez des glaçons entourés d’une serviette sur votre poignet et votre paume, le froid devrait diminuer la douleur et l’inflammation

Cabinet B - Ostéopathie

Spécialistes du suivi de grossesse et post-partum.

Cabinet B

Author Cabinet B

Cabinet d'ostéopathie à Toulouse, regroupant des ostéopathes aux spécialités diverses, tous animés par la volonté de créer une véritable relation de confiance avec leurs patients.

More posts by Cabinet B

Leave a Reply