0% lus

Aujourd’hui nous continuons notre série sur le yoga, après une petite introduction préalable, après le Savasana, nous allons nous pencher (et c’est le cas de le dire) sur une des postures de base du yoga, une des postures les plus pratiquées pendant un cours et aussi dans tous les types de yoga confondus, la posture au drôle de nom, j’ai nommé le chien tête en bas !

Chien tête en bas, ou bien plus communément appelé adho mukha svanasana

Mais qu’est-ce que c’est que ce nom tarabiscoté ?

C’est quoi ça le chien tête en bas ? Un chien qui fait pipi ? Un chien qui a fait une connerie ? Un chien soumis ? Je n’ai aucune envie de ressembler à un chien, ni à une chienne (quoique), encore moins à un chien qui fait pipi…

Alors je vous arrête tout de suite, l’explication du nom de cette posture est très simple, et pas si bête (mouahaha) une fois qu’on en connaît l’origine. Imaginez un chien, un chien que vous connaissez, ou que vous avez connu (paix à son âme). Vous y êtes ? Pas trop dur ? Bon et maintenant souvenez-vous, ce chien lorsqu’il piquait sa flemme et bien il tendait les 2 pattes de devant, loin devant lui, et mettait son derrière bien en arrière, et bien voilà ! Vous avez tout compris, on appelle cette posture ainsi car le chien lorsqu’il s’étire lève les fesses en arrière et baisse la tête vers le sol 🙂

La détente aux allures canines

On comprend aussi du coup un peu plus les bienfaits de cette position.
C’est une des positions mères du yoga, on la pratique pendant les salutations au soleil, vous le verrez ou vous le savez déjà, on y revient très souvent car elle est très bénéfique et assouplit en douceur.
Elle permet en quelque sorte de se recentrer tout en se stretchant.
Elle détend tout l’arrière du corps, des paumes des pieds, aux jambes en passant par les bras et surtout l’ensemble du dos et la nuque, ce qui est essentiel pour se ressourcer et pas évident quand on ne connaît pas le yoga.

Hourraaaaa !

Plusieurs étapes pour devenir un parfait caniche

  • La table : mettez-vous tout simplement à 4 pattes, les paumes des mains alignées avec les épaules et les genoux avec les hanches. Les doigts bien écartés au sol.
  • Ensuite en inspirant, repliez vos orteils sur le sol, décollez les genoux du sol et poussez doucement sur vos mains et vos pieds.
  • Enfin en expirant, inclinez le torse vers l’avant, tendez les bras et poussez les fesses vers le haut en tendant les jambes, comme si vous vouliez toucher le plafond avec votre arrière-train.

Voici la base de la position, une fois celle-ci mise en place, l’exercice consiste à essayer de pousser le plus possible les talons vers le sol en tendant les jambes et sur les paumes des mains en tendant les bras pour élever votre coccyx au maximum. L’idée étant de stretcher tout l’arrière de votre corps pour former un V inversé. (ou un A sans la barre du milieu)

Euh oui mais alors là mes talons sont LOIN de toucher le sol, mes jambes sont LOIN d’être tendues et disons le franchement c’est LOIN de me faire un quelconque effet… et puis c’est sympa de présenter son derrière à sa voisine de derrière, elle doit apprécier, j’espère que ce n’est pas un voisin…

Repoussez vos limites vers l’infini et au-delà

Alors une chose !
L’important au yoga ce n’est pas de faire la position parfaitement mais LE MIEUX POSSIBLE.
On s’en fout en fait si on ne la fait pas comme le prof, on s’en fout aussi si la voisine de derrière peut mater votre derrière, elle aussi présente son popotin à son voisin. (Et en théorie elle regarde vers le sol).

En gros l’idée est vraiment de faire de son mieux selon ses capacités et ses limites, mais l’idée est AUSSI (et surtout) de repousser un peu ses limites, donc si vous ne sentez rien et bien poussez plus, tendez plus, comme un vrai petit string !
Tendez bien vos bras, vos jambes, descendez bien votre buste vers le sol et surtout essayez de toucher le sol avec vos talons en tendant les jambes, je vous assure que vous sentirez quelque chose 😉

Plus on pratique, plus c’est magique !

Et oui, comme pour toutes les postures de yoga (et aussi un peu comme dans la vie en fait) c’est en pratiquant la position régulièrement que vous rentrerez progressivement dans la posture optimale.
Vous verrez ses effets sont vraiment trop chouettes et s’accentuent avec l’entraînement ! On se sent tout léger après, ouvert, reposé et aussi d’attaque ! Genre prêt à grimper monts et merveilles, à rebooster la veuve et l’orphelin et à profiter un maximum de la vie tout en relaxation, tout en maîtrise et contrôle de soi.

Vous pouvez la pratiquer un petit peu chaque jour, de 30 secondes à 3 minutes elle est toujours efficace. Une fois que vous avez terminé revenez simplement à la posture initiale, la table ou alors à la posture de l’enfant étiré c’est à dire, en s’asseyant sur ses talons les bras tendus vers l’avant, c’est très bien pour reposer un peu le dos, une fois la posture terminée.

VOILÀ la posture d’aujourd’hui est toute à vous !! Alors maintenant c’est à vous ! Vous vous entraînez, vous me dites ce que vous en pensez, n’oubliez pas que vous le faites pour vous !!! Alors j’ai hâte de lire vos impressions 🙂 Et si vous avez des questions n’hésitez pas hein !! Je suis làààà…

NAMASTE BITCHES

PS : RES-PI-REZ, cette posture sert aussi à ouvrir le thorax un max, alors respirez doucement et profondément pendant toute votre pratique !

Cabinet d'ostéopathie Bertucchi

Spécialistes du suivi du sportif

Titi les bons tuyaux

Author Titi les bons tuyaux

Aventurière du bonheur et hyper souriante hypersensible toujours en quête de solutions à partager

More posts by Titi les bons tuyaux

Leave a Reply