0% lus

Lorsque vous êtes à la recherche d’un ostéopathe, vous êtes bien sûr à la recherche d’un bon ostéopathe, voire même du meilleur. Beaucoup de mes patients m’ont confié qu’il était compliqué de s’y retrouver et de déterminer si un ostéopathe était bon ou non.

D’ailleurs, vous pouvez retrouver directement les avis de mes patients sur Google ici : avis ostéopathe toulouse.

Le meilleur ostéopathe, pour vous

Comme aurait pu dire Les Inconnus dans leur sketch du chasseur, le mauvais ostéo il regarde, il teste, il manipule; et le bon ostéo il regarde, il teste, il manipule, mais bon … c’est pas la même chose ! Il y a le bon ostéo et le mauvais ostéo quoi. La vidéo du sketch du chasseur est à la fin de la page 😉
Plus sérieusement, comment trouver un bon ostéo? Sur quels critères se baser?

L’expérience

Comme dans tout métier, l’expérience est a priori gage de savoir-faire. Effectivement un ostéopathe en exercice depuis 20 ans, a de grandes chances d’être qualifié et compétent. Mais l’expérience seule ne suffit pas.

Votre ostéopathe doit avoir fait à minima cinq années d’études, comprenant des centaines d’heures de pratique sur ses camarades de promotion, ses amis et sa famille ( première chaire à canon, de choix ! ).
Avec le temps, il aura été confronté à des plaintes diverses et variées comme la cervicalgie, la dorsalgie, la lombalgie, les maux de tête et de ventre et j’en passe.

Cette expérience lui permet une plus grande prise de recul quant au sujet de la plainte des patients. Ses compétences se sont développées ce qui lui permet de traiter des plaintes plus complexes comme celles de l’ordre du psychique. Sa patientèle s’est faite plus variée et diversifiée .

L’ostéopathie appréhende l’humain dans son ensemble. Travailler ou avoir une expérience dans un cabinet multidisciplinaire, permet de mieux appréhender la complémentarité et les liens entre l’ostéopathie et la médecine, la kinésithérapie, la podologie, la diététique, le dentaire, etc. Ce type d’expérience est indéniablement un plus.

Donc l’expérience certes, mais avec des bagages s’il vous plait.

La formation

trouver bon ostéo

Les gouvernements successifs se sont occupés de l’ostéopathie, quinquennat après quinquennat.
Des normes sont entrées en vigueur afin d’encadrer la profession d’ostéopathe. Cela vous évite en autre de vous retrouver chez un proctologue pour votre lombalgie !

Depuis la loi Kouchner de 2002 l’ostéopathie est reconnue en France. Suite à cette reconnaissance, des écoles ont fleuri un peu partout promettant une formation en ostéopathie. Seulement ces écoles offrent des formations de qualité inégale, et le titre d’ostéopathe était mal régulé.

En 2007 une réforme sur l’ostéopathie visant à mieux encadrer la profession a par exemple défini les actes illégaux, comme le toucher rectal.

Décembre 2014 marque un tournant dans le milieu de l’ostéopathie avec la publication d’un nouveau décret permettant une harmonisation des formations en les tirant vers le haut.
Maintenant, tous les ostéopathes doivent recevoir une formation de 5 ans minimum.

Assurez-vous donc que votre ostéopathe a bien reçu une formation répondant à ces critères. Pas question d’aller voir un ostéopathe formé au rabais, sous prétexte qu’à l’époque l’ostéopathie était mal encadrée !

Il est important de souligner, que le diplôme, quel que soit le domaine d’activité, n’est pas un critère suffisant. La formation continue est elle aussi primordiale.
Les avancées dans la recherche ou au niveau de la technologie par exemple modifient notre environnement en permanence. Il est important que vous trouviez un ostéopathe qui met ses connaissances à jour régulièrement.

Un ostéo pour tout le monde, tout le monde ostéo !

Bonne nouvelle! Il existe aujourd’hui des formations d’ostéopathie pour tout le monde, où il n’est plus même nécessaire d’être bachelier.

En voici une : « L’ostéopathie pour tous ! »

Vous pouvez être étudiant en art, ingénieur, secrétaire, assureur ou même retraité, si vous avez 2 000 € au chaud vous pouvez vous offrir des études d’ostéopathie. Sans diplôme au bout, soyons sérieux.
Mais Noël approche, et dans la catégorie des cadeaux originaux voici une occasion d’être inattendu ! Notez que vous pourrez devenir ostéopathe en famille, entre amis, ou même en couple. L’ostéopathie au service du renforcement du lien social.

Ce type de formation est aussi ouverte aux professionnels de santé qui voudraient faire de l’ostéopathie, alors à quoi servent les écoles ?
Si je n’ai rien contre l’ostéopathie pour tous, au contraire soyons tous ostéopathe, je m’interroge sur la limite à ne pas franchir.

La vraie question ici est de savoir si vous iriez voir un dentiste formé par « Dentaire pour tous ! ».

Der des ders… le bouche à oreille.

comment trouver bon ostéopathe

Dernier critère pour vous aider dans votre choix, le bouche à oreille. Demandez conseil à votre entourage. Il est fort probable que votre entourage ai déjà vu un ostéopathe. Votre grand-mère pour son arthrose, votre père pour ses problèmes de ronflement, votre ami qui s’est fait un tour de dos, votre entraineur pour sa préparation physique ou bien encore votre soeur après son accouchement.

Demandez autour de vous.

Vous avez aussi les avis sur internet, qui sont une nouvelle forme de bouche à oreille. Bien évidemment je me pose autant que vous la question concernant leur véracité. Il parait que certains restaurants postent eux mêmes de faux avis positifs sur leur restaurant, alors pourquoi pas les ostéopathes? Je ne pourrais pas vous dire si c’est monnaie courante. Je sais néanmoins que Google effectue des contrôles réguliers postés sur leur page pour éviter justement la publication de faux avis.

Vous pourriez aussi choisir un praticien dont on vous à dit que le cabinet était plein. Si l’attente est longue pour un RDV c’est peut être un bon signe ? Pourquoi pas. Comme pour un restaurant où il faudrait réserver une semaine à l’avance car il fait salle pleine tous les week-end. L’attente en vaut peut être le coup.
Néanmoins un bon ostéopathe pense toujours à garder un créneau pour les urgences. Pas question de vous laisser avec le dos bloqué pendant 15 jours.

Retrouvez d’ailleurs une vidéo extraite de l’émission Allo docteurs sur France 5, dans laquelle un ostéopathe explique selon lui comment trouver un bon ostéopathe.

Reste aussi le site internet.
Mais un bon ostéopathe a-t-il forcément un bon site internet ? Ostéopathe et communicant sont deux métiers différents, alors la question se pose.

Cela peut tout de même vous aider à choisir. Vous hésitez entre plusieurs ostéopathes à Toulouse, votre coeur balance ? Le site internet peut vous permettre de vous faire une meilleure opinion : les mots vous parlent, sa tête vous revient ? Votre choix est peut être déjà fait. Et le site internet est aussi le reflet du travail que l’ostéopathe a effectué pour le construire.

Aussi gardez en tête pourquoi vous cherchez un ostéopathe. Car même si ce dernier a du poil au nez et que ça vous fait rire, si il fait le travail, que voulez vous d’autre ? Un mannequin ? … Restons sérieux.

Trouvez quelqu’un de concerné et qui sait de quoi il parle. Le reste… C’est du feeling !

Bonne chance !

Le conseil l’ostéo

Et l’aventure alors dans tout ça, le goût du risque ?! Pour les autres. Si vous cherchez un ostéopathe, ne prenez pas le premier dans l’annuaire. Avoir un nom de famille commençant par « A » n’est pas un critère de qualité (ni un B d’ailleurs 😉 ).

Cabinet d'ostéopathie Bertucchi

Une équipe d’ostéopathes diplômés au sein d’écoles agréées par le Ministère de la Santé

Youri Bertucchi

Author Youri Bertucchi

Ostéopathe passionné par son métier, qui blogue à ses heures perdues.

More posts by Youri Bertucchi

Leave a Reply