Skip to main content
0% lus

Si l’on suit la définition de l’OMS, la constipation correspond à l’émission de moins de 3 selles par semaine.

Et c’est vrai que lorsque l’on entend le terme « constipé », on pense tout de suite au scénario dans lequel le passage à la selle est un échec. On ne peut pas y aller, et ce, peu importe les efforts fournis.

Cependant, la réalité peut être beaucoup plus complexe : vous pourriez faire caca tous les jours et pour autant, être tout de même constipé. Et des épisodes de diarrhée peuvent paradoxalement être liés à… une constipation.

Une constipation silencieuse donc. Mais comment est-ce possible ?

C’est justement le sujet de cet article. On vous explique en quoi des selles quotidiennes n’indiquent pas nécessairement un système digestif fonctionnel.

Et comment cela pourrait en fait cacher une constipation.
Si l’on suit la définition de l’OMS, la constipation correspond à l’émission de moins de 3 selles par semaine.

Et c’est vrai que lorsque l’on entend le terme « constipé », on pense tout de suite au scénario dans lequel le passage à la selle est un échec. On ne peut pas y aller, et ce, peu importe les efforts fournis.

Cependant, la réalité peut être beaucoup plus complexe : vous pourriez faire caca tous les jours et pour autant, être tout de même constipé. Et des épisodes de diarrhée peuvent paradoxalement être liés à… une constipation.

Une constipation silencieuse donc. Mais comment est-ce possible ?

C’est justement le sujet de cet article. On vous explique en quoi des selles quotidiennes n’indiquent pas nécessairement un système digestif fonctionnel.

Et comment cela pourrait en fait cacher une constipation.

Faire caca tous les jours n’exclut pas la constipation

Il s’agirait en fait de se poser une question clef dès la sortie des toilettes : est-ce que vous vous sentez complètement vide ?

Imaginons que vous n’expulsiez que 70% des selles à chaque passage aux toilettes. Vous en conservez 30%, et cela s’accumule petit à petit dans votre système. Et au bout de quelques jours, un bouchon de selles dures se forme. Ce qui cause un blocage qui peut venir vous constiper.

Pourtant, vous arriviez bien à faire faire caca tous les jours. Vous ne réalisiez simplement pas que vous ne le faisiez que partiellement.

Mais lorsque l’on aborde ce phénomène, il ne s’agit pas uniquement de prendre en compte la quantité de selles évacuées. Il faut également s’intéresser au péristaltisme.

Le péristaltisme, qu’est-ce que c’est ?

On parle de péristaltisme digestif (ou de motilité digestive) pour définir le mouvement intestinal.

Comprenez les contractions musculaires qui permettent de faire progresser le bol alimentaire dans votre tube digestif. L’acheminement de la nourriture mâchée et imprégnée de votre salive, jusqu’au côlon.

Un intestin paresseux

Lorsque ces phases de contraction et de relâchement musculaire sont trop lentes, cela peut provoquer une constipation. Au contraire, lorsque ce mouvement est trop rapide, cela peut causer la diarrhée.

Constipation et diarrhée, ou la fausse diarrhée du constipé

Les excréments solides sont refoulés derrière un bouchon de selles dures. Alors que les selles plus molles ou liquides, elles, sont capables de se faufiler pour être évacuées, sous forme de diarrhée.

Ce n’est donc pas parce que vous allez souvent aux toilettes que vous videz nécessairement tous les excréments présents dans le côlon.

Vos selles irrégulières pourraient en fait être le signe d’un engorgement important au sein de votre tube digestif.

Attention au fécalome

Si vous souffrez de constipation chronique, les selles non évacuées s’accumulent donc dans le rectum, sèchent et se durcissent. Il peut alors en résulter un fécalome, dont les complications peuvent être graves.

Les symptômes principaux du fécalome sont :

  • une constipation particulièrement douloureuse
  • associée à des douleurs abdominales, des nausées et/ou des vomissements ainsi qu’une fausse diarrhée.

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, il est conseillé de consulter en urgence.

Diarrhée de constipation : que faire ?

La réponse peut paraître quelque peu contre-intuitive. Mais la solution à cette fausse diarrhée est d’accélérer le péristaltisme. Notamment en vue de vous débarrasser de ce bouchon de selles.

Un type de diarrhée qui se traite comme on traite une constipation donc.

Ainsi, ne vous jetez pas sur votre fond de boite d’anti-péristaltiques (ces médicaments qui ralentissent les mouvements intestinaux). Cela pourrait en fait empirer le problème.

Un point qui confirme que vous ne devriez pas opter pour l’automédication et systématiquement consulter votre médecin.

Rebooster l’intestin paresseux

En dépit de la façon dont nous définissons généralement la constipation, faire caca tous les jours n’exclut pas celle-ci.

Au final, ce qui est important, c’est la « sensation de vide » après un passage aux toilettes.

Et pour cela, il faut stimuler le péristaltisme, favoriser les mouvements de l’intestin (et non pas les ralentir).

Le système digestif est facilement perturbé

Le système digestif est plus ou moins sensible pour certains. Et il suffit parfois d’un repas trop copieux ou gras pour semer la zizanie dans le tube digestif. Car oui, le fonctionnement de votre système digestif dépend majoritairement de votre alimentation.

Mais saviez-vous qu’il peut aussi être facilement chamboulé par vos états émotionnels ?

Comme les émotions et l’intestin sont intimement liés, le stress peut perturber les mouvements péristaltiques.

Cabinet B - Ostéopathie

Rencontrez l’équipe qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.