0% lus

Mal au cou, mal aux cervicales, vous avez l’impression d’avoir le cou bloqué ? Découvrez comment soulager votre torticolis rapidement grâce à l’ostéopathie.

Si vous avez un torticolis, et que vous souhaitez une consultation en urgence avec un ostéopathe à Toulouse, contactez nous au 06.58.01.11.20. Vous pouvez aussi prendre RDV en ligne. Dès la fin de la consultation vous aurez récupéré au moins en partie la mobilité de votre cou, et la douleur aura diminué. Vous pourrez reprendre le cours normal de votre journée. C’est pour ce genre de situation que notre cabinet est ouvert 7J/7, pour répondre à ce type d’urgence, la vôtre.

J’ai le cou bloqué, comment soulager la douleur rapidement ?

J’ai le cou bloqué, comment savoir si j’ai un torticolis ?

Au réveil, vous avez mal au cou, et vous ne pouvez plus tourner la tête ? Ou suite à un mouvement brusque vous êtes bloqué ?

Le torticolis apparait en général le matin, à la suite d’un mouvement brusque, d’une mauvaise position de sommeil, d’un trajet en voiture, ou en avion. Il s’agit d’une contracture musculaire localisée au niveau de votre cou. Il en existe plusieurs types. Cette contraction musculaire a lieu sur un côté du cou, ou à l’arrière. Votre tête reste donc coincée dans une position. Le stress est aussi un facteur déclencheur. Trop de pression au travail, une relation conflictuelle, un examen à passer peuvent être autant de facteurs déclenchant.

Souvent le torticolis disparait au bout de quelques jours, voire de quelques semaines. Mais avoir mal au cou, avoir le cou bloqué est particulièrement handicapant au quotidien. D’autant que le torticolis peut être douloureux. Le blocage peut être unilatéral, c’est-à-dire d’un seul côté, vous pouvez donc vous retrouver la tête bloquée d’un côté. Impossible de garder la tête droite dans ce cas là.

Comment mes patients décrivent le torticolis ?

Les patients que je reçois au cabinet me parlent souvent d’une raideur dans le cou. Parfois la douleur est présente dans tout le haut du corps, notamment en haut du dos, jusqu’aux épaules. Ils ont l’impression d’avoir le cou bloqué, comme un nerf bloqué dans le cou. Ils ont mal au cou, comme si ils avaient le cou coincé. D’autres ressentent la contracture musculaire du cou, et parlent de douleur musculaire, ou de tension musculaire au cou. Certains ont l’impression que leurs cervicales sont bloquées et disent avoir mal en haut du dos et au cou.

Si vous vous retrouvez dans ces descriptions vous avez sûrement un torticolis.

Torticolis, que faire ?

Vous avez le cou bloqué et cherchez à soulager rapidement votre torticolis ? Contactez un ostéopathe rapidement. Il établira un diagnostic précis, et vous permettra de retrouver la mobilité de votre tête. Vous pouvez aussi faire appel à un chiropracteur si vous en connaissez un bon, ou encore un éthiopathe.

Quelle est l’action concrète de l’ostéopathie sur un torticolis ?

On ne va pas se mentir, se retrouver la tête bloquée, sans pouvoir bouger, et en ayant mal est particulièrement gênant. Impossible d’aller travailler, de poser ses enfants à l’école, bref de suivre le cours normal de sa journée.

Vous aurez beau ressortir de vos placard une ancienne minerve, vous ne serez pas des plus productifs aujourd’hui.

Attention d’ailleurs si vous utilisez une minerve, aussi appelée collier cervical. Vous ne devez pas l’utiliser plus d’une semaine, car cela atrophie vos muscles, et aura donc une incidence sur le long terme.

Si vous avez un torticolis, mieux vaut consulter sans attendre. Au-delà de reprendre vos activités quotidiennes, vous éviterez surtout que la situation ne s’aggrave au fil des jours.

Selon le diagnostic, consulter un ostéopathe en cas de torticolis peut vous permettre de reprendre le cours de votre journée dès la fin de la séance. Pratique non ? C’est pour ce genre de situation que notre cabinet est ouvert 7J/7, pour répondre à ce type d’urgence, l’urgence torticolis.

torticolis ostéopathe

Gardez la tête sur les épaules

Comme expliqué plus haut, le stress est l’un des facteurs déclenchant les plus courants. Il augmente les contractures musculaires de manière générale, localisée au niveau de votre cou ou non.

Vos muscles, notamment ceux localisés au niveau de votre cou peuvent être soumis à différentes tensions, notamment émotionnelles. On parle de somatisation. Comme vous n’extériorisez pas certaines de vos émotions, ou pas suffisamment pour être libéré, votre corps les traduit de manière brutale.

Le stress peut être du à des situations diverses, il peut même être mêlé à d’autres émotions comme la colère, la peur, la frustration, etc. Par exemple la perte d’un proche, qu’il s’agisse d’une séparation ou d’un décès, peut être le facteur déclenchant de nombreux maux physiques, dont le torticolis.

Vous faites face à un blocage émotionnel, que votre corps traduit par un blocage physique : le torticolis.

Quelles sont les personnes les plus touchées par le torticolis ?

Avoir un torticolis est en fait assez répandu, près des 2/3 des français en sont au moins victimes une fois dans leur vie. Pour autant je ne vous invite pas à vous prêter vos minerves 😉

Les femmes semblent être davantage touchées que les hommes, pour autant il n’y a pas d’explication à cette statistique. Nous ne savons pas pourquoi les femmes constituent un public plus sensible aux torticolis.

Les personnes qui ont eu un accident de voitures sont identifiées comme un public plus sujet au torticolis.

J’ai un torticolis depuis plusieurs semaines, ou qui revient régulièrement, que faire ?

Que faire si votre torticolis ne disparaît pas tout seul ?

Premièrement, consultez. Le travail de l’ostéopathe permettra de retrouver la mobilité de votre cou rapidement.

Mais le torticolis peut être le symptôme d’une affection plus grave, comme une maladie infectieuse, inflammatoire ou neurologique. Si tel est le cas, votre ostéopathe saura le détecter, car il a été formé pour. Il faudra donc effectuer un bilan médical complet. Votre ostéopathe vous enverra vers le spécialiste adapté, selon le diagnostic établit.

Selon les cas, votre médecin traitant vous recommandera de réaliser une radio, une IRM, ou autre afin de trouver l’origine exacte de votre douleur, et d’y mettre un terme.

Et si ça n’était pas un torticolis ?

Et si ça n’était pas un torticolis ?

Petite mise en garde. Si votre « torticolis » est accompagné de fièvre, ou de vomissements soyez vigilant. De même si vous avez mal au crâne, et que vous êtes sensible à la lumière. Une raideur au cou, accompagnée de ces symptômes peuvent être le signe d’une méningite. Il faut dans ce cas contacter votre médecin traitant au plus vite. Si celui-ci n’est pas disponible contactez directement le SAMU en composant le 15.

Le conseil l’ostéo

Si vous avez un torticolis, ne forcez pas, et n’essayez pas de manipuler vous-même votre cou. Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser de la glace en l’appliquant une dizaine de minutes par l’intermédiaire d’un tissu sur le cou.

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes diplômés au sein d’écoles agréées par le Ministère de la Santé

Youri Bertucchi

Author Youri Bertucchi

Ostéopathe passionné par son métier, qui blogue à ses heures perdues.

More posts by Youri Bertucchi

Join the discussion 29 Comments

  • kelly dit :

    Vous avez bien raison pour le stress, moi aussi je vis ça. Torticolie au réveil. Douleur dans le haut du dos, l’impression d’être bloquée. Mon dos et mon cou. Grâce à vous je sais comment calmer un torticolis, mais je me demande si j’ai mal je peux quant même voir mon ostheopathe ou c’est trop tard ? Parce j’ai des torticolis douloureux est ce que ça va pas rajouter de la douleur. On m’a dit que l’ostheo parfois ça fait mal. On est obliger de faire craquer le cou pour un torticoli ?

    • Youri Bertucchi dit :

      Madame,
      Merci pour votre commentaire.
      Vous pouvez effectivement consulter un ostéopathe même lorsque la douleur est déjà apparue.
      Votre ostéopathe n’est pas obligé de vous faire craquer pour traiter votre torticolis. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce type de technique, signalez le lui. Pour ma part j’utilise un arsenal de techniques différentes et complémentaires qui permettent de ne pas faire craquer les patients qui ne le désirent pas.
      Une consultation chez l’ostéopathe n’est pas supposée faire « mal ». Par contre il est possible d’avoir des courbatures ou des douleurs en suivant la séance, le temps que voter corps s’adapte aux nouvelles informations transmises.
      En espérant avoir répondu à l’ensemble de vos interrogations.
      Youri Bertucchi

    • Meli dit :

      Bonjour, j ai souffert d un torticoli il y a exactement 20jours, sauf qu à l heure d aujourd hui j ai toujours de fortes douleurs dans les 2 muscles derriere ma tete, au point d avoir du mal à tourner la tête. J ai fais 3 séances d ostéo ça n a rien donné, et la minerve fais plus mal qu autre chose. J ai également des migraines derriere la tête, et des douleurs dans l oreille gauche depuis ce torticoli. Sur la radio il n y a RAS. Les anti inflammatoires ne font rien. Et je n ai plus de solutions..

      • Cabinet B dit :

        Bonjour,
        Ce n’est pas normal, vous auriez du noter une amélioration. Votre ostéopathe vous a-t-il dirigé vers un autre professionnel de santé ? Avez-vous consulté votre médecin pour une deuxième opinion ?

  • Laurent dit :

    Bonsoir Mr Bertucchi. Merci pour cet article intéressant. J’ai une question rapide pour vous. J’ai parfois des douleurs dans la nuque, comme si elle était bloquée mais je conserve toute ma mobilité. C’est comme une gêne que je ressens. Pensez-vous que je doive consulter ?

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour Mr,
      Si vous ressentez une gêne, je vous inviterai effectivement à consulter. Simplement pour éviter que cette gêne ne se transforme en réel blocage. Je sais que la prévention n’est pas l’axe le plus mis en valeur dans notre société, seulement il me semble toujours plus judicieux de consulter avant d’être complètement bloqué. Disons que pour l’instant vous ressentez une gêne, mais si dans une semaine vous vous retrouvez bloqué, c’est éventuellement 1/2 journée de travail de perdue, c’est une consultation à domicile car vous ne pouvez pas vous déplacer, etc. Bien sûr en vous répondant de consulter je prêche pour ma paroisse pourrait-on penser. Mais mieux vaut prévenir que guérir. Et ressentir une gêne est déjà le signe d’un dysfonctionnement. Dysfonctionnement qui pourrait être pris en charge.
      Youri Bertucchi

  • Michèle Servantes dit :

    Ma question va être bizarre mais je me demande comment se faire un torticolis ? Je demande ça parce que je me demande si ma fille ne fait pas semblant d’avoir un torticolis des fois pour ne pas aller au collège. C’est possible de simuler un torticolis ? C’est une ado et je crois que ça l’amuse d’avoir une minerve, comme de jouer avec des béquilles mais c’est plus dure de faire semblant d’avoir la jambe cassée. Elle a eu un torticolis une fois et depuis je crois qu’elle fait semblant ou qu’elle fait exprès de s’en faire elle-même pour pouvoir porter sa minerve. Vous pensez que c’est possible ?

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour Mme Servantes,
      Merci pour votre commentaire.
      Concernant le fait de simuler un torticolis je pense que c’est effectivement possible, pour autant je ne dis pas que c’est le cas de votre fille.
      Concernant le fait de se faire un torticolis de manière volontaire, cela me semble par contre plus compliqué. Mais pour être honnête je n’avais jamais réfléchi à la question. Je ne sais pas trop quoi vous dire. Cela me semble difficilement possible.
      Par contre plusieurs choses m’interpelle dans votre commentaire. Vous dites que votre fille a déjà eu un torticolis et qu’elle a porté une minerve. A-t-elle reçu un traitement pour son torticolis ? Ce que je veux dire par là c’est quelqu’un (un ostéopathe par exemple) a-t-il effectué un traitement pour faire disparaitre son torticolis et éviter qu’il ne survienne à nouveau ? Si son 1er torticolis n’a pas été traité il est possible qu’il revienne plus fréquemment.
      Aussi, vous dites que votre simulerait un torticolis pour ne pas aller au collège. Comment se passe sa vie de collégienne ? Est-elle bien intégrée ? A-t-elle de bons résultats scolaires ?
      Je vous pose toutes ces questions car imaginons qu’elle simule réellement pour ne pas aller au collège. Il serait intéressant de comprendre pourquoi elle ne veut pas y aller. Peut-être y-a-t-il un réel problème dans son environnement au collège qui fait qu’elle ne veut plus s’y rendre.
      Je reste disponible si vous avez d’autres interrogations.
      Youri Bertucchi

    • Younes dit :

      Impossible tu ba ten rendre que cest mouvement de tete sont inhabituel et de plus ta fille risque de couler cest exam

  • Jean dit :

    Bonjour,
    Je voulais votre opinion. J’ai souvent le cou coincé. En général ça m’arrive au réveil. Quand je couche tout va bien mais je me reveille le cou completement bloqué. Le probleme c’est que quand je suis bloquer du cou je ne peux rien faire, je ne peux pas conduire et travailler. Je suis taxi et quand j’ai un torticoli c’est une journée de travail de perdu.
    J’ai pensé à l’ostéopathie car une amie m’a dit que ça marchait. Mais je me demande si ça peut marcher sur le long terme. Ce que je veux dire c’est que est-ce que je peux venir avant d’avoir le coup coince au reveil ? Avant d’avoir mal ? Pour éviter que ça arrive encore ? Qu’en pensez vous ?
    Merci Monsieur.

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour Mr,
      Il est fréquent que le torticolis se manifeste au réveil. De même que pour les lombalgies. Néanmoins je pense que pour vous réveiller le cou complètement bloqué comme vous le signalez, vous deviez déjà avoir des tensions, ou des gênes au préalable.
      Vous indiquez dans votre commentaire passer beaucoup de temps à conduire, il pourrait être intéressant de vérifier votre positionnement lors de la conduite.
      Au sujet de votre demande, voici les 1ers éléments de réponse que je peux vous apporter : –
      – vous pouvez venir en consultation lorsque vous êtes bloqué, mais le mieux reste de venir avant. De manière à éviter que vous ne vous retrouviez bloqué.
      – l’ostéopathie aura en effet un résultat sur le long terme. Selon le diagnostic posé par votre ostéopathe il va traiter les dysfonctions déjà présentes de manière à faire disparaitre les tensions existantes. Mais l’ostéopathie propose une approche globale qui va permettre d’agir sur la cause de votre torticolis même. Ainsi les risques que votre cou se bloque à nouveau vont diminuer.
      Si des interrogations persistent, je reste à voter disposition.
      Youri Bertucchi

  • Y.V. dit :

    Bonjour,
    Laissez moi vous exposer ma situation. J’ai à plusieurs reprises eu des torticolis. J’ai consulté un kiné jusqu’à lors mais je pense me tourner vers l’ostéopathie dont mon entourage me dit le plus grand bien.
    Avant de prendre RDV avec vous, j’aurai voulu savoir si vous pensiez que ce blocage du cou régulier pouvait être lié à un état de stress lié à la perte de mon commerce. Vous parlez du stress dans votre article, et de blocage émotionnel, cela a eu l’effet d’un électrochoc pour moi. Je ne suis pas quelqu’un de sensible dans le sens où je ne vais pas verser de petite larme facilement, mais je me demande si intérioriser mes émotions et mon stress pouvait conduire à ces douleurs dans le cou. J’ai eu le sentiment d’avoir été acculé par l’administration lors de ma faillite et je me demande si ça n’est pas le symptôme de tout ce stress.
    Y.V.

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour Mr,
      Je pense effectivement que le stress peut être à l’origine de blocages divers, dont le torticolis.
      La situation que vous décrivez dans votre commentaire me semble bien analysée. Je ne dis pas que votre stress est entièrement responsable de ces blocages réguliers, mais il peut l’avoir accentué.
      Vous dites avoir intériorisé vos émotions et votre stress après la perte de votre commerce, vous exprimez aussi le sentiment d’acharnement dont vous pensez avoir été victime. Tous ces éléments peuvent jouer dans la manifestation de votre stress.
      Avez-vous été accompagné dans cette épreuve ? Avez-vous trouvé quelqu’un à qui vous confier ? Que ce soit un thérapeute ou un membre de votre entourage ?
      Dans ce genre d’épreuve il n’est pas rare de faire le choix de l’isolement. Pas nécessairement physique, mais émotionnel. Ne pas avoir de soutien peut exacerber votre ressenti et votre état de stress. Et donc entraîner l’apparition de tensions, voire de blocages.
      Si vous souhaitez consulter pour votre torticolis nous pourrons travailler divers points comme la gestion du sommeil (comment dormez-vous depuis ces événements ?), le stress, la digestion, etc. Un tel choc émotionnel peut avoir des impacts à différents niveaux.
      Je reste à votre disposition par téléphone si vous souhaitez échanger avant la prise de RDV.
      Youri Bertucchi

  • Jean-Michel P. dit :

    Merci pour cet article très bien écrit. J’aurai une question si vous me permettez. Parfois j’ai comme le sentiment d’avoir un nerf bloqué dans le cou, ou comme un muscle du cou bloqué.
    Je ne sais pas si c’est un torticoli précisément car j’arrive toujours à bouger ma tête, mais avec difficulté. En général cette sensation de blocage est associée à une légère douleur passagère. Pensez-vous qu’il s’agisse d’un torticolis ? Ou peut-être d’une cervicale bloquée ?
    Pour être tout à fait précis je dirai que la sensation se prolonge après mon cou, j’ai comme le sentiment d’avoir aussi un nerf au niveau de l’épaule coincé. Comme si ma nuque et le haut du dos était coincé. Je ne sais pas si c’est très clair.
    Merci pour votre réponse.
    Jean-Michel P.
    Q

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonsoir,
      Merci à vous pour ce commentaire.
      Il est difficile de répondre sans vous voir. Il est effectivement possible qu’il s’agisse d’un torticolis. Ce que je vous conseille c’est de consulter sans attendre afin de pouvoir poser un diagnostic précis expliquant votre blocage et vos douleurs.
      Je reste à votre disposition au besoin.
      Cordialement,
      Youri Bertucchi

  • Amel dit :

    Bjr , cela fait plusieurs mois que je souffre de douleur et densation de vertige ( 5 mois ) , j’ai fais IRM / scan/ bilan / RAS juste une rectitude du rachis cervicale ( radio ) , je sais plus quoi fair je suis perdue

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour,

      Je comprends votre désarroi. Il m’est très difficile sans plus de détails de vous indiquer quelles sont les options qui s’offrent à vous.
      Avez-vous consulté un ostéopathe ? La rectitude du rachis dont vous faites mention dans votre commentaire, peut avoir des effets à plusieurs niveaux.

      Youri Bertucchi

  • Jocelyne dit :

    Bonjour
    je suis allée chez l’ostéopathe hier car cervicales coincées dues au stress accumulé d’après lui
    il m’a débloqué sauf une car je souffrais trop
    poche de glace pendant 20 mn et doliprane codéiné hier soir
    ce matin toujours bloqué, aucun mouvement possible , droite, gauche, haut , bas, aucune amélioration …je ne peux pas me baisser pour attraper des objets
    je ne peux le joindre car vacances scolaires
    que me conseillez vous ??
    hôpital ??
    MERCI
    CORDIALEMENT

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour Mme,

      Dans un premier temps sachez que les effets d’une séance d’ostéopathie peuvent mettre jusqu’à 72h pour se manifester. Il est aussi possible d’avoir une sorte d’effet rebond après la séance, c’es-à-dire que vos douleurs se manifestent de manière différente et parfois intense.
      Si vous êtes inquiète vous pouvez effectivement contacter un médecin d’urgence, il m’est très difficile de vous répondre plus en détails ne vous ayant pas rencontrée, et ne sachant pas exactement ce que vous aviez ni le traitement précis qui a été réalisé. Je ne peux pas être ni plus alarmiste, ni plus rassurant.
      Youri Bertucchi

  • Ainoa dit :

    Bonjour,
    Mon compagnon c’est bloqué le cou avant hier et en suivant mes conseils à été vite consulter un ostéopathe ( à Paris). Par contre,. aujourd’hui c’est pareil, voir pire la douleur…. Qu’est qu’on peut faire ?

    Merci poir votre post.

    • Cabinet B dit :

      Bonjour,
      Il arrive en effet que la douleur s’accentue, ou se modifie de manière temporaire suite à une séance d’ostéopathie. Mais en général, la séance soulage immédiatement. En revanche lorsque vous consultez en phase de douleur aigüe, il peut falloir plusieurs consultations pour traiter durablement le problème.

  • Sébastien dit :

    Bonjour suite à un torticolis que je viens d avoir j’ai une gêne entre les omoplates et je suis dans le bâtiment donc doit je forcer ou pas.

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour,
      Effectivement il vaudrait mieux éviter de forcer, ce qui me semble difficile avec un métier comme le votre. Avez-vous consulté un ostéopathe pour faire disparaitre cette gêne ?
      Youri Bertucchi

  • Meryem dit :

    Bonsoir
    Ma fille se plain depuis quelques jours de douleur à la nuque et au cou . Quand elle tourne la tête vers la gauche ou même le bas , elle se plain de douleur . Au depart je penssais que c’était dú a sa position de sommeil mais J’ai des doutes . Dois- je consulté pour elle? Merci

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour,
      Il peut être intéressant de consulter dans ce cas en effet. L’ostéopathie est très efficace sur ce genre de motifs.
      Youri Bertucchi

  • LE RAY dit :

    Bonjour,

    Je suis allez hier chez un osthéopathe pour une douleur au cou, le résultat est lié à un Legé voutement suite a ma morphologie… qui joues sur le milieu du dos et remonte dans le cou et épaule droite.

    Hier la douleur était très soutenable et le cou mobile, ce matin soit quasi 18h après manipulation, douleur franche, mobilité très réduite du cou, j’ai l’impression d’avoir fait 3 pas en arrière …

    Est-ce normal ? est-ce du aux manipulations, et qu’il vaut mieux attendre ? (Peut etre aussi mauvaise position sommeil…)
    Pour information, je sens des petits craquements partout ou votre confrère à manipulé (Dos, nuque)…

    Cordialement.

    • Cabinet B dit :

      Bonjour,
      Merci d’avoir partagé votre expérience.
      Il est très difficile pour nous de vous répondre, car nous ne savons pas le diagnostic ostéo qui a été posé, ni même le traitement qui a été effectué. En cas de doute ou d’inquiétudes, nous vous conseillons de contacter directement votre ostéopathe pour faire un point avec lui.

  • Rubens dit :

    Bonjour j’ai 20 ans. Au réveil j’ai fait un mauvais geste du cou et maintenant j’ai une douleur qui m’empêche de tourné mon cou à gauche que dois-je faire ?

Leave a Reply