0% lus

Croiser les jambes quand on est assis est un réflexe, une attitude assez courante qui nous concerne tous.

Confort, se donner un style ou de l’assurance, envie pressante… Toutes les raisons sont bonnes pour passer une jambe par dessus l’autre. Au travail, en attendant le bus ou encore en mangeant il y a toujours un moment où, sans même s’en apercevoir, nous croisons nos jambes.

Et pourtant cette position normalisée et constatée chez bon nombre d’entre nous est mauvaise pour notre posture et notre santé. On vous explique pourquoi.

Que l’on soit assis derrière notre bureau, allongé dans notre lit, ou même affalé dans notre canapé, il nous arrive à tous de croiser les jambes.
Pourquoi ?

Pourquoi croise-t-on les jambes ?

Bonne question.

Si nous n’avons pas tous les éléments de réponse, croiser les jambes est une habitude, un geste naturel que nous sommes une majorité à effectuer.
Pour certains cela nous donne de l’assurance : les jambes croisées, le pied qui se balance et l’impression de sang-froid est garantie.
Pour d’autres, croiser les jambes est signe d’élégance ou se sensualité. Pensez notamment à cette scène mythique de Basic Instinct où Sharon Stone croise et décroise ses jambes.

Il n’est pour autant pas question ici de vous interdire de croiser les jambes mais de comprendre en quoi cela pourrait vous créer des tensions auxquelles vous pourriez échapper en adoptant une posture plus adaptée.

Pourquoi vaut-il mieux éviter de croiser les jambes ?

Ce geste, si anodin soit-il dans notre quotidien peut avoir des effets néfastes à la longue sur notre corps.

Troubles vasculaires et circulation sanguine

En premier lieu, et même si cela peut paraître évident, le croisement de jambes comprime une zone vasculaire importante à l’arrière du genou. Cela engendre un mauvais retour veineux et donc potentiellement des troubles de la circulation sanguine.

Vous pouvez notamment le ressentir, quand après plusieurs minutes vous commencez à avoir des fourmillements dans la jambe, le pied. D’ailleurs quand c’est le cas vous avez sûrement le réflexe de décroiser… pour recroiser de l’autre côté, n’est-ce pas?

A la longue, quand le retour veineux se fait mal vous allez commencer à voir apparaître la sensation de “jambes lourdes” et ce qui augmente les risques de varices.

Croisement de jambes chez la femme enceinte

Les troubles vasculaires et de circulation sanguine sont d’autant plus présents chez les femmes enceintes.

En effet, celles-ci voient leur afflux sanguin augmenter car le corps travaille pour 2. C’est notamment à travers l’artère fémorale (située le long du fémur entre la hanche et l’arrière du genou) que le foetus est irrigué de son flot sanguin.

En croisant les jambes, l’artère est comprimée et donc le processus d’irrigation est ralentit.

Troubles posturaux : mal de dos et usure des hanches

Lorsqu’on a la (mauvaise) habitude de croiser les jambes, on a aussi souvent tendance à favoriser un côté plutôt que l’autre. Du coup, on abîme ses lombaires.

Du fait de cette asymétrie (une jambe plus surélevée que l’autre), le corps va automatiquement s’ajuster pour la compenser et tenter de garder un axe droit. Ainsi, le bassin va effectuer une bascule.

Cette torsion, au fil du temps, peut donner lieu à de vives douleurs au niveau de la colonne vertébrale ou encore au niveau des fessiers. Avec la répétition, sont favorisés les risques de sciatique, de lumbago ou aussi de scoliose.

En outre, les tensions au niveau de la colonne peuvent engendrer des vertiges ou des maux de tête.

pas croiser jambes

Troubles du périnée, mycoses et cystites

Pour les femmes sujettes au troubles gynécologiques tels que les mycoses ou les cystites régulières, le croisement de jambes, par les frottements répétés qu’il occasionne, favorise l’apparition de ces gênes occasionnelles.

Sensation de brûlures, de “chaud”, ne cherchez plus et décroisez les jambes.

Aussi, votre périnée peut se trouver troublé par cette posture. En effet, comme nous l’avons expliqué plus haut, votre bassin est désaxé ce qui empêche la contraction du périnée pourtant naturelle et habituelle en position assise.
Résultat ? Votre périnée est moins tonique. Des fuites urinaires ou des problèmes lors des rapports sexuels peuvent survenir.

Fatigue et concentration

Croiser les jambes vous donne l’impression de vous concentrer ?
Ainsi bien calé sur votre chaise, vos jambes bloquées vous pensez pouvoir mieux vous focaliser sur ce mail hyper important ? Vous imaginez vous donner une prestance lors de cette grosse réunion essentielle et ainsi avoir une meilleure écoute ?

Et bien malheureusement non.

En croisant les jambes, vos muscles ne sont pas relâchés. Bien au contraire ! Ils sont très contractés, votre corps tente de se recentrer, vos muscles travaillent en permanence. Cela a pour conséquence de la fatigue et quand la fatigue est là, la concentration est moindre.

Des astuces pour démêler ses jambes

Si votre ostéopathe pourra agir sur vos tensions engendrées par cette mauvaise posture et vous soulager, cela sera valable un temps.
Car si vous reprenez vos habitudes de jambes croisées, les tensions réapparaîtront.

Mais quelques astuces simples peuvent être mises en place au bureau ou à la maison pour doucement vous défaire de ce geste naturel et adopter une posture plus adéquate. Et qui dit adéquate dit confortable et bonne pour la santé posturale.

Mettez quelque chose entre vos pieds. Une poubelle de bureau, un sac ou encore un tabouret et positionnez vos pieds de chaque côté de l’objet. Dès que, inconsciemment, vous allez relever une de vos jambes pour la croiser sur l’autre, vous allez vous heurter à l’objet et ainsi cela vous rappellera que vous êtes mieux les 2 pieds à terre.

Aussi, vous pouvez vous asseoir sur le bord de votre chaise. Non seulement cela vous oblige à vous tenir bien droit mais ainsi assis, vous ne pourrez pas croiser vos jambes au risque d’être déstabilisé et de tomber de la chaise (si ça peut faire rire les collègues vous pourriez surtout vous faire mal ! ). Plus sérieusement, dans cette position, la répartition du poids est homogène au niveau de la colonne vertébrale.

Dans le même esprit, et si cela est possible dans votre environnement de travail, plutôt qu’une chaise optez pour un swissball (ballon de gym). Attention par contre, ne passez pas la journée dessus. Utilisez le 15/30 minutes plusieurs fois par jour seulement.
Pensez aussi aux bureaux debout.

Croiser les jambes c’est le pied ?
Il parait qu’il faut 21 jours pour se défaire d’une habitude, et si vous releviez le défi et démêliez vos jambes ?

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes diplômés au sein d’écoles agréées par le Ministère de la Santé

Cabinet B

Author Cabinet B

Cabinet d'ostéopathie à Toulouse, regroupant des ostéopathes aux spécialités diverses, tous animés par la volonté de créer une véritable relation de confiance avec leurs patients.

More posts by Cabinet B

Leave a Reply