0% lus

Allez soyez honnête, ça nous est tous arrivé au moins une fois d’être malade (ou pas), et de se renseigner sur le web avant d’aller consulter un médecin, un ostéopathe ou autre. Deux, trois symptômes et un petit tour sur le web !

Quand le web raconte n’importe quoi

La folie des forums

Des maux de gorge, un peu de fièvre ? Pas envie d’aller consulter pour une angine qui passera toute seule ? On va quand même jeter un coup d’oeil sur internet, pour être sûr.

Et vous voilà, perdu dans les méandres d’internet, confronté au meilleur comme au pire, et très souvent, vous finissez par tomber sur un forum.
Et là, d’autres ont les mêmes symptômes que vous. Les détails sont les mêmes, les symptômes sont identiques, mais oh surprise, vous n’avez pas une angine.

Non. C’est une maladie incurable et mortelle.

Vous qui pensiez à une simple angine … ! Non, non, vous allez bel et bien mourir.

Des diarrhées et vomissements au cours d’un voyage ? Pas de doute, vous êtes victime de la dernière épidémie en cours. La tourista ? N’insistez pas puisqu’on vous dit que non ! Vous allez y rester. Faites-vous une raison.

Vous voilà, face à votre écran, rempli d’angoisses face à cette dure réalité et l’annonce de cette mort inévitable.

Vous vous en voulez, vous saviez bien qu’il ne fallait pas cliquer sur ce lien, vous saviez qu’on raconte tout et n’importe quoi sur les forums. Mais là, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous posez la question : et si « Kevindu31 » « mamanpourlavie » et « sexyJuju »,  avaient raison ?

L’errance sur la toile

hypocondrie hypocondriaque forum ostéo

Maintenant que le diagnostic a été posé, vous commencer à errer sur le web, à la recherche d’informations complémentaires.

Appeler votre médecin ? Non, ça c’est pour plus tard.

Le web vous a permis de déceler, peut être à temps, une maladie dont vous pourriez mourir, le web vous sauvera. Quelles sont vos chances de survie ? Existe-t-il un traitement en phase de test ? Quels sont les témoignages des autres patients ? Existe-t-il des communautés de soutien, des associations pour vous aider dans votre combat contre la maladie ?

Vous faites face à un flot d’informations en tout genre, et là vous êtes pris d’un doute : et si, le diagnostic n’était pas le bon ? Face à ces milliers de diagnostics différents, vous ne savez plus où donner de la tête. Mais une chose est sûre la maladie vous ronge et vous ne savez plus vers qui vous tourner (un médecin peut être ?).

Etre ou ne pas être malade

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, si vous présentez réellement certains symptômes, consultez, et faites part de vos inquiétudes à votre médecin, ostéopathe, gynécologue, dentiste ou autre professionnel.

Néanmoins gardez bien en tête que les informations récoltées sur la toile ne sont pas toujours justes, et parfois orientées dans le sens de celui qui l’écrit (un laboratoire pharmaceutique vous vantant les bienfaits de son nouveau médicament par exemple sous forme de faux commentaires dans un forum – oui oui, apparemment ça existe, c’est marqué sur internet 😉 ).

Récolter des informations, que ce soit sur le net ou auprès de votre entourage doit vous permettre de prendre de la distance face à vos inquiétudes, et non pas l’inverse !

Et si le web pouvait réellement rendre malade ?

Si l’expérience des autres peut effectivement vous aider, elle ne doit pas avoir l’effet inverse et vous angoisser outre mesure. Car le stress a lui en revanche de vrais effets sur votre santé. A tel point que certains adultes se remettent au coloriage, pour ses vertus anti-stress.

Il est effectivement possible de se retrouver dans le témoignage d’autres personnes sur le web, néanmoins rien ne remplace un vrai diagnostic, posé de manière individuelle, en prenant en compte tous vos propres symptômes.

Non, vous n’allez pas nécessairement mourir d’une maladie dont vous n’aviez jamais entendu parler et dont vous n’arrivez pas à prononcer le nom correctement !

Que celui qui n’a jamais eu peur un jour de développer une maladie me lance la 1ère pierre

Si cela peut prêter à sourire, des études très sérieuses sont réalisées sur le sujet : un Français sur 10 a peur de développer une maladie, même en l’absence de tout symptôme.

Hypocondriaques, nous ?

43% des français ont déjà eu peur d’avoir ou de développer une maladie grave en lisant quelque chose sur cette maladie sur un site. Et 21% en lisant quelque chose sur cette maladie sur un forum ou un blog.

Statistique plus inquiétante, 64% des français n’ayant aucun symptôme mais ayant peur d’avoir une maladie grave ont de plus en plus peur de développer cette maladie plus ils trouvent de l’information.

Plus vous cherchez de « l’information » pour vous rassurer, plus vous avez peur d’être malade. CQFD.

Pour plus de stats c’est par ici : ifop

La Patiente

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes diplômés au sein d’écoles agréées par le Ministère de la Santé

La Patiente

Author La Patiente

Chroniques inexactes, point de vue subjectif et tranches de vie d'une patiente (impatiente) qui n'aime pas perdre son temps dans les salles d'attente.

More posts by La Patiente

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.