0% lus

La blessure accidentelle est le lot de tous les grands sportifs ! Qu’elle vous cloue au sol ou qu’elle vous incommode de façon sourde, elle finit bien par se faire entendre. L’entorse du ligament latéral interne du genou est très précise et a des répercussions sur l’ensemble de l’articulation.

Entorse du ligament latéral interne du genou

Comment savoir si j’ai une entorse du ligament latéral interne du genou ?

On reconnaît ce type d’entorse à deux types de symptômes qui correspondent à différents stades de la blessure. En effet, en fonction du choc, vous pouvez souffrir d’une élongation simple ou d’une rupture totale. Toutes les deux se manifestent de façon très spécifiques.

  • L’entorse simple. Vous ressentez une douleur vive et inattendue qui se déclenche violemment pendant quelques minutes. Puis petit à petit, cette dernière s’estompe. Vous êtes même en mesure de continuer à marcher ou à courir. Sur le coup, vous pouvez penser que vous n’avez rien. Seulement, la douleur réapparaît plus tard, et avec elle, une sensation d’inconfort que vous avez du mal à comprendre. Vous n’arrivez pas à marcher normalement et vous commencez à boîter.
  • La rupture totale. Une douleur brutale et intense qui vous prend de court sans que vous ayez eu le temps de la voir venir. Généralement, en cas de rupture totale du ligament interne du genou, vous devez cesser immédiatement ce que vous étiez en train de faire et vous n’êtes pas même capable de poser le pied au sol. Vous marchez difficilement et vous ne pouvez pas tendre la jambe. Au bout de quelques heures, vous verrez apparaître un gonflement de l’articulation qui reste particulièrement douloureuse.

D’où vient l’entorse du ligament latéral interne du genou ?

L’entorse du ligament interne du genou vient d’un traumatisme qu’on appelle “en valgus”. L’articulation du genou est tordue vers l’intérieur et cette pression anormale finit par tendre ou rompre totalement le ligament interne latérale. Comme une corde sur laquelle on tire au point de la faire lâcher, le ligament est en mauvaise posture. C’est son degré de tension qui manifeste la gravité de l’entorse. S’il est très tendu mais toujours en place, on parle d’entorse simple. S’il a été tellement tendu qu’il a finit par se casser, il s’agit alors d’une rupture totale.

Certains sports sont plus à même d’entraîner des entorses du ligament latéral interne du genou. Hockey sur glace, football ou autres sports de contact où les chutes peuvent être fréquentes sont connus pour rendre le ligament latéral interne plus fragile.

Comment reconnaître ce type d’entorse ?

On reconnaît facilement une entorse du ligament à la douleur qu’elle entraîne. Le moindre mouvement ou le fait de toucher votre articulation vous fait mal. Pourtant, pour assurer une continuité de votre prise en charge, pensez à faire attester votre entorse par votre médecin traitant. Il sera en mesure de déterminer la gravité de l’entorse. Dans certains cas, il cherchera des atteintes du ménisque interne et pourra également vous proposer de faire une imagerie (échographie ou IRM) pour bien confirmer le diagnostic.

Une entorse entraîne un repos sportif conséquent. Prévoyez de ne pas faire de sport pendant deux à six semaines, si ce n’est plus. L’immobilisation est une étape essentielle de votre bon rétablissement. Vous devrez aussi passer par des phases de rééducation pour retrouver en mobilité.

Pourquoi consulter votre ostéopathe ?

En ostéopathie, les entorses du ligament interne du genou sont prises en charge à différentes étapes.
En premier lieu, l’ostéopathe se chargera de réajuster l’alignement de la structure osseuse de votre genou. Cela permettra d’y diminuer les tensions internes et de préparer une meilleure cicatrisation.
Son objectif sera ensuite de permettre à l’oedème de se résorber plus rapidement grâce à des manipulations douces. Il pourra alors vous accompagner pendant votre phase de rééducation pour veiller à ce que votre genou retrouve toute son amplitude de mouvement. Cette phase est indispensable afin de diminuer le temps de récupération pouvant selon la gravité de la blessure être de plusieurs mois, ainsi que pour éviter des complications qui pourraient survenir plusieurs années plus tard.

entorse ligament latéral genou ostéopathe

Que faire en cas d’entorse du ligament latéral du genou ?

En cas d’entorse, pour soulager votre douleur, vous pouvez glacer votre genou plusieurs fois par jour. Cela vous aidera à limiter la sensation d’échauffement. N’hésitez pas à utiliser deux sacs de glace enroulés de serviettes éponges pour en placer un au-dessus de la rotule et un autre en dessous.

L’astuce en plus : votre peau est très sensible à la glace ?

Pensez à mettre des grains comme des petits pois ou des lentilles au congélateur. Vous pourrez les ressortir pour remplir votre sac lorsqu’ils seront gelés et leur contact sera moins intense que de la glace brute.

Protégez votre genou après une entorse !

Il n’est pas rare de devoir porter une attelle articulée après une entorse du ligament latéral interne du genou. Cette dernière permet de vous protéger tout en conservant une certaine liberté de mouvement. Votre ostéopathe ou les autres membres de votre équipe de soin pourront vous conseiller des exercices d’auto-rééducation adaptés à votre stade de rémission et la gravité de votre entorse.

Certains sports sont plus conseillés que d’autres pour une reprise en douceur après une entorse sévère. Pensez à la nage notamment.

Cabinet B - Ostéopathie

Spécialistes du suivi du sportif

Cabinet B

Author Cabinet B

Cabinet d'ostéopathie à Toulouse, regroupant des ostéopathes aux spécialités diverses, tous animés par la volonté de créer une véritable relation de confiance avec leurs patients.

More posts by Cabinet B

Leave a Reply