0% lus

L’énurésie, aussi appelé « pipi au lit » est relativement fréquente chez les enfants. Très bien prise en charge par l’ostéopathie, les forums, les médias, et même les parents en font souvent la publicité. Néanmoins, l’ostéopathie n’a pas la même efficacité sur tous les cas d’énurésie. Retour sur le sujet.

Mon enfant fait encore pipi au lit, que faire ?

Pourquoi votre enfant fait pipi au lit ?

On ne peut parler d’énurésie qu’à partir du moment où votre enfant a au moins 5 ans. Avant, le fait qu’il fasse encore pipi au lit, ou qu’il ait des accidents en journée peut être « normal ».

Chaque enfant apprend à son rythme, donc même à 6 ans, il est normal qu’un enfant ait encore des accidents.

Quelles sont les causes du pipi accidentel ?

Les causes de l’énurésie peuvent être variées.

Il est important de distinguer 2 types d’énurésie :

  • l’énurésie primaire : votre enfant n’a jamais arrêté de faire pipi au lit la nuit, ou du moins pas pendant une période longue (6 mois minimum)
  • l’énurésie secondaire : votre enfant était propre la nuit, mais recommence à mouiller son lit

Trouver la cause de l’énurésie chez votre enfant

énurésie pipi au lit ostéopathe toulouse

Dans un premier temps il est important d’éliminer les causes médicales. Parlez en directement avec votre médecin ou pédiatre qui pourra vérifier l’absence de maladie, telle que le diabète ou une infection urinaire par exemple.

Enurésie secondaire

Le facteur déclenchant est plus facilement identifiable en cas d’énurésie secondaire. Un événement peut coïncider avec le retour des pipis au lit. Il peut s’agir d’un divorce, d’un déménagement, de l’arrivée d’un autre enfant, ou encore de difficultés à l’école (qu’elles soient scolaires ou d’intégration). A vrai dire, les causes peuvent être infinies.

Enurésie primaire

En cas d’énurésie primaire, la ou les causes sont plus difficilement identifiables.

Il est aussi plus compliqué pour vous parent de décider « quand » il y a un problème. Un enfant qui a des accidents à 5 ans, c’est tout à fait normal. Oui mais à 6 ? Ou 7 ? Et c’est bien là le problème, savoir à partir de quand il faut considérer que ces accidents sont un problème et que votre enfant a besoin d’aide.

Traiter l’énurésie grâce à l’ostéopathie

Le premier travail de l’ostéopathe sera d’écarter les causes de l’énurésie chez votre enfant qui ne pourraient pas être traitées par l’ostéopathie. Si c’est nécessaire, il vous indiquera le spécialiste à rencontrer. Il est fort possible que ce soit votre pédiatre ou médecin qui vous ai indiqué de consulter un ostéopathe. Dans ce cas, votre ostéopathe et médecin travailleront conjointement pour mettre un terme à ce problème.

Que fait un ostéopathe contre l’énurésie ?

L’ostéopathe peut aider à la prise en charge de l’énurésie chez votre enfant. Souvent son travail sera complémentaire à celui de votre médecin, psychologue, pédiatre ou autre spécialiste.

Le traitement en ostéopathie sera comme à son habitude, global.

Et plus précisément votre ostéopathe va notamment vérifier les zones de l’abdomen et du petit bassin de votre enfant. En effet des blocages dans cette zone peuvent jouer un rôle dans l’énurésie de votre enfant. Un travail sur les tensions musculaires et viscérales sera alors opportun.

Une attention particulière sera portée à la colonne vertébrale, et notamment sur tous les points clés liés au système urinaire et au stress.

L’aspect psychologique

L’environnement de votre enfant sera aussi abordé. Son ressenti, sa place au sein de la communauté a aussi son importance, de même que l’image qu’il a de lui-même.

L’ostéopathe n’est pas psychanaliste, ça n’est pas son rôle. Néanmoins il est important en ostéopathie d’avoir un regard sur ce que votre enfant semble vivre comme contraintes. Je parle ici de manière générale. Ce qu’il peut entendre, voir, ou vivre peut avoir une influence sur l’énurésie de votre enfant. Que ce soit l’entourage familial, ses amis, l’école, la garderie, la télévision, internet, etc.

Le travail de l’ostéopathe avec votre enfant va l’aider d’une manière inconsciente. Il n’est pas question ici de le convaincre d’arrêter de faire pipi au lit, mais bien de l’aider à dépasser ce problème.

Les résultats sont parfois étonnamment rapides. Mais parfois plus long.

Pipi au lit, les limites de l’ostéopathie

ostéopathe pipi au lit énurésie

Il est important de faire preuve d’humilité quant à mon métier, et ses limites. C’est pour cela qu’il me semble judicieux d’expliquer les limites de l’action d’un ostéopathe sur l’énurésie présentée par un enfant.

Si l’ostéopathie prend effectivement en charge les enfants concernés par l’énurésie, il est important de signaler que parfois, l’action de l’ostéopathe seule ne suffira pas.

Selon le diagnostic établi, et donc les causes de l’énurésie chez votre enfant, il est possible que l’ostéopathie ne puisse pas mettre un terme à ce problème de pipi au lit.

Aussi, selon les cas il est possible que votre enfant continue à faire pipi au lit. Ce qui est important c’est d’observer les signes d’amélioration s’il y en a : une ou plusieurs nuits sans accidents, un changement dans le comportement ou l’attitude de votre enfant, etc.

Le problème de l’énurésie chez l’enfant est rarement réglé en une seule séance d’ostéopathie. Par contre, il est possible de noter une amélioration dès la 1ère séance selon le diagnostic qui a été établi.

Pipi au lit, comment réagir en tant que parent ?

L’image que votre enfant a de lui-même se construit en fonction du retour qu’il a de son environnement. Ce dernier doit lui permettre de prendre confiance en lui.

En tant que parent, le problème de l’énurésie peut être lourd à porter.

Gronder votre enfant pour son “accident” au lit risque de ne pas être constructif, pour autant il faut éviter d’infantiliser davantage votre enfant. Il est important aussi de le responsabiliser.

Pour participer à son épanouissement il peut être intéressant de trouver une activité qui lui plaise, et dans laquelle il puisse s’investir. Dans l’idéal, il faudrait trouver une activité qui ne le garde pas dans le monde des enfants, mais qui lui permette cette transition, celle de devenir grand.

Le conseil l’ostéo

Si vous parent, devez faire la démarche pour ouvrir le dialogue et créer une prise de conscience chez votre enfant, il est primordial que votre enfant reste l’acteur principal dans la résolution de ce problème. Sans prise de conscience de sa part et investissement le travail risque d’être plus long.

Cabinet d'ostéopathie Bertucchi

Spécialistes de la pédiatrie

Youri Bertucchi

Author Youri Bertucchi

Ostéopathe passionné par son métier, qui blogue à ses heures perdues.

More posts by Youri Bertucchi

Leave a Reply