0% lus

Grossesse et questions indiscrètes

Toutes celles qui sont passées par l’étape grossesse vous le diront: à longueur de journée on se voit demander ou on se voit dire des choses improbables ! Comme si finalement nous devenions la propriété du domaine public et que donc tout était permis.

De façon générale, on sait tous comment on fait les bébés. On sait tous, comment ça se passe un accouchement et même si on n’a pas tous les détails, on a tout de même une vague idée sur le sujet.
Mais alors pourquoi nous interroger sur des sujets d’abord intimes (à tout hasard l’allaitement) et qu’on n’oserait pas aborder avec une personne qui n’est pas enceinte (concernant les kilos, c’est vrai qu’on ne demande pas aux copines combien elles ont pris depuis leur dernier régime, non?).

Petit tour et détours des questions et anecdotes entendues au cours des neuf derniers mois.

A vos buzzers c’est l’heure des questions !

Commençons par la question phare : “t’as pris combien?”.
On parle bien entendu de notre prise de poids (et non pas de l’augmentation que vous étiez censée recevoir et que vous attendez toujours d’ailleurs).
Comme si on n’était pas assez traumatisée de monter sur la balance à notre RDV mensuel chez le gynéco et de voir les kilos s’accumuler !

Généralement on arrive à esquiver une réponse de façon plus ou moins directe. Exemple de réponse indirecte : “j’ai pris ce qu’il faut” versus une réponse directe: “et toi t’en es où de ton régime?”.

Malheureusement ça ne s’arrête pas là ! Viennent après les comparaisons du genre : “moi à ce stade là j’en étais juste à 5kg et pourtant je ne me nourrissais que de chocolat” (garce).

Une affirmation parmi d’autres : “tu vas allaiter bien sûr”.
Bien que mes seins vous remercient de vous intéresser à leur potentielle utilité il n’en reste pas moins que nous sommes en plein dans le domaine de l’intime.
Je prendrai ma décision seule avec moi-même, sans débat, sans fioritures et mes seins n’auront pas leur mot à dire (en fait si, ils se “manifestent”, et qu’importe le choix qu’on fait. Mais je vous laisse le découvrir ! ). D’ailleurs, retrouvez mon article sur le sujet de l’allaitement : décider d’allaiter, ou non.

Il y a aussi les curieux qui cherche à savoir si c’était prévu et si on a essayé longtemps avant d’y arriver.
Dans le doute, on parle bien de ma vie sexuelle là ?
Si justement on ne l’a pas crié sur tous les toits qu’on “essayait” c’était peut-être pour se garder une gêne, non ?
Et quant au prévu/pas prévu rien qu’à la tête des futurs parents lorsqu’ils vous annoncent la nouvelle vous arrivez à avoir une petite idée de la réponse.

grossesse enceinte question indiscrète

Anecdotes, remarques et autres gentillesses

La meilleure anecdote c’est le soir, à la veille de mon terme, où je me suis vue raconter l’effrayante histoire de l’épisiotomie.
Déjà savoir que cette amie d’amis en avait été “victime” n’est pas pour m’intéresser mais quand elle a raconté par le détail à ces messieurs, novices en la matière, en quoi cela consistait j’ai manqué tourner de l’oeil ! Allô allô j’accouche demain !

Et puis le classique des copines qui ont sûrement oublié que vous étiez là et qui se laissent aller “Moi enceinte?! Jamais de la vie je ne supporterai pas de grossir comme ça !”.
En fait non, elles n’ont pas oublié votre présence puisqu’elles vous demandent “Et toi, tu as prévu de faire un régime de suite après ou pas ? Et le sport tu vas pouvoir reprendre un jour?”

On passe bien sûr par l’avis des « habituées » qui au vu de votre ventre savent prédire le sexe, le nombre de bébés et la date de votre accouchement.
En règle générales elles tombent faux. “T’es à 39 semaines, demain c’est la pleine lune alors c’est sûr tu vas accoucher !” (une semaine après, j’attendais encore).

Sans oublier ceux qui scrutent et jugent ce que vous mangez : la toxo par ci, la listeria par là !
Ce n’est pas parce que je louche sur vos sushis que je vais attraper une maladie !

Des questions et des histoires en tout genre on pourrait en lister des pages et des pages mais dans le fond on la vit comme on veut (ou comme on peut aussi et surtout !) notre grossesse et j’aime bien l’idée d’avoir un peu de suspens…
La péridurale ça fait mal ? Y’a qu’en se faisant piquer qu’on le sait vraiment ! Et croyez-moi si jamais l’envie de vous faire part de mon intimité me prenait, je le ferai !

Aller, avec le recul c’est drôle et j’en rigole mais le premier qui…
Non je plaisante c’est juste que sur le moment, hormones aidant, nous les femmes enceintes on a tendance à devenir parano et susceptibles. Enfin il parait car personnellement je ne me suis pas sentie concernée…
Chéri, quelque chose à dire peut-être ?

Au plaisir !

roxane signature

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes spécialistes de la périnatalité

Roxane

Author Roxane

Billets d'une jeune maman (mais pas que) toulousaine, expatriée à Montréal, finalement revenue dans la ville rose.

More posts by Roxane

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.