0% lus

Ah la grossesse… Quelle aventure ! Des mois et des mois à préparer la venue de bébé, à réfléchir à son prénom, à décorer sa chambre… Que du bonheur !

Que du bonheur ? Vraiment ? Non, on ne va pas se mentir, la grossesse amène aussi son lot de contrariétés et de maux. Et il y a les petits désagréments dont on parle facilement comme les nausées, le mal de dos et les jambes gonflées, puis il y a ceux que l’on trouve plus gênants à aborder et dont on parle moins, voire pas du tout, comme les hémorroïdes.

Pour nous, aucun sujet n’est tabou et l’on souhaite se pencher sur toutes les facettes de la grossesse afin d’accompagner au mieux la future maman.

Alors pourquoi les femmes enceintes sont sujettes aux hémorroïdes durant la grossesse ? Quelles sont les causes et les manières de les prévenir ? Comment soigner les hémorroïdes durant la grossesse naturellement ? Quels sont les impacts sur la vie intime ? C’est ce que nous aborderons ensemble ici.

Et si nous avons rédigé sur le sujet pour aider les futures mamans à mieux comprendre les hémorroïdes durant leur grossesse, nous invitons également les futurs papas à lire cet article.

Les hémorroïdes, ces troubles sans gravité et fréquents, pourtant très gênants

Les hémorroïdes, c’est quoi ?

Figurez-vous que les hémorroïdes, c’est en fait un réseau de vaisseaux qui est toujours là, au niveau du canal anal, à l’état normal. C’est un peu un défaut de langage quand on dit – ou pas – « j’ai des hémorroïdes », car nous avons tous ce réseau de vaisseaux. Il serait plus juste en fait de dire « j’ai une crise ou une maladie hémorroïdaire », car ce trouble est caractérisé par ces fameux vaisseaux qui deviennent irrités et gonflés.

Voyez les hémorroïdes (à leur état normal) comme des petits coussinets qui jouent un rôle important dans la continence anale. Comprenez ici que ces petits coussins viennent aider à la fermeture du rectum (la partie au bout du côlon), mais lorsque l’on va aux toilettes ceux-ci s’aplatissent pour laisser la place nécessaire aux selles pour passer.

La crise hémorroïdaire

On sait maintenant que les hémorroïdes sont des coussinets de peau en boule qui permettent la continence anale. Ces réseaux veineux et artériels sont très denses et il est à noter qu’ils sont présents en interne (dans la partie haute du canal anal) et en externe (sous l’anus). On parle alors d’hémorroïdes internes et d’hémorroïdes externes.

Et quand notre afflux sanguin est trop important dans ces réseaux, c’est là que cela entraîne des inflammations, des gonflements et des démangeaisons ! C’est ça, la crise hémorroïdaire. Afin de simplifier la lecture, nous utiliserons le terme du langage courant « hémorroïdes » pour qualifier la crise hémorroïdaire.

Hémorroïdes pendant la grossesse : les symptômes

C’est à la suite d’un ou de plusieurs épisodes de constipation que nous pouvons ressentir les douleurs liées aux hémorroïdes, et qu’on se le dise, ces douleurs sont particulièrement désagréables.

Plus ou moins aiguë selon les personnes, la douleur est localisée au niveau du sphincter anal (un muscle super puissant situé au bout de notre tube digestif). Il peut également s’agir de démangeaisons. Ces douleurs peuvent être accentuées lorsque l’on bouge, que l’on s’assoie ou encore lorsque l’on va aux toilettes. De même lorsque l’on est anxieuse ou stressée. Il se peut aussi que nous saignions lors de la défécation.

Hémorroïdes : un trouble fréquent chez la femme enceinte (et chez les autres)

On estime que 50% des adultes (ayant atteint 50 ans) ont déjà souffert d’hémorroïdes au moins une fois dans leur vie ! En ce qui concerne les femmes enceintes, une future maman sur 3 connaît des hémorroïdes pendant sa grossesse…
Si elles sont dans la plupart des cas sans gravité, elles peuvent être extrêmement douloureuses et cacher une atteinte plus sévère comme nous l’aborderons plus tard dans cet article. C’est pourquoi il est indispensable d’en parler à votre médecin traitant malgré la gêne possible.

Les hémorroïdes sont fréquentes et bénignes, mais elles sont gênantes !

Car oui, les hémorroïdes durant la grossesse sont gênantes au quotidien de par leur douleur, mais c’est aussi un trouble tabou, et cela peut-être particulièrement gênant d’en parler, principalement car c’est une atteinte localisée dans l’une des parties les plus intimes de notre corps, l’anus.

Et l’anus, c’est un tabou ancestral, c’est parfois « l’organe honteux ». C’est aussi peut être un peu la faute de Freud ce complexe au niveau de l’anus, mais là n’est pas le sujet.

Ce que l’on veut simplement souligner, c’est que le tabou de l’anus n’a pas lieu d’être, en soi, c’est un organe complexe et puissant jouant un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de notre corps. Et chaque partie de votre corps mérite une attention particulière face à un trouble, quel qu’il soit.

hémorroïdes grossesse post-partum ostéopathe ostéopathie

Hémorroïdes chez la femme enceinte : les causes

Futures mamans, vous vous demandez certainement pourquoi les hémorroïdes sont fréquentes pendant la grossesse ? Et bien de nombreux facteurs sont à l’origine, car la grossesse, c’est un corps qui change

Les vaisseaux et la circulation sanguine

Le premier facteur à l’origine des hémorroïdes chez la femme enceinte est la dilatation des vaisseaux sanguins et l’augmentation de l’afflux de sang. Et oui, au fur et à mesure que bébé grandit et amorce sa descente dans notre bassin, ce dernier se retrouve comprimé ! Cela a donc aussi pour effet de comprimer les vaisseaux sanguins du petit bassin et de perturber le bon fonctionnement de nos veines.

Le sang a alors parfois du mal à remonter vers le cœur (c’est ce que l’on appelle un mauvais retour veineux). Du coup, cela va venir générer une augmentation du sang dans les tissus hémorroïdaux et donc provoquer une inflammation.

La constipation

La constipation chez la femme enceinte est chose fréquente et l’on sait que celle-ci peut être un facteur déclenchant les hémorroïdes. Bien que les causes de constipations pendant la grossesse soient multiples, notez que votre alimentation et hydratation sont aussi des facteurs qui peuvent induire des constipations et provoquer les hémorroïdes.

Nos hormones en fête

On les évoque dans la quasi-totalité de nos articles relatifs à la grossesse et pour cause. Le chamboulement de notre système hormonal est à l’origine de bien des désagréments pendant la grossesse.

Sans surprise, notre système hormonal joue aussi un rôle dans l’apparition des hémorroïdes car les hormones produites pendant la grossesse favorisent le relâchement de nos tissus. Et lors de l’accouchement, ce relâchement aura pour effet de mener les hémorroïdes vers l’extérieur.

Les hémorroïdes après la grossesse

Une fois que votre bout de chou aura pointé le bout de son nez, on parle de thrombose des hémorroïdes externes. Un terme bien compliqué pour désigner en fait la formation de tout petits caillots dans les veines de l’anus.

Et oui, les fortes poussées pendant l’accouchement augmentent la pression intra-abdominale ainsi que celle exercée sur le petit bassin et 20% des femmes souffriraient de ces thromboses après l’accouchement.

Hémorroïdes pendant la grossesse, quand consulter ?

Il est indispensable de consulter votre médecin dans le cas où vous souffrez d’hémorroïdes. Le diagnostic est clinique et se fera en décrivant à votre médecin des douleurs ou des démangeaisons, survenant après être allée aux toilettes.

Des saignements peuvent survenir également et s’ils sont souvent présents en cas de crise hémorroïdaire, ils peuvent cependant être des signes de gravité d’un autre trouble plus important (comme un cancer colorectal). Au risque de nous répéter, parlez en à votre médecin.

J’ai des hémorroïdes et je suis enceinte, quels sont les risques pour mon bébé ?

Ne vous inquiétez pas, les crises hémorroïdaires ne représentent aucun danger pour votre bébé, il n’empêche qu’il reste important de les traiter car elles restent handicapantes pour vous, future maman.

Hémorroïdes durant la grossesse : quel traitement naturel ?

Nous ne sommes pas là pour vous communiquer des « remèdes de grand-mère » contre les hémorroïdes. Premièrement car nous vous suggérons toujours de consulter votre médecin afin d’écarter tout signe de gravité comme expliqué plus haut. Mais aussi car il n’a jamais été prouvé scientifiquement que faire un cataplasme avec un certain légume venait soulager les hémorroïdes comme on peut le lire sur de nombreux forums et sites web. Et si cela venait même à les aggraver ?

Nous préférons alors vous parler du traitement naturel que nous connaissons et maîtrisons : l’ostéopathie.

hémorroïdes grossesse post-partum ostéopathie

Hémorroïdes chez la femme enceinte, pourquoi consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathie permet, par des méthodes et des techniques douces et sans danger pour votre bébé, de pallier aux désagréments que posent les hémorroïdes pendant la grossesse ainsi qu’après l’accouchement.
L’ostéopathe se trouve être d’ailleurs un parfait allié pendant tous les mois de grossesse, et même à but préventif pour libérer des troubles fonctionnels pouvant générer des désagréments et maladies. Grossesse et ostéopathie sont plus que compatibles !

Hémorroïdes et grossesse, que fait l’ostéopathe ?

Ne vous inquiétez pas, votre ostéopathe a conscience de la gêne physique et psychologique occasionnée par ce trouble et il a l’habitude de recevoir des femmes enceintes en consultation pour des hémorroïdes. Il ne s’agit en aucun cas d’un travail directement sur les hémorroïdes mais plutôt sur leurs causes.

Soulagement du système circulatoire

Votre ostéopathe travaille d’abord sur votre système circulatoire afin d’optimiser le retour veineux et la circulation sanguine. L’objectif ici est de soulager et de décomprimer ce système en travaillant sur les artères et les veines de votre petit bassin.

Un travail sur le périnée

Vous vous en serez douté, le travail se fait aussi sur le périnée. L’ostéopathe peut, à la fin de la séance, conseiller quelques exercices faciles pour muscler votre périnée, vous serez ainsi à même de continuer le travail depuis chez vous !

Ces exercices simples aident non seulement pendant la grossesse, mais aussi dans la récupération et la rééducation de votre périnée après la naissance de bébé.

Une attention particulière pour le système digestif

Le travail de l’ostéopathe passe aussi par le système digestif afin d’améliorer le transit et donc d’éviter la constipation. Il travaille notamment sur l’estomac et le côlon mais aussi sur les systèmes de vascularisation et d’innervation (comprenez les vaisseaux sanguins qui irriguent nos organes).

Pourquoi ? Car le blocage peut venir de vos lombaires ou des dorsales, et c’est de là que partent certains des nerfs responsables d’irriguer nos organes viscéraux (ce sont tous les organes que nous avons au niveau de la tête, du thorax et du ventre).

Quelles-sont les limites de l’ostéopathie ?

Bien que l’ostéopathie soit très efficace pour la prise en charge des hémorroïdes chez la femme enceinte et en post-partum, il reste indispensable de consulter un spécialiste pour effectuer des examens complémentaires lorsque certains signes aggravants apparaissent. Il peut s’agir de saignements abondants, d’une perte d’appétit notable, ou encore d’un amaigrissement soudain.

Hémorroïdes chez la future maman, quels impacts sur la vie intime ?

Les hémorroïdes, c’est parfois très douloureux, c’est souvent handicapant, mais c’est aussi et surtout toujours gênant et tabou. Du coup cela arrive souvent que ces petits troubles impactent notre couple et notre sexualité.

Ce n’est pas très beau…

Il suffit que vous ayez surfé sur le web et ayez croisé quelques photos de crises hémorroïdales externes avant de tomber sur notre article pour que cela vous mette mal à l’aise et vous bloque totalement lors des moments intimes avec votre compagnon (vous avez peur que lui aussi, voit à quoi cela ressemble).

Mais il faut en parler

Il est cependant important de parler avec votre moitié de ce sujet. S’il n’a pas conscience que vous vivez ce trouble et que cela vous gêne pendant les rapports intimes, il pourrait l’interpréter différemment et pourrait se sentir délaissé ou rejeté, créant alors des tensions inutiles dans votre couple.

Et du stress vous n’en avez pas forcément besoin en étant enceinte ! Donnez-lui l’occasion de comprendre ce désagrément et essayez de lui en parler (si cela reste trop gênant, envisagez de lui partager cet article). N’oubliez pas que près d’un adulte sur deux a déjà connu des hémorroïdes dans sa vie et que votre compagnon a peut-être lui même déjà connu ce trouble.

Dans la pratique…

Notez tout de même que le sexe anal et les positions pouvant entraîner des contractions et des frottements au niveau anal sont à proscrire en cas d’hémorroïdes.
N’hésitez pas à partager votre propre expérience en commentaire, vous pouvez le laisser de manière anonyme. Et si personne ne vous reconnaîtra, il permettra à d’autres femmes de se reconnaître au travers de votre expérience.

Cabinet B - Ostéopathie

Spécialistes du suivi de grossesse et post-partum.

Cabinet B

Author Cabinet B

Cabinet d'ostéopathie à Toulouse, regroupant des ostéopathes aux spécialités diverses, tous animés par la volonté de créer une véritable relation de confiance avec leurs patients.

More posts by Cabinet B

Leave a Reply