0% lus

Wow. WOw. WOW. C’est ce qu’on appelle un gros morceau.
Et franchement si j’arrive à vous faire passer une infime part de ce que cette pratique m’apporte au quotidien… je serai hyper fière de moi !

Donc aujourd’hui, on va aborder le Grâal, l’unique, le tout-puissant. J’ai nommé le YOGA.
Mais on ne va pas tout se dire tout de suite (toujours faire durer le plaisir), on ne résume pas le yoga en un petit article de blog (même si j’y mets tout mon coeur et toute mon âme, appelons un chat un chat) non, on va simplement commencer par le commencement.

Aujourd’hui, je veux juste vous transmettre l’envie. Car elle peut potentiellement vous changer la vie.

Petite introduction au yoga

C’est flexible un tronc d’arbre ?

En voilà une question ! C’est vrai ça sur les internets on voit toujours ces photos de postures mathématiquement totalement impossibles à réaliser par un être humain de type normal, ni Jedi, ni Padawan.

Sachez que moi j’ai des drôleries physiques (ah tiens…) l’une étant que je suis hyper laxe, l’autre hypo flex (bon là c’est pour la rime mais en vrai je voulais dire que je n’étais pas flexible bien qu’hyper laxe).

En gros il faut que je fasse hyper gaffe à ne pas me déboîter un truc si je pratique le yoga, mais je suis à peu près aussi flexible… qu’un tronc d’arbre ! La vie est injuste.
Ce que j’essaie d’exprimer ici, c’est que nous avons tous un corps différent. Avec ses avantages et ses inconvénients, et qu’il vaut mieux les connaître, les identifier et apprendre à les aimer pour faire AVEC et non pas CONTRE.

Vous prendrez quelle excuse s’il vous plaît ?

Ensuite viennent la peur de ne pas être à niveau (ce qui est tout à fait paradoxal quand on sait ce que représente réellement le yoga), la peur de ne pas avoir le corps parfait, la peur de ne pas réussir, la peur de tous ces fous complètement perchés, la peur de l’inconnu, la peur de ne pas être hyper douée tout de suite, la peur d’avoir peur… en effet, il est très facile de se trouver des excuses.

C’est un peu comme ce petit élastique qui nous retient sournoisement sur le pas de la porte, le préjugé avec son air pédant et mal à l’aise, le pas à sauter qui nous fait hésiter.
Toutes ces vilaines attentes qu’on se fixe tout seul à cause du regard des autres, histoire de se stresser un coup… et du coup de ne rien tenter de peur de ne pas faire comme il faut.

Ohmmmmmmmerci à moiiii !

Et bien moi ce que j’ai appris, un GRAND TRUC du yoga, c’est que CHACUN VIENT POUR SOI. Qu’est-ce qu’on s’en fout franchement de nos bourrelets, des trous dans nos leggings, de notre anti-élasticité, de souffler comme un boeuf ou de suer à grosses gouttes ?! On n’est pas là pour apprendre une choré, il n’y a pas d’interro surprise à la fin, personne ne va nous juger, on est là pour PRO-FI-TER. On est là pour s’occuper de soi. On a rendez-vous avec son esprit, son corps, son souffle. On est là pour se faire du bien. Enfin.

Bonjour je voudrais rencontrer mon corps s’il vous plaît.

Et si vous êtes toujours sceptiques, de toutes les façons dans la plupart des cours de yoga, on ferme beaucoup les yeux pendant la pratique 😉
Mais l’idée est justement d’apprendre à connaître son corps, la relation (très intime) qu’il développe avec son esprit et de maîtriser le tout. On a tous un corps différent, il n’y a pas de personnes bonnes ou mauvaises en yoga, il y a des personnes qui le pratiquent plus ou moins, toutes avec des corps différents, mais il y a surtout des personnes qui ont décidé de se faire du bien, de faire connaissance avec leur corps, et qui en profitent au quotidien.

Et ils mangent tous vegan en récitant des mantras les yeux révulsés ?

Et bien ça on l’abordera dans le prochain article, et puis dans les prochains on abordera d’autres trucs, et puis un jour vous sauterez le pas. Moi cela va faire 2 ans maintenant, que je le pratique régulièrement.
Et je me remercie, je me remercie tous les jours d’y avoir mis les pieds un jour, d’avoir osé, d’avoir fait claquer cet élastique qui me retenait. Aujourd’hui c’est moi l’élastique et le yoga est un pilier dans ma vie, un moment rien qu’à moi, un moment de paix que je m’octroie.

J’ai vraiment hâte de vous en parler plus en détails et j’espère aussi vraiment que si vous ne vous êtes pas encore laissés tentés, et bien vous allez le faire. Et surtout que vous allez me raconter comment ça s’est passé. Je suis là, et je suis toute ouïe. Alors à très vite !!

NAMASTE 🙂

PS : aujourd’hui je suis presque aussi flexible qu’une contorsionniste 😉

Cabinet d'ostéopathie Bertucchi

Spécialistes du suivi du sportif

Titi les bons tuyaux

Author Titi les bons tuyaux

Aventurière du bonheur et hyper souriante hypersensible toujours en quête de solutions à partager

More posts by Titi les bons tuyaux

Leave a Reply