0% lus

Au cours de la grossesse, la future maman peut souffrir d’un désagrément bien connu, les fameuses « jambes lourdes ». Et si l’on décrit toutes cette gêne différemment, une chose est sûre, c’est que c’est loin d’être agréable.

C’est pourtant un phénomène quasi inévitable causé par notre système hormonal et qui, désolé de vous l’annoncer, s’accentue en avançant vers le terme.

Rassurez-vous, des solutions naturelles et sans danger pour bébé existent pour soulager cette sensation de jambes lourdes pendant la grossesse.

Alors comment retrouver des jambes légères ? À quoi est dû ce phénomène ? Mon ostéopathe peut-il m’aider ? Le cas échéant dans quelles limites ?

Comprenons ensemble ce phénomène, ses causes et les manières de le prévenir.

Jambes lourdes chez la femme enceinte

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie ».

Merci François Truffaut, sauf que là, mes jambes, elles sont toutes gonflées, engourdies et très lourdes, alors parler d’harmonie…

Jambes lourdes pendant la grossesse : les symptômes

La principale sensation vécue est vraiment une sensation de lourdeur dans les jambes. Mais certaines futures mamans parlent aussi de fourmillements, d’engourdissements, de picotements, de brûlures, de douleurs ou même de sensations de crampes dans les jambes. Il arrive même que ces dernières gonflent au niveau des chevilles et des mollets…

Ces sensations et la gêne associée s’empirent généralement au fil de la journée avec une gêne souvent plus importante le soir venu. La sensation de jambes lourdes semble cependant moins importante lorsque vous marchez ou que vous vous trouvez en position allongée.

Un phénomène contraignant

Cette sensation de jambes lourdes et bel et bien une réalité de la vie de la femme enceinte. Mais au quotidien, les jambes lourdes, c’est pesant.

C’est vrai que c’est très inconfortable. Et alors couplé aux autres désagréments qu’amène la grossesse comme la constipation, les jambes lourdes peuvent nous rendre franchement plus irritable et même devenir une source de stress et d’angoisse.

Les jambes lourdes, c’est pesant psychologiquement

Oui, on devient alors peut-être plus irritable du fait de la gêne journalière, mais ce n’est pas tout. Cela nous fatigue beaucoup et génère une certaine lassitude en nous. Et le soir venu (quand le phénomène se fait le plus ressentir) on n’a pas forcément envie d’aller dîner avec ses amis, de bouger, de sortir de chez soi.

Les jambes lourdes impactent notre moral, notre humeur et peuvent donc parfois mener jusqu’à l’isolement.

Un corps qui change

Ah la grossesse, on a de beaux cheveux, de beaux ongles, etc. ! Seulement, on a aussi les jambes gonflées enceinte…. Et quand nos jambes sont enflées pendant la grossesse, il arrive que l’on puisse se sentir moins à l’aise avec son corps, ce qui n’aide pas à avoir le moral au beau fixe.

Un trouble quasi inévitable

Tous ces changements désagréables dans notre corps sont liés au système hormonal et nous en parlons d’ailleurs souvent dans nos articles traitant du quotidien de la future maman, de ces fameuses hormones à l’origine de bien des désagréments.

Mais avant de maudire notre système hormonal, essayons de comprendre ce qu’il se passe vraiment dans notre corps.

jambes lourdes grossesse ostéopathe

Jambes lourdes chez la femme enceinte, quelles sont les causes ?

Comprendre la circulation du sang

Dans notre corps, nos veines ont pour mission de remonter le sang vers notre cœur. Et le sang, pour pouvoir remonter, il a besoin d’un petit coup de pouce. Et oui, il doit lutter contre la gravité pour pouvoir remonter !

Pour ça, il sera aidé de la contraction musculaire, qui agit un peu comme un système de pompe, surtout au niveau des jambes.

L’impact des hormones sur la circulation sanguine

Nos hormones (et notamment la progestérone et l’œstrogène) vont augmenter l’élasticité de nos parois veineuses. Ces dernières deviennent alors plus lâches, plus souples, tout comme les valvules anti-retour de sang. Voyez les valvules comme des clapets qui empêchent le sang de faire machine arrière. En se distendant, ces valves ne jouent plus leur rôle d’anti-retour.

Et là, le sang a du mal à remonter ! Les jambes deviennent ainsi lourdes et douloureuses. On parle alors d’insuffisance veineuse. Et l’insuffisance veineuse pendant la grossesse, c’est fréquent !

Certaines hormones peuvent aussi favoriser la rétention d’eau, cette dernière aggravant aussi ce phénomène de jambes lourdes. Il est à noter qu’en plus de notre système hormonal, la chaleur aussi favorise la dilatation des veines.

La pression de l’utérus

Notre cher utérus peut, en prenant plus de place, comprimer la veine cave inférieure (c’est une grosse veine située principalement dans notre abdomen et qui a pour mission de drainer une bonne partie du sang des membres inférieurs).

Quand cette veine est comprimée par notre utérus, le sang aura tendance à stagner dans nos membres inférieurs.

Notre position

Les positions prolongées, que l’on soit assise ou debout, sont-elles aussi susceptibles de provoquer cette sensation de jambes lourdes. Cela s’observe notamment avec les femmes enceintes qui continuent de travailler. Suivant le travail effectué, que ces dames soient assises au bureau ou debout une large partie de la journée, le phénomène est accentué.

Enfin, notez que notre prise de poids liée à la grossesse elle aussi participe au phénomène de jambes lourdes. Et oui, nos gambettes doivent supporter une charge en plus !

Toutes les femmes enceintes souffrent-elles de jambes lourdes ?

Il faut savoir, mesdames, qu’une femme sur deux connaît ce désagrément dès les premiers mois de grossesse. Plus tard, rares sont les futures mamans qui n’ont pas de problèmes de jambes lourdes… En effet, au 3ème trimestre, 85 à 90% des femmes enceintes seraient touchées !

Diagnostiquer le syndrome des jambes lourdes et différencier les symptômes

Votre médecin, devra venir vérifier que votre sensation de jambes lourdes est bel et bien liée à votre grossesse.

Il viendra alors chercher à savoir si cette sensation se ressent surtout en fin de journée, si la position prolongée assise ou debout est mal supportée, si le fait de marcher ou de surélever vos jambes vous soulage, si vous décrivez une sensation d’impatience ou de démangeaison, etc. Enfin, il viendra confirmer si ces symptômes sont aggravés par la chaleur et calmés par le froid, etc.

Un examen méticuleux

L’examen se fait ensuite de manière très méticuleuse, sur les deux membres inférieurs et ce, jusqu’à l’aine. Le médecin recherche notamment des signes de varices, caractéristiques d’une insuffisance veineuse chez la femme enceinte.

Le risque de thrombose veineuse

Dans le cas où la future maman serait fumeuse ou dans le cas d’antécédents familiaux, il est important de faire attention au risque de thrombose veineuse profonde (veine bouchée).

L’éventualité de la déchirure musculaire

D’autres signes comme des douleurs mécaniques, aggravées par la marche ou encore une douleur localisée à un point précis doit faire rechercher une pathologie musculaire, comme une déchirure musculaire.

Un trouble neurologique

Si vous vous plaignez de fourmillements, de perte de sensibilité ou encore de douleurs sur un trajet nerveux, le diagnostic s’oriente plutôt vers une affection neurologique.

L’importance de l’examen clinique

Ainsi, l’examen clinique reste extrêmement important afin de déterminer l’origine et les signes et ainsi poser un diagnostic clair et précis lorsque l’on souffre de jambes lourdes et douloureuses pendant la grossesse. Des examens complémentaires pourraient être alors nécessaires, comme un écho-doppler.

Jambes lourdes pendant la grossesse, que faire ?

Les jambes gonflées et lourdes pendant notre grossesse, on s’en passerait bien. Comme abordé plus haut, en plus des douleurs éventuelles, cet inconfort peut devenir source de stress et d’angoisse.

Sauf qu’on lit tout et n’importe quoi sur le net aujourd’hui et tout ce qui nous importe au final, c’est de soulager ces sensations désagréables sans nuire à bébé.

Donc tant qu’à faire, si on pouvait trouver un traitement naturel et sans danger pour notre bout de chou pour soulager les jambes lourdes pendant la grossesse, on est preneuses !

jambes lourdes grossesse ostéopathie

Ostéopathie et grossesse

L’ostéopathie peut apporter des solutions dans la prise en charge des jambes lourdes pour permettre de nous redonner du confort au quotidien et ce… Sans nuire à bébé.

L’avantage, c’est que l’ostéopathe nous observe dans votre globalité et qu’il peut, en plus de soulager les jambes lourdes, nous aider à nous préparer pour l’accouchement, entre autres.

Jambes lourdes pendant la grossesse, que fait l’ostéopathe ?

L’ostéopathe va permettre de redonner une bonne circulation du sang dans les jambes et ainsi réduire les douleurs et les sensations de jambes lourdes et gonflées.

Dès la première consultation, vous pourriez retrouver cette sensation de légèreté aux niveaux de vos gambettes et de bien-être ! Les résultats sont en général immédiats, mais il est à noter que plusieurs consultations sont parfois nécessaires.

Identifier et relâcher les tensions

Lors de la consultation, votre ostéo vient identifier les blocages et les tensions qui ne concernent pas seulement les articulations et les muscles de nos membres inférieurs. Pourquoi ? Car le travail de l’ostéopathe dans le traitement de ce trouble passe aussi par le relâchement des zones qui concernent la circulation.

Un blocage du diaphragme, par exemple, va perturber le retour veineux car le diaphragme agit aussi en pompe et en son sein passe la veine cave inférieure, cette grosse veine abordée plus haut.

Traiter l’insuffisance veineuse

L’ostéopathe vient tout de même, je vous rassure, observer vos membres inférieurs et la mobilité de ceux-ci. Le bassin, le tibia, le péroné… Tout y passe !

En effet, si des zones de compressions ou des tensions musculaires sont présentes là où passent vos veines, ça ne risque pas d’améliorer votre retour veineux.

Vous accompagner

Tout au long de notre grossesse, des changements s’opèrent en permanence sur notre système hormonal et mécanique.

C’est pourquoi Il est conseillé de consulter votre ostéopathe à chaque trimestre, celui-ci vous accompagnera et vous aidera à faire face aux changements et aux bouleversements dans votre corps. Tout ça dans l’objectif premier d’améliorer le bien-être quotidien de la future maman. Les soins et les techniques employées par l’ostéopathe seront très douces et sans aucun danger pour votre bébé.

Quelles sont les limites de l’ostéopathie dans le traitement des jambes lourdes pendant la grossesse ?

Bien que l’ostéopathie soit une solution efficace contre les jambes lourdes et pour de nombreux autres troubles liés à la grossesse, il n’en demeure pas moins qu’il existe une certaine limite.

Dans le cas où il s’agirait d’une atteinte du réseaux veineux profond avec un risque de thrombose importante (veine bouchée) il est nécessaire de consulter un spécialiste.
Ne vous inquiétez pas, votre ostéopathe est en mesure de vous orienter vers le spécialiste adéquat lorsque cela est nécessaire.

Nos conseils pour soulager les jambes lourdes pendant la grossesse

Chouchouter ses gambettes

  • Afin d’aider votre sang à remonter, vous pouvez surélever vos jambes. Pour ce faire, vous pouvez éventuellement mettre des coussins sous vos pieds lorsque vous êtes allongée, afin de surélever ceux-ci d’une dizaine de centimètres.
  • Masser vos jambes, de bas en haut pour stimuler le drainage du sang

En plus d’améliorer la circulation du sang, ces techniques ont tendance à apporter un soulagement immédiat.

Bouger plus

  • Évitez de rester debout ou assise de manière trop prolongée
  • Envisagez de bouger plus dans la mesure du possible. La marche et la natation favorisent la contraction musculaire de nos mollets, qui eux servent de pompe pour la remontée du sang !

Faire attention à ce que l’on porte

  • Évitez de porter des chaussettes ou des chaussures trop serrées. En plus d’empêcher une bonne circulation dans vos membres inférieurs, cela pourrait transformer vos orteils en véritables “knacki” !
  • Bas de contention et grossesse sont compatibles, envisagez d’en acquérir. Et si vous pensez que les bas de contention, c’est moche, faites un tour sur le net, il y en a aujourd’hui de très jolis et même des sexy (si si c’est possible) !

Cabinet B - Ostéopathie

Spécialistes du suivi de grossesse et post-partum.

Cabinet B

Author Cabinet B

Cabinet d'ostéopathie à Toulouse, regroupant des ostéopathes aux spécialités diverses, tous animés par la volonté de créer une véritable relation de confiance avec leurs patients.

More posts by Cabinet B

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply