0% lus

20 à 30% des femmes, continuent de fumer pendant leur grossesse, et ce malgré les risques encourus pour leur bébé et elles-mêmes.

Les dangers de la cigarette pendant votre grossesse

Ces chiffres peuvent sembler aberrants, et conduire à un jugement hâtif et facile du type ce sont de « mauvaises mères ». Mais ils soulèvent une réelle question : pourquoi est-il si difficile d’arrêter de fumer durant sa grossesse ?
Par égoïsme, inconscience, immaturité ?
Je ne pense pas qu’une femme qui fume durant sa grossesse soit une « mauvaise mère », loin de là. L’addiction à la cigarette est bien réelle, arrêter de fumer ne relève pas que de votre simple volonté.

« Je suis enceinte et je fume »

Arrêter de fumer pendant votre grossesse alors que vous êtes enceinte grâce à l'ostéopathie

Pas la peine de rentrer dans le détail des dangers de la cigarette durant la grossesse, nous les connaissons tous dans les grandes lignes : fausse couche, retard de croissance, etc. La statistique qui fait le plus froid dans le dos est certainement celle-ci : 18% des morts subites du nourrisson seraient dues au tabagisme maternel.

Fumer c’est « mal », fumer enceinte, c’est encore pire.

Le jugement des autres est en général tranchant. Peu de gens sont près à entendre que vous avez envie de fumer alors que vous êtes enceinte. Mauvaise mère que vous êtes !

Pour autant, arrêter de fumer pendant sa grossesse n’est pas une chose facile. Aucune mère ne fait le choix délibéré de mettre la vie de son bébé en danger. Arrêter de fumer, sans même être enceinte est déjà dur, mais la grossesse rajoute des difficultés à cette démarche.

Arrêter de fumer pendant votre grossesse

Arrêter de fumer pendant votre grossesse peut être véritablement douloureux. Tiraillée entre votre envie de cigarette et le fait de vouloir protéger votre bébé, votre envie de fumer provoque un réel sentiment de culpabilité.

Difficulté supplémentaire lorsque vous êtes enceinte : la gestion de la prise de poids. C’est bien connu, arrêter de fumer rime souvent avec prise de poids. Sans parler des kilos de grossesse.
La perspective de cette prise de poids incontrôlée peut vous angoisser, vous stresser davantage.

Votre nervosité, votre stress, peut avoir augmenté depuis que vous êtes enceinte : comment va se passer l’arrivée de bébé ? quel impact sur votre carrière ? votre conjoint va-t-il prendre ce nouveau rôle à coeur ? sont autant de questions qui peuvent vous tenir éveillée la nuit. Ou vous donner envie d’allumer une cigarette en journée.

Les bienfaits de l’ostéopathie pour arrêter de fumer

Retrouvez cet article complet sur le sujet : arrêter de fumer grâce à l’ostéopathie.

L’ostéopathie pour arrêter de fumer durant votre grossesse

Si vous souhaitez arrêter de fumer mais que vous avez peur de ne pas tenir, vous pouvez demander, entre autre, à votre ostéopathe de vous accompagner.

Le travail de l’ostéopathe est global, c’est-à-dire qu’il va se concentrer sur l’ensemble de votre corps, et détecter toutes les tensions qu’il subit. Une fois ces tensions détectées et relâchées, votre envie de fumer, ou les symptômes liés au manque diminueront.

Son action portera aussi sur les tensions qui vous ont amener à fumer, comme votre anxiété, votre stress, votre sommeil perturbé, etc.

Il travaillera bien sur toutes les tensions liées à votre grossesse, et facilitera votre adaptation à ce nouvel état. Il vérifiera notamment que votre passé, ou présent, de fumeuse n’entrave pas le bon déroulement de votre grossesse, ou de votre accouchement.

Son travail vous permettra une meilleure qualité de respiration, de sommeil, mais aussi de digestion.

Et si papa fume ?

Arrêter de fumer enceinte lors de sa grossesse grâce à un ostéopathe

Le tabagisme passif est tout aussi nocif que le tabagisme maternel. Si votre conjoint ne souhaite pas arrêter de fumer, trouver la force d’arrêter seule peut être davantage difficile.

Discutez en avec votre conjoint, expliquez lui que vous avez besoin d’être accompagnée, et qu’arrêter à 2, vous donnerait davantage de force, car vous pourriez vous soutenir l’un l’autre .

S’il ne veut pas arrêter, ou que vous ne voulez pas lui imposer d’arrêter de fumer, arrêter peut être d’autant plus frustrant pour vous. Veillez au moins à ce qu’il vous accompagne dans cette démarche. Que votre chez vous devienne un espace non fumeur. Que vous ne soyez pas exposée à la fumée de ses cigarettes.

Reprendre la cigarette après sa grossesse

Vous avez tenu pendant plusieurs mois, et vous pouvez maintenant reprendre la cigarette sans danger pour votre petit.

Attention toutefois si vous allaitez, les substances nocives contenues dans les cigarettes sont directement transmises à votre bébé par le lait maternel.

Vous allez donc devoir patienter encore un peu pour allumer une cigarette.

Au risque de paraitre bateau, si vous avez tenu autant de temps, réfléchissez avant de recommencer. Maintenant que vous n’êtes plus enceinte vous pourriez décider de ne pas reprendre pour vous. Et non plus pour qui que ce soit.

Si vous reprenez, sachez que vous n’êtes pas la seule : près d’une fumeuse sur deux reprend la cigarette après son accouchement (source : Parents).

Le conseil l’ostéo

Le jugement de votre entourage, ou celui relayé par les médias peut se révéler tranchant parfois. Gardez bien en tête que les choix que vous faites, bons ou mauvais, n’appartiennent qu’à vous. Bien sûr je ne vous incite pas à fumer durant votre grossesse, au contraire. Par contre je vous invite à prendre du recul sur tout ce que vous pouvez entendre, notamment sur ce qui pourrait faire de vous une « mauvaise mère ». Faites du mieux que vous pouvez, et demandez de l’aide si vous en avez besoin. Si vous n’arrivez pas à arrêter de fumer seule, faites vous aider, il n’y a pas de honte à cela.

Cabinet d'ostéopathie Bertucchi

Spécialistes du suivi de grossesse et post-partum.

Youri Bertucchi

Author Youri Bertucchi

Ostéopathe passionné par son métier, qui blogue à ses heures perdues.

More posts by Youri Bertucchi

Join the discussion One Comment

Leave a Reply