0% lus

Le congé maternité – entre rêve et réalité

En fin de grossesse alors que j’avais arrêté de travailler, je consacrais une partie de mes journées à préparer l’arrivée de bébé.
Les achats de dernière minute et indispensables (ou pas… mais il était tellement beau ce petit pyjama avec les étoiles), faire et refaire le lit de bébé, ré-agencer les doudous, laver les nouveaux habits, vérifier pour la dixième fois la valise pour la maternité…

L’autre partie étant dédiée à marcher, enfourcher mon vélo et pédaler pour aller faire mes courses, laver les vitres plusieurs fois par jour… Le but ? Que bébé pointe le bout de son nez !

Des plans sur la comète

Et malgré cet agenda de ministre, je trouvais le temps de me poser et de penser… Penser aux jours où bébé serait là, à ce que je ferais avec lui, à comment j’occuperais mes journées, aux gestes du quotidien qui vont changer.

Prise dans mes rêveries je m’imaginais faire des tas de choses nouvelles et utiles tant pour bébé que pour moi !

Je me voyais me mettre au tricot ou à la couture, et pourquoi pas aux deux, tiens ? Je pourrais me lancer dans des tas d’activités manuelles : scrapbooking, bijoux, repeindre de vieux meubles, etc. Sans compter que, j’ai déjà prévu de faire du yoga postnatal, participer aux sessions de bébés nageurs, m’inscrire à des ateliers de massage pour bébé et reprendre la danse (ça c’est juste pour moi!).

Et c’est parti pour les listes des choses à faire, liste des envies, des voyages aussi qu’on pourrait faire pendant nos congés maternité et paternité, prévoir la famille qui va débarquer (et revenir), les amis aussi qui devraient passer nous voir.

Bien sûr, en bonne maman parfaite que je serai, ma maison sera toujours niquel, le lavage et le repassage seront à jour et même que je pourrais enfin essayer toutes ces recettes que je m’étais mis de côté depuis des mois !

Toutes ces choses que je n’avais pas le temps de faire quand je travaillais, je vais pouvoir m’y consacrer et je vais adorer ! Pour sûr, je ne vais pas m’ennuyer pendant mon long congé maternité !

congé maternité maman bébé grossesse

On prend les même et on recommence !

Une fois de retour à la maison, et qu’on a pris le pli des tétées, on est ultra motivée pour mettre en place notre super planning !
Et patatra ! On s’aperçoit assez rapidement que les journées défilent à la vitesse de la lumière et qu’on a le temps de rien !

De rien vous dis-je ! Même la douche devient un moment à caser pendant une sieste de bébé! Le chat ne reçoit plus aucune attention et vous regarde avec des yeux désespérés parce que ça fait 2h qu’il miaule pour sortir prendre l’air et que toute prise que vous étiez vous ne l’avez même pas entendu (amis des animaux, je vous rassure il est ressorti depuis 5 mois).
Vous mangez des plats réchauffés et même si j’avais prévu le coup et préparé de grosses plâtrées de lasagnes faites maison et congelées pour les jours de fatigue, la réserve s’épuise vite).
Une sieste ? Ce n’est même pas envisageable: il y a toujours une lessive à lancer, une autre à étendre, des biberons à stériliser puis à préparer et entre temps bébé qui se réveille et vous vous émerveillez devant lui jusqu’au moment où il grimace parce que vous n’aviez pas vu l’heure passer et que c’est l’heure de manger (encore!) ! Un vrai marathon !

Mais je l’avais mise où ma puce pendant mes rêveries ?! Je crois que je n’avais pas bien réalisé à quel point ça occupe ces petites bêtes là ! On a beau dire qu’ils dorment la majorité de la journée les premières semaines, il n’en reste pas moins que c’est de l’occupation.

Pas de panique, ce n’est pas comme ça tout le long du congé maternité ! Avec le temps on prend le rythme (celui de bébé) et on arrive à caler nos activités. La preuve en image: je réussi malgré tout à écrire ces quelques lignes, c’est pour dire!

Trêve de plaisanterie, il est tout à fait possible de continuer à faire la liste des choses à faire dans la journée (faire des listes? Mon passe-temps favori!). Il faut juste garder en tête qu’à tout instant l’ordre des priorités sera revu et on remettra à demain ce qu’on avait noté (ou à la semaine prochaine pourquoi pas ?!) !

Puis, entre vous et moi, je suis bien mieux à regarder le premier sourire de ma fille plutôt qu’à essayer le crochet !

Au plaisir !

roxane signature

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes spécialistes de la périnatalité

Roxane

Author Roxane

Billets d'une jeune maman (mais pas que) toulousaine, expatriée à Montréal, finalement revenue dans la ville rose.

More posts by Roxane

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply