0% lus

Près d’une femme enceinte sur dix serait sujette aux maux de tête et aux migraines durant sa grossesse.

Ajoutés aux changements du corps et aux autres désagréments que vous pourriez connaître en tant que future maman, ces maux de têtes peuvent sérieusement impacter votre quotidien et votre qualité de vie.

Pourtant, des solutions naturelles existent pour soulager ces maux et l’inconfort qu’ils génèrent et cela, sans nuire à bébé. Découvrez dans cet article les causes et les manières de soulager migraines et maux de tête lorsque vous êtes enceinte, notamment grâce à l’ostéopathie.

Céphalées et grossesse

Céphalées ? Kézako ? S’agit-il encore d’un trouble supplémentaire, propre à la grossesse, dont on ne vous a pas parlé ?

Non, rassurez-vous, il s’agit simplement du nom médical donné aux maux de tête. Il est cependant important, avant de continuer la lecture de cet article, de comprendre qu’il existe de nombreux types de céphalées. On les catégorise ainsi :

Les céphalées primaires

Ce type de céphalées a pour origine un dysfonctionnement du système nerveux. C’est dans cette catégorie que se rangent la migraine et la céphalée de tension, celles que connaissent généralement les futures mamans.

Les céphalées secondaires

Ici, ce n’est pas une défaillance du système nerveux qui est en cause, mais une intoxication (au monoxyde de carbone par exemple), un problème vasculaire, ou encore une infection (rhino-sinusites, méningite aiguë, etc), entre autres.

Maux de tête durant la grossesse : les symptômes

Les maux de tête chez la femme enceinte se caractérisent notamment par leur localisation globale, au niveau de toute la tête, comprenez par là que les douleurs sont bilatérales.

Un petit peu comme si vous aviez le crâne comprimé par un étau, vous ressentez de vives pressions de chaque côté de la tête. Bien souvent, la douleur ne diminue pas au cours de la journée, mais elle empire.

Il s’agit en général de céphalées de tension et elles donnent une sensation de tension pulsatile dans la tête, un peu comme si vous ressentiez votre cœur battre…mais dans votre tête.

Différencier les céphalées de tensions des migraines

Les céphalées de tensions se font ressentir des deux côtés de la tête, contrairement aux migraines où la douleur est localisée d’un seul côté. Bien qu’elle commence souvent avec des sensations pulsatiles comme la céphalée de tension, la crise migraineuse, elle, peut durer jusqu’à plusieurs jours.

Les douleurs de la migraine sont généralement exacerbées au moindre geste ou mouvement et s’accompagnent d’un gros inconfort au bruit et à la lumière. Enfin, notez que la migraine apporte aussi souvent des nausées ou des vomissements.

maux tête migraine grossesse ostéo

Pourquoi les femmes enceintes sont-elles sujettes aux maux de tête ?

Plusieurs causes sont à l’origine de la survenue d’un mal de tête chez la femme enceinte.

Un corps qui change

Le corps de la future maman subit de grands changements et c’est particulièrement le cas en début de grossesse. Le volume sanguin va augmenter de manière exponentielle, créant des tensions dans les capillaires (des vaisseaux sanguins extrêmement fins et petits), pouvant alors donner des maux de tête.

Un système hormonal sens dessus dessous

Les hormones, ont, encore une fois, leur part de responsabilité dans ce désagrément. L’augmentation de la sécrétion hormonale va en effet venir perturber votre corps, vous demandant alors de vous adapter à ces nouveaux changements.

Cela peut générer un climat de stress, de fatigue et de tensions et peut aussi engendrer les maux de tête lorsque l’on est enceinte.

Maux de tête, l’un des premiers symptômes de grossesse ?

Les maux de tête font partie des symptômes de début de grossesse, notez qu’entre 10 et 15 % des futures mamans présentent ces maux au premier trimestre.

Sauf que le mal de tête étant enceinte, vous vous en passeriez bien. Couplé aux autres désagréments liés à la grossesse comme l’envie fréquente d’uriner ou encore la constipation, il faut dire que cela fait beaucoup à encaisser.

Mais comment soulager les céphalées durant la grossesse ?

Un diagnostic précis doit d’abord être établi afin de savoir s’il s’agit de céphalées primaires ou de céphalées secondaires causées par un syndrome grippal ou par une affection plus grave.

Maux de tête durant la grossesse : du bon diagnostic au bon traitement

Le professionnel de la santé que vous consulterez vous posera diverses questions, notamment sur le mode d’apparition des maux de tête, l’intensité de la douleur ressentie, leurs localisations, etc.

Ces questions aideront le médecin à identifier si la cause est primaire ou secondaire. La fièvre associée peut, par exemple, faire suspecter une infection ou une hypertension artérielle, ou encore une éclampsie qui elle nécessite une prise en charge en urgence.

Votre médecin peut, s’il le pense nécessaire, prévoir un examen complémentaire comme une IRM ou un scanner.

Maux de tête durant la grossesse, que faire ?

Nous ne vous donnerons ici aucune recommandation quant au choix de médicaments pour le mal de tête chez la femme enceinte. Premièrement car l’automédication durant la grossesse n’est pas conseillée et qu’il convient toujours de consulter votre médecin avant toute prise de nouveaux médicaments si vous êtes enceinte.

Ensuite, parce que nous préférons vous communiquer des traitements naturels et sans danger pour bébé. Ainsi, nous choisissons de vous parler de notre cœur de métier et de notre expertise : l’ostéopathie.

maux mal tête migraine grossesse ostéopathie

Maux de tête durant la grossesse, pourquoi consulter un ostéopathe ?

La prise en charge par un ostéopathe, en plus de permettre de soulager les maux de tête, permet un accompagnement tout particulier pour aborder la grossesse autrement.

En effet, consulter un ostéopathe au cours de sa grossesse peut soulager bien des maux et permet de vivre cette étape intense (pour le corps et l’esprit) plus confortablement et plus sereinement. Qu’il s’agisse de traiter les maux de dos, les hémorroïdes, les douleurs ligamentaires, les ronflements ou encore une pubalgie, l’ostéopathe se trouve être un excellent allié tout au long de vos neuf mois de grossesse.

Pour ce qui est du traitement des maux de tête, plusieurs séances sont en général nécessaires, à différents stade de la grossesse.

Que fait l’ostéopathe pour soulager les maux de tête chez la femme enceinte ?

Un bilan global

L’ostéopathe procède d’abord à un bilan global. Comprenez par là qu’il vient tester toutes les structures qui peuvent être responsables des tensions causant les maux de tête.
Cela passe évidemment par la vérification de vos cervicales, ces dernières étant souvent à l’origine de tensions donnant des céphalées. Lors de la grossesse, il est fréquent que ces tensions soient exacerbées.

Relâcher les tensions

Les manipulations douces de l’ostéopathe consistent donc à travailler sur le relâchement des tensions cervicales mais pas seulement. Le travail se fait aussi sur le système vasculaire qui chemine par les cervicales.

En effet, le système vasculaire de la tête se draine via les sinus situés au niveau du crâne. Du fait de l’augmentation de l’afflux sanguin lié à la grossesse, l’ostéopathe veillera à ce que ces sinus drainent de manière optimale le sang chargé en Co2. Cela passe par un travail sur les membranes crâniennes, mais aussi sur les os du crâne.

Améliorer le retour sanguin

Votre système circulatoire pourrait être congestionné à certains niveaux du fait du chamboulement hormonal. Le travail de votre ostéo consiste donc aussi à libérer ces zones congestionnées.

Il peut s’agir de votre diaphragme et des muscles intercostaux, mais aussi de vos membres inférieurs. Vous savez, ces fameuses jambes lourdes, qui en plus d’être très désagréables peuvent être source de stress et d’angoisse pour vous. Si vous souffrez de ce trouble, envisagez la lecture de cet article : Comment l’ostéopathie soulage les jambes lourdes durant la grossesse ?

Les limites de l’ostéopathie dans la prise en charge des maux de tête pendant la grossesse

L’ostéopathie propose des solutions intéressantes dans la prise en charge des maux de tête chez la future maman, mais elle ne prétend pas tout soigner.

En effet, si les céphalées sont dues à une affection grave comme une méningite par exemple, votre ostéopathe ne pourra pas intervenir mais pourra vous orienter vers le professionnel de la santé adéquat si la situation le nécessite.

Comment limiter les maux de tête durant la grossesse ?

Accordez une attention particulière à votre repos et au sommeil

Si vous souffrez de maux de tête ou de migraines, il est possible que cela soit dû à la fatigue ou au manque de sommeil. Il est ainsi important que vous puissiez profiter d’un sommeil réparateur durant votre grossesse. Vous somnolez pendant la journée ? Envisagez une petite sieste réparatrice d’une quinzaine de minutes !

Le soir venu, essayez d’aller vous coucher à des heures régulières et évitez les écrans (TV, ordinateur, téléphone, etc). Ces derniers émettent une lumière vive et à dominante bleue qui n’envoie pas le signal à votre cerveau qu’il est l’heure de dormir. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de scroller sur votre smartphone lorsque vous êtes au lit, installez une application permettant de changer cette lumière bleue en lumière orange, qui elle favorise l’état d’endormissement.

Veillez à rester dans un environnement calme

Au besoin, vous pouvez mettre des boules quies pour vos siestes ou pour vos nuits, votre sommeil et récupération, loin de tout parasites sonores, n’en seront que meilleurs. Veillez aussi à avoir des moments dans la journée où vous êtes au calme, comprenez par là qu’il peut être intéressant pendant plusieurs heures de ne pas laisser tourner en fond votre télé ou votre radio ou encore de lancer votre machine à laver (lancez la avant de partir de chez vous par exemple).

Il peut être aussi intéressant d’aller vous balader en campagne, loin de l’agitation urbaine. En plus de vous faire profiter d’un bon bol d’air pur, une promenade en pleine nature peut vous aider à diminuer votre stress… Et justement, on y vient au stress !

Contrôlez vos niveaux de stress

Le stress peut être à l’origine de bien des maux, et il peut aussi être à l’origine de vos maux de tête durant la grossesse. Il faut ainsi veiller à limiter au maximum les situations anxiogènes et stressantes, ce qui n’est pas forcément simple lorsque l’on est une future maman.

Lorsque vous êtes dans des périodes relativement stressante de votre vie, envisagez des exercices de relaxation et de respiration ou parlez-en à votre ostéopathe, il est à même de vous aider à mieux gérer votre stress.

Si votre stress est lié à votre grossesse ou à votre vie de jeune maman à venir, pourquoi ne pas échanger sur un forum avec d’autres futures mamans ? Parler de ce qui vous inquiète peut déjà largement contribuer à calmer vos angoisses et votre stress. On fait cependant attention à relativiser ce qu’on peut lire sur les forums ou les groupes Facebook par exemple.

Veillez à rester hydratée tout au long de la journée

S’il est très important pour tous de bien rester hydraté, c’est d’autant plus vrai pour la future maman. Et oui, le manque d’eau est un facteur pouvant déclencher les maux de tête. L’idéal est de boire tout au long de la journée, en veillant à avoir bu au moins 1,5 litres d’eau une fois la nuit tombée.

Des astuces simples existent pour instaurer une petite routine, il peut s’agir d’une bouteille de 50 cl que vous remplirez trois fois dans la journée (boire petite bouteille le matin, une pour le déjeuner et l’après-midi et enfin la troisième en fin de journée/soir). Il existe également des applications mobiles super sympas vous permettant de suivre votre consommation d’eau quotidienne et d’atteindre facilement votre objectif.

Cabinet B - Ostéopathie

Spécialistes du suivi de grossesse et post-partum.

Cabinet B

Author Cabinet B

Cabinet d'ostéopathie à Toulouse, regroupant des ostéopathes aux spécialités diverses, tous animés par la volonté de créer une véritable relation de confiance avec leurs patients.

More posts by Cabinet B

Leave a Reply