0% lus

Aujourd’hui, le rapport entre santé intestinale et santé mentale n’est plus à prouver. Alimentation, stress, sommeil : nombreux sont les facteurs pouvant avoir un impact sur votre tractus gastro-intestinal, plus simplement appelé système digestif. Et donc, à fortiori, sur votre humeur.

Nous en apprenons chaque jour un peu plus sur ce rapport entre santé intestinale et santé mentale.

Microbiote : la nature comme alliée ?

Une récente étude menée par l’Université d’Adélaïde révèle notamment que Dame Nature pourrait être une précieuse alliée pour votre microbiote intestinal (ou flore intestinale). Et donc, pour votre félicité.

Être au contact de la nature rend heureux

Passez du temps dehors et au contact de la nature rendrait heureux. Rien de bien de nouveau nous direz-vous. On sait tous que prendre un bon bol d’air frais fait du bien au moral et réduit le stress.

Ce n’est pas pour rien que plus de 9 Français sur 10 perçoivent la nature comme un lieu qui permet de se ressourcer.

Améliorer le microbiote par le contact avec la nature

Ce que l’étude Australienne dévoile cependant, c’est que la biodiversité des sols pourrait avoir un impact sur vos intestins et votre microbiote intestinal.

L’étude a été menée sur 54 souris au total, avec 18 souris par groupe. Les scientifiques voulaient analyser la manière dont l’exposition à la poussière de sols aux biodiversités différentes pouvait affecter les intestins des souris.

Et ce qu’ils ont trouvé suggère une nouvelle bonne raison de passer plus de temps dehors.

Il y a quelque chose dans l’air

Les scientifiques se sont penchés particulièrement sur le butyrate dernièrement. C’est une substance connue pour être anti-inflammatoire. Mais elle permet aussi de lutter contre la perméabilité intestinale.

La perméabilité intestinale : kezako ?

Lorsque la muqueuse de l’intestin grêle est endommagée, des bactéries et déchets toxiques peuvent entrer dans le sang. On parle aussi « d’intestin poreux ».

Cela peut engendrer une réaction auto-immune de l’organisme et être à l’origine de trouble comme le syndrome du côlon irritable (ou SCI).

Aparté fait, revenons-en à nos moutons, ou du moins, à nos souris et au butyrate.

La nature est bien faite

On trouve le butyrate dans certains sols (il y est produit par certaines bactéries). Il se retrouve ensuite dans de fines particules, dans l’air.

Les chercheurs de l’Université d’Adélaïde ont alors comparé l’effet de différents types de sol sur les groupes de souris. Notamment un sol riche en butyrate et un autre sol, avec peu de biodiversités.

Réduire l’anxiété grâce à un sol bio diversifié ?

On a observé des changements dans les intestins des souris exposées à l’air qui contient les particules du sol riche. Des changements intestinaux en corrélation avec une baisse de leur anxiété.

Les souris qui n’ont pas pu profiter de l’air bio diversifié, quant à elles, n’ont pas connu les mêmes bénéfices.

Les bienfaits de la nature…et de la biodiversité

Ces résultats constituent « un pas en avant important dans la démonstration du rapport entre l’exposition atmosphérique à la biodiversité naturelle et le microbiome intestinal. Et donc, notre santé. », déclare Craig Liddicoat, à la tête de l’étude.

Liddicoat note aussi que cette dernière peut aider à expliquer les mécanismes derrière les impacts bénéfiques de la nature sur la santé humaine, jusque-là peu compris.

La nature en ville : un levier de santé publique ?

« Avec un espace vert urbain bio diversifié qui favorise le bon type d’exposition microbienne, nous avons un potentiel pour améliorer la santé publique. Et cela, tout en soutenant notre biodiversité en parallèle » souligne le chercheur.

La clef, cependant, et ne l’oublions pas, c’est le niveau de biodiversité dans le sol. Parce que si le sol bio diversifié a démontré des bénéfices pour l’intestin et la santé mentale, les résultats pour l’autre sol n’étaient pas si encourageants.

Troubles mentaux et manque de nature

L’étude ne manque pas de mentionner en effet qu’une « urbanisation accrue est associée à un risque augmenté de troubles mentaux ».

« Ce travail renforce l’argument en faveur de la conservation et de la restauration de l’espace vert bio diversifié dans nos villes », ajoute Liddicoat.

Avec tous les avantages que la nature a à offrir, et la santé des intestins qui apparaît continuellement comme un facteur crucial pour la santé… Nous sommes contents d’avoir une autre raison de donner la priorité au grand air !

La santé au naturel

Les études qui montrent le rapport entre santé mentale, stress et intestin ne manquent pas. C’est aussi vrai pour les études qui concernent les bienfaits de la nature sur la santé globale.

Nous savons par exemple que les villes qui disposent d’espaces verts affichent des taux de mortalité moins élevés. Nous savons aussi que seulement 20 minutes passées dehors peuvent vous aider à réduire votre stress.

Il a aussi été démontré que le contact avec la nature aide à combattre la dépression, réduit les inflammations et les niveaux de cortisol.

Faites des balades en forêt une tradition dominicale. Passez plus de week-ends à la campagne et accordez plus de temps au jardinage : c’est bon pour vous.

Cabinet B - Ostéopathie

Rencontrez l’équipe qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.