0% lus

Si les otites sont très fréquentes chez les enfants, les adultes aussi peuvent en souffrir.

Nombreux sont d’ailleurs les français qui attendent « que l’otite passe toute seule », qui font la sourde oreille face aux symptômes. Ces derniers doivent pourtant être suivis de près pour éviter toute complication. Ou encore une perte d’audition.

Certaines situations exposent-elles des personnes plus que d’autres aux otites ? Qui consulter ? Comment soigner naturellement une otite ? Quelle est l’action de l’ostéopathe sur l’otite chez l’adulte ? Cette médecine douce est-elle efficace pour prévenir et traiter une otite chez l’adulte ? Dans quelles limites ?

Point sur les otites chez l’adulte, les manières de les soulager et de les prévenir avec l’ostéopathie.

Sommaire

Otites chez l’adulte : de quoi s’agit-il ?

Les symptômes de l’otite chez l’adulte sont bien souvent les mêmes que chez l’enfant. Et ce, quel que soit le type d’otite (on n’en compte pas moins de 3).
Avant de se pencher sur les différents types d’otite cependant, savez-vous exactement ce qui caractérise ce trouble ?

Une infection de l’oreille

Oui, une otite correspond en fait à une infection. Plus particulièrement, une infection d’une partie de l’oreille.
Il peut ainsi s’agir d’une otite dite externe, d’une otite moyenne, ou plus rarement, d’une otite interne. Cela dépend donc de la partie de l’oreille concernée par l’infection. Et en fonction de la partie de l’oreille touchée, les symptômes et signes ne seront pas identiques.

Otite aiguë ou otite chronique ?

Ces otites peuvent être aiguës, comprenez qu’elles surviennent de manière brutale. Ou chroniques, auquel cas, elles durent dans le temps.
L’otite chronique touche en priorité des adultes ayant souffert d’otites aiguës dans leur enfance. Et il est estimé qu’au niveau mondial, une personne sur dix souffrira d’au moins un épisode d’otite au cours de sa vie.

Otite externe chez l’adulte

L’otite externe correspond à une inflammation de la peau du conduit auditif externe, que l’on retrouve entre votre oreille et votre tympan. Ce type d’otite peut être aiguë ou chronique.

Symptômes de l’otite externe chez l’adulte

Si vous souffrez d’une otite externe, qu’elle soit chronique ou aiguë, vous pouvez observer :

  • Une douleur au niveau du pavillon de l’oreille (cette partie de votre oreille visible de l’extérieur)
  • Des difficultés à dormir sur l’oreille atteinte
  • Des sensations de démangeaisons dans le conduit de votre oreille
  • Des écoulements qui sortent de votre oreille, que vous remarquez généralement au réveil (ces écoulements surviennent en position allongée)

Causes de l’otite externe chez l’adulte

Le conduit auditif externe est en lien direct avec l’extérieur et il est donc plus soumis aux agressions extérieures. Dans le cas d’une otite externe, le conduit auditif est souvent exposé à un champignon ou encore à une bactérie. Les sources d’infection peuvent alors être nombreuses :

  • Une eau stagnante dans l’oreille (après un bain en piscine, dans la mer, etc.)
  • Un choc reçu au niveau de votre oreille (lors de votre activité sportive ou encore d’une chute ou d’un accident par exemple)
  • Une utilisation inadéquate du coton-tige
  • Un lavage trop brutal ou excessif de votre oreille, causant alors une blessure qui s’infecte
  • Des produits irritants, qui viennent fragiliser la peau du conduit (teinture pour les cheveux, laque, savon, etc.)

Nos conseils pour prévenir ce type d’otite

  • Lavez-vous les oreilles à l’eau claire et évitez les produits irritants. Veillez à vous rincer à l’eau si votre conduit est entré en contact avec un produit chimique
  • Utilisez du savon (ou autres produits nettoyants) uniquement sur conseils de votre médecin ou pharmacien
  • Évitez de rester trop longtemps la tête sous l’eau afin de limiter au maximum que votre conduit auditif entre en contact prolongé avec l’eau
  • Après un choc dans cette zone, pensez à désinfecter l’oreille externe

Otite moyenne chez l’adulte

L’otite moyenne, qu’elle soit aiguë ou chronique, est l’otite la plus fréquente chez l’adulte. Dans le cas de l’otite moyenne, on retrouve une accumulation de liquide dans la cavité de l’oreille moyenne. Alors que ce liquide s’écoule normalement par la trompe d’Eustache, reliant votre rhinopharynx à votre oreille moyenne.

Lorsqu’elle est chronique, notez qu’on l’appelle otite moyenne séreuse ou encore otite moyenne séro-muqueuse (à la différence de l’otite moyenne aiguë).

Elles diffèrent dans leurs symptômes (l’une n’entraîne pas de douleurs, ce qui la rend plus difficile à détecter). Mais aussi dans leur mécanisme d’apparition. Il est tout de même bon de souligner ici que certains des symptômes peuvent se retrouver dans les deux types d’affections (aigue et séreuse).

Symptômes de l’otite moyenne aiguë chez l’adulte

Dans l’otite moyenne aiguë, il s’agit donc d’une inflammation de votre conduit auditif externe. Inflammation causée par une prolifération bactérienne et la présence d’un liquide purulent dans l’oreille moyenne. Celle-ci entraîne :

  • Douleurs, et notamment des douleurs pulsatiles au niveau de l’oreille infectée
  • Fièvre
  • Sensation d’oreille bouchée
  • Maux de tête
  • Bourdonnements d’oreille
  • Manque d’énergie, fatigue​, troubles du sommeil, irritabilité
  • Si le tympan est perforé, vous remarquez peut-être qu’un écoulement jaunâtre sort de votre oreille, notamment en position allongée (ou vous le remarquez au réveil)
  • Démangeaisons au niveau de l’oreille

Symptômes de l’otite séreuse chez l’adulte

Ici, il s’agit d’une inflammation chronique de l’oreille moyenne, elle dure dans le temps. Bien souvent, l’inflammation est couplée à la présence d’un liquide dans l’oreille moyenne. Ce liquide forme une sorte de « glue » et ne contient pas de pus.

L’appellation d’otite séreuse ou séro-muqueuse tient justement de cette glue formée. Elle perturbe la bonne transmission du son et entraîne alors une hypoacousie (soit une baisse de votre audition). Vous pourriez en plus noter :

  • Une surdité du côté atteint
  • Une sensation d’oreille bouchée
  • Des vertiges et une perte de l’équilibre

Causes de l’otite moyenne aiguë chez l’adulte

L’otite moyenne aiguë est provoquée par une prolifération bactérienne, comme lors d’une rhinopharyngite ou encore d’un rhume.

Causes de l’otite séreuse chez l’adulte

L’otite moyenne chronique, elle, est causée par un défaut d’évacuation au niveau de votre trompe d’Eustache. Cette dernière se bouche alors et vient modifier la pression à la baisse et favoriser l’accumulation de liquide. Cette mauvaise évacuation peut être causée par :

  • Un différentiel de pression lors de la plongée.
  • Une sinusite (par un défaut d’évacuation des secrétions).
  • Le gonflement des cellules adénoïdes (comprenez vos amygdales) à cause d’une allergie.
  • Des épisodes répétés d’otite moyenne aiguë (notamment si vous en avez connu pendant l’enfance).

​Otite interne chez l’adulte (ou labyrinthite)

La labyrinthite, ou otite interne, est beaucoup moins fréquente. Et il s’agit bien souvent d’une complication de l’otite moyenne. Comme son nom l’indique, elle concerne l’oreille interne (cette partie qui fait suite à l’oreille moyenne).

C’est ici, plus en profondeur, que se trouvent certains des éléments qui jouent un rôle dans votre équilibre et dans la transmission du son (depuis votre nerf auditif jusqu’à votre cerveau). Ce qui explique donc les symptômes et signes de l’otite interne.

Symptômes de l’otite interne chez l’adulte

L’otite interne est certainement la plus difficilement décelable. Elle cause généralement :

  • Une perte d’audition importante
  • Des pertes d’équilibre importantes
  • Des maux de tête, des nausées, des acouphènes (des bourdonnements)

Causes de l’otite interne chez l’adulte

Bien que l’otite interne puisse être causée par une complication d’une chirurgie de l’oreille, il s’agit le plus souvent d’une évolution de l’otite moyenne aiguë.

Otite : que faire ?

Au moindre doute, direction votre médecin traitant. Ce dernier est le seul à pouvoir vous prescrire un traitement adapté, en fonction du diagnostic qu’il posera.

Le médecin vient d’abord examiner votre conduit auditif. Si votre ​tympan présente un aspect opaque ou rouge, ou encore si celui-ci est bombé​, c’est bien souvent le signe d’une otite.
Pour venir confirmer et appuyer son diagnostic, votre médecin peut également effectuer d’autres examens.

L’audiométrie

Cet examen permet d’évaluer votre audition, notamment en vue d’identifier une mauvaise perception des sons ou encore une surdité (soit, en terme médical, une hypoacousie). Il s’agira notamment dans cet examen d’observer vos réactions au bruit.

La tympanométrie

Dans cet examen, on s’intéresse plutôt à la souplesse du tympan. Est-il capable de vibrer suffisamment pour transmettre l’information aux osselets de votre oreille interne ?

Examen ORL

Un examen de vos amygdales, de votre gorge, de votre bouche et de votre nez (en somme, un examen ORL) peut être utile afin de retrouver la cause de l’infection.

Imagerie médicale

Enfin, votre médecin peut faire appel à l’imagerie médicale. Un scanner ou encore une radiographie, permettent d’écarter les complications (comme une otite interne par exemple).

Traitement de l’otite chez l’adulte

Le traitement d’une otite chez l’adulte se fait généralement par le biais d’anti-inflammatoires.
Des antibiotiques peuvent aussi vous être prescrits, notamment en cas de surinfection. Notez cependant qu’ils ne sont pas toujours nécessaires (particulièrement si vous souffrez d’otites chroniques).

Lavage de nez

Il est possible que votre médecin vous conseille également de laver votre nez à l’aide de produits spécifiques, en vue de limiter de possibles sources bactériennes.

Les aérateurs trans-tympaniques

Afin de venir ventiler l’oreille moyenne, des aérateurs placés sur la membrane tympanique (que vous connaissez peut-être mieux sous le nom de drains, yoyos ou encore diabolos) peuvent être nécessaires.

Opération chirurgicale

Dans le cas où vous souffririez d’obstruction nasale chronique, l’ablation des végétations retrouvées derrière vos fosses nasales (les végétations adénoïdes) peut être envisagée. On parle d’adénoïdectomie pour désigner cette intervention chirurgicale.

Les questions relatives au traitement et abordées ci-dessus restent à discuter directement avec votre médecin traitant.

Quid de l’ostéopathie pour soigner une otite naturellement ?

Consulter son ostéopathe pour une otite ? Oui ! Cette médecine douce et naturelle montre d’excellent résultats sur les otites moyennes. Que ce soit dans leurs formes aiguës, ou chroniques.

Pour de meilleurs résultats, notez que la prise en charge de l’otite séreuse en ostéopathie doit se faire de manière saisonnière. Pensez ainsi à consulter votre ostéopathe au début de l’automne, en prévention de son pic en hiver.

Votre ostéopathe attache une importance particulière au soulagement de vos douleurs d’oreille en venant identifier et agir sur les causes de l’otite.

Il s’agira ensuite de prévenir de futures otites, leur récidive. Cela passe par un travail sur votre système immunitaire, mais aussi au niveau de votre intestin et d’éventuels troubles digestifs. Cela vous intrigue ? Continuez votre lecture, nous abordons en détails les actions de l’ostéopathe sur l’otite chez l’adulte.

Soulager et agir sur les causes de l’otite, naturellement

Optimiser le drainage de la trompe d’Eustache

Ici, il s’agit d’optimiser l’évacuation de votre oreille moyenne par la réhabilitation, au préalable, de votre trompe d’Eustache pouvant être bouchée.
Les techniques douces de l’ostéopathe consistent à travailler directement sur la trompe d’Eustache et les muscles environnants afin qu’elle dispose d’une meilleure ouverture et puisse se drainer.

Notez que l’hydratation et l’hygiène nasale sont de toute importance après votre consultation chez votre ostéopathe.

Redonner toute leur mobilité aux os du crâne

Les différents éléments de votre oreille (l’oreille externe, moyenne et interne) sont logés dans un des os de votre tête (l’os temporal).

Or, votre crâne osseux peut être victime de différentes tensions. Tensions qui peuvent alors venir fragiliser votre oreille. Ainsi, via une approche extrêmement douce, votre ostéopathe vient redonner de la mobilité aux os de votre crâne. Cela permet de réguler la pression au niveau de votre oreille.

Choyer la mâchoire

Certains troubles de la mâchoire peuvent venir perturber le fonctionnement de votre trompe d’Eustache, c’est pour cela que l’ostéopathe s’intéresse à cet élément.
On pense notamment aux subluxations ou encore au bruxisme. Ils créent de nombreuses tensions dans la mâchoire en plus des contraintes quotidiennes auxquelles elle est soumise.

Votre ostéopathe agit alors sur ces contraintes pour permettre une bonne mobilité de la mâchoire et permettre à celle-ci de retrouver un fonctionnement optimal.

Otites à répétition ? Comment prévenir et limiter la récidive ?

Un intestin plus sain pour des otites en moins

​On vous en parle souvent de l’intestin dans nos articles, parfois pour des sujets bien éloignés de cet organe. Et c’est le cas aujourd’hui, avec l’otite. Mais il y a une bonne raison à cela.
Lorsque votre intestin souffre d’une inflammation, ses parois peuvent devenir plus fragiles, plus poreuses. Son rôle de barrière est alors moins bien assuré. Résultat ? Les toxines peuvent plus facilement passer dans le sang et alors migrer vers vos poumons et vos voies aériennes (voire dans certains cas, vers les trompes d’Eustache).

Vous comprendrez alors que quand ces toxines migrent de la sorte, le terrain est propice à une infection au niveau ORL.

Il peut alors s’agir directement d’une otite, mais aussi de bien d’autres pathologies comme des rhinopharyngites ou encore des sinusites (infections pouvant être à l’origine d’otites moyennes aiguës comme précédemment abordé).

Le travail de l’ostéopathe sur votre intestin prend alors tout son sens pour la prévention d’otite moyenne. Agir sur les causes d’inflammation de votre intestin, c’est limiter le passage de certaines toxines dans votre sang et leur accès à vos voies aériennes.

La chasse aux troubles digestifs et RGO

Vous souffrez de reflux gastro-œsophagiens (ou RGO) ? Ces fameuses remontées acides de votre estomac à votre œsophage, en plus d’être désagréables, viennent causer des dégâts sur leurs passages.

Les RGO viennent en effet fragiliser les muqueuses de votre pharynx ou encore de votre cavité buccale. Ces muqueuses peuvent alors moins combattre la prolifération bactérienne.
Ainsi, lorsque l’ostéopathe agit sur les RGO chez l’adulte, il limite les complications et les conséquences directes que pourraient avoir ceux-ci sur la sphère ORL.

Un autre moyen de prévenir naturellement l’otite moyenne aiguë et chronique, tout en profitant d’une meilleure digestion.

Un système immunitaire plus fonctionnel

Pour que votre corps puisse se défendre face aux agressions extérieures comme les bactéries ou virus, il doit disposer d’un système immunitaire optimal. Et plus particulièrement, d’une bonne circulation des anticorps.
Votre ostéopathe doit donc ici vérifier que rien ne vienne causer du tort à votre système de drainage lymphatique et à votre circulation sanguine. Tous deux sont essentiels pour une évacuation optimale des déchets.

Il s’agira d’identifier et de lever tout blocage éventuel au niveau de votre tête, de votre cage thoracique, de votre dos ou encore au niveau de votre diaphragme, entre autres.

Cabinet B - Ostéopathie

Rencontrez l’équipe qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse. Découvrez les spécialistes des sujets en lien avec la sphère ORL.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.