0% lus

La peau, plus grand organe du corps humain pèse de 3 à 4kg selon les individus pour une surface d’environ 2m².
Si la recherche scientifique avance, et que notre peau est en train de perdre sa 1ère place au profit d’un nouvel organe, l’interstitium, elle n’en reste pas moins primordiale.

Tour à tour barrière protectrice, messager involontaire des mes états émotionnels, elle me protège tout autant qu’elle me force à prendre du recul sur moi-même et mes pratiques quotidiennes.

Ma peau est la barrière qui protège mon monde intérieur de l’extérieur.

Vu ainsi, on comprend que la peau peut avoir de nombreuses façons d’être perçue et envisagée.

Une membrane ? Une carapace ? Une coquille ? Un voile ?
Qu’est-ce que ma peau après tout ?
Dans sa symbolique, elle me protège en permanence et à s’assurer que tout ce qui m’appartient reste bien à l’intérieur de moi.
Elle est la délimitation la plus intime de mon espace personnel.

Ma peau a un grand pouvoir.
Non contente de me protéger, elle est aussi une sorte de messager. Plus qu’un gardien, elle fait passer l’information pour que je sache comment m’adapter à mon environnement.
Fait-il trop chaud ? Trop froid ? Qui peut me le dire à part les capteurs situés sur ma peau ?

Symbolique : ma peau évacue mes déchets intérieurs.

Ma peau me fait rougir et me fait frissonner. Lorsque je touche d’autres personnes pour mieux communiquer avec elles. Elle parle, au quotidien. Elle exprime des émotions que je ne sais pas cacher.
Que je ne peux pas cacher. La nuance est bien là.

Grande bavarde, ma peau est toujours au courant de ce qui se passe et réagit en conséquence.
Dans la symbolique de ma peau, ce qui la touche concerne probablement ce que je ressens au plus profond de moi dans mon rapport à mon monde intérieur et à celui des autres. Elle est une façon de me relier au réel.

peau sens signification symbolique

Peut-être que parfois j’ai besoin de l’utiliser comme un bouclier ?

Alors je la rends plus rêche, toujours plus forte et plus épaisse. A terme, peut-être ai-je tendance à créer des déséquilibres et qu’on pourrait voir apparaître un mélanome.

L’acné adolescente la symbolique de la peau qui parle

Dans d’autres cas, ma peau fait des boutons.
Surtout à l’adolescence.
S’il y a une part hormonale indéniable dans l’acné, on peut aussi envisager que la symbolique de la peau demande à ne pas être touché.
La transition entre l’enfant et le jeune adulte se fait. Comme une chrysalide, je mute. Je ne suis plus la personne que j’étais hier, mais je ne suis pas encore l’adulte que je pourrai être demain.

Dans cet entre-deux, peut être que mes émotions vacillent. Je peux me sentir perdu et surtout, je n’ai pas envie qu’on me regarde pendant cette transformation.
Je ne veux pas me sentir désirable aux yeux des autres.
Mon acné est une façon de me cacher et de me protéger davantage.

Symbolique de la peau grasse, retrouver de l’attention

Peut-être que par endroit ma peau peut être grasse. Elle prend de plus en plus de place, elle fait parler d’elle. Elle essaye de récupérer de la place dans un espace où elle se sent peut-être mise à l’étroit.
Elle tire la sonnette d’alarme pour me dire “ Hé. Je suis là. J’existe.” Je reçois trop et je ne sais pas quoi faire de ce trop plein d’agitation autour de moi.

Symbolique de la peau sèche, le sentiment d’abandon

Dans d’autres cas, la peau sèche traduit un sentiment d’abandon.
J’ai l’impression de ne pas avoir assez, elle se déshydrate comme une plante qui pourrait manquer d’eau.

Décrypter la symbolique des maladies de peau

Dans la symbolique de ma peau, il y a aussi toutes les maladies de peau qui peuvent m’atteindre.
Eczéma, impétigo, psoriasis.
Ma peau se rebelle. Elle peut me signifier une façon de se sentir rejeter ou un besoin pressant d’amour.

J’ai besoin et envie qu’on s’occupe de moi, qu’on ne me laisse pas seul.
Laissé à l’abandon, j’ai tendance à créer des maladies de peau qui pourraient rappeler ma présence.
La peau, on la voit. Tous ceux qui m’entourent peuvent comprendre que je suis à la recherche de quelque chose. Elle ne ment pas et ne se cache jamais.

peau sens signification symbole

La démangeaison un message à part entière

Parfois, la symbolique de la peau annonce aussi une démangeaison.
On a beau gratter et gratter, cela ne part pas. Un peu comme si au fond de moi, quelque chose me démangeait.
Peut-être que je me sens bloqué par mon entourage ou par les circonstances ? Une irritation au quotidien. Une impression de ne pas pouvoir surpasser ce blocage. La démangeaison naît de la frustration.
Ne dit-on pas “désirer quelque chose à s’en arracher la peau” ?

Peau à peau, je m’ouvre à l’autre

Et que dire de cette nouvelle tendance, qui privilégie le contact entre la peau des parents et d’un nouveau-né et qui semble avoir bien des vertus, même d’un point de vue thérapeutique.

L’un contre l’autre enfant et parent s’apprivoisent, échangent des informations que les mots et les gestes ne pourraient reproduire, et ce dès les premiers instants de vie.

Une manière d’accueillir l’autre à soi, de l’accompagner dans sa 1ère découverte du monde. Cette 1ère rencontre se fait alors sans barrière, symbole d’un monde accueillant et bienveillant où tout est encore possible.

Cléa

Author Cléa

Traductrice du langage de notre corps, j'enquête sur la voie du bien-être !

More posts by Cléa

Leave a Reply