0% lus

Il vous arrive régulièrement de tousser sans raison apparente ? Votre gorge vous semble tout le temps irritée ? Vous ressentez une douleur au centre de votre poitrine ?
Peut-être que vous aussi, comme de nombreuses personnes, vous souffrez de reflux gastro-œsophagien, ou RGO. À l’échelle mondiale, le nombre de personnes souffrant de ce trouble est en effet à la hausse.

Un trouble digestif de plus en plus fréquent

Une hausse constante, et quelque peu inquiétante. Une étude récente dévoile d’ailleurs que près d’un Américain sur trois souffre de RGO de façon…hebdomadaire.

Seulement voilà, à la longue, les RGO peuvent venir abîmer le tube digestif, entre autres dégâts. Sans compter les inconforts quotidiens et les ajustements sur la diète pour y intégrer des aliments anti-reflux.

Zoom sur le reflux gastro-œsophagien

Aujourd’hui, on vous fait un bref rappel sur les symptômes du RGO et ses mécanismes.

Nous aborderons aussi les traitements du reflux gastro-œsophagien les plus communément prescrits. Les études récentes dévoilent en effet des informations particulièrement intéressantes quant à l’efficacité de ceux-ci.

Quid du traitement naturel du reflux gastro-œsophagien ?

Enfin, nous terminerons avec un point précis et pas des moindres puisqu’il semble intéresser un bon nombre d’entre vous. Les solutions naturelles pour soulager le reflux gastro-œsophagien bien sûr.

Reflux gastro-œsophagien chez l’adulte : de quoi s’agit-il ?

On l’appelle reflux gastro-œsophagien, RGO, remontées acides, brûlures d’estomac, ou encore remontées gastriques.

Ce trouble digestif survient lorsqu’un groupe de muscles situé à la base de votre œsophage (le sphincter œsophagien inférieur) est trop sollicité ou trop détendu.

Un défaut de fermeture

Résultat ? Ce sphincter n’assure plus son rôle de « portier ». Le contenu de votre estomac (et notamment l’acide sécrété pendant la digestion) peut alors aisément remonter dans votre gorge.

Le problème est que la paroi de votre œsophage n’est pas conçue pour faire face à cette acidité. C’est ce qui peut alors déclencher différents symptômes et, à terme, endommager les tissus gastro-intestinaux.

RGO : les symptômes

Les symptômes du RGO se font surtout ressentir après les repas. Ils sont exacerbés lorsque vous êtes penché en avant ou encore en position allongée :

  • Brûlures ressenties derrière le sternum (on parle de « pyrosis »)
  • Douleurs dans la gorge

RGO : les symptômes associés

Vous pourriez aussi souffrir de :

  • Régurgitations acides sans effort de vomissements
  • Nausées
  • Éructations fréquentes ou hoquet
  • Toux persistante
  • Voix enrouée
  • Laryngites
  • Pharyngites
  • Asthme

Des symptômes de plus en plus fréquents

Ces symptômes gênants et douloureux semblent affecter de plus en plus de personnes dans le monde.
Pourtant, malgré cette incidence à la hausse, peu de recherches définissaient la part réelle de personnes présentant des RGO. Et peu s’étaient penchées sur les traitements actuels.

RGO : une étude de grande envergure

Une récente étude a cependant interrogé un échantillon particulièrement important. Et elle a révélé que près d’un tiers des adultes américains souffrent de reflux gastro-œsophagien chaque semaine.

Plus de 70 000 participants

Les chercheurs du Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles ont mené un sondage en ligne auprès de 71 812 adultes.

Ce qui intéressait les chercheurs ? La fréquence avec laquelle les participants subissaient ces symptômes et l’intensité de ceux-ci. Mais également s’ils suivaient un traitement pour soulager leur RGO.

Des résultats peu positifs

Les résultats, publiés dans Gastroenterology, sont quelque peu inquiétants :

  • 44,1% des participants avaient des antécédents de reflux
  • 30,9% ont ressenti des symptômes au cours de la dernière semaine
  • 34.6% prennent quotidiennement des médicaments pour réduire leurs symptômes (appelés inhibiteurs de la pompe à protons)
  • 54,1 % d’entre eux estiment que ces médicaments n’aident pas à calmer leurs symptômes

Un mot sur les inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP

Les inhibiteurs de la pompe à protons ont été conçus pour réduire la quantité d’acide dans l’estomac. Mais les résultats de l’étude suggèrent qu’ils n’ont pas l’effet escompté pour plus de la moitié des utilisateurs.

L’efficacité n’est pas la même pour tous

L’étude révèle notamment que certains profils étaient moins susceptibles de tirer des bénéfices de ces médicaments. Et notamment (liste non-exhaustive) :

  • Les jeunes
  • Les femmes
  • Les personnes qui souffrent du Syndrome du Côlon Irritable (SCI)
  • Les personnes atteintes de la maladie de Crohn

« D’autres recherches ainsi que le développement de nouvelles thérapies sont nécessaires afin d’aider les patients dont les symptômes ne répondent pas aux inhibiteurs de la pompe à protons. » déclare Brennan Spiegel, auteur de l’étude.

Point de vigilance sur la modification du traitement

Nous souhaitons cependant attirer ici votre attention sur un point. Vous ne devez en aucun cas arrêter spontanément le traitement médicamenteux prescrit par votre médecin ou opter pour l’automédication.

On trouve également beaucoup d’informations douteuses sur la toile. Ainsi, évitez d’essayer les remèdes pour les reflux gastriques qui vous semblent farfelus.

Dans le cas où vous douteriez de l’efficacité du traitement par IPP mis en place, parlez-en à votre médecin afin de l’adapter et/ou trouver des solutions alternatives.

Tout le monde peut souffrir de RGO

Selon Brennan Spiegel, l’étude est l’une des plus importantes réalisées et l’une des plus diversifiées. Et elle révèle que peu importe le sexe ou encore l’origine, le risque de présenter des symptômes de reflux est élevé.

Une étude qui souligne donc une prévalence importante. Mais qui remet également en doute l’efficacité des traitements actuels, et notamment des inhibiteurs de la pompe à protons.

Cela expliquerait-il l’engouement pour les solutions alternatives et naturelles pour calmer les RGO ?

Soulager les reflux gastriques naturellement

Vous êtes en effet de plus en plus nombreux à rechercher un traitement naturel aux reflux gastriques. Voici qui pourrait vous mettre sur quelques pistes.

Des efforts sur l’alimentation et l’hygiène de vie

Face à des problèmes digestifs, il faut bien souvent commencer par se pencher sur ses habitudes alimentaires. Et oui, l’une des premières solutions pour soulager les reflux naturellement est de faire attention à ce que l’on met dans son assiette.

  • Évitez de manger trop épicé ou trop gras
  • Limitez les aliments sucrés
  • Préférez l’eau aux boissons gazeuses et sodas
  • Mastiquez longuement vos aliments, prenez le temps de manger
  • Limitez le tabac et l’alcool
  • Gardez un œil sur votre poids (le surpoids est un facteur important dans le RGO)

Une meilleure gestion du stress

Derrière votre RGO et vos remontées acides se cachent peut-être un stress accru ou un traumatisme émotionnel.

Ce n’est pas la première fois que l’on aborde le rapport entre les émotions et le système digestif.
C’est parce que votre système digestif est en partie régi par l’intestin, celui que l’on appelle souvent le « second cerveau » car il dispose de millions de neurones. Et l’intestin communique constamment avec le système nerveux central.

Un tas de signaux envoyés

Ainsi, en cas de choc ou traumatisme émotionnel ou encore de stress accru, votre système digestif reçoit beaucoup de signaux.
Si tel est votre cas, pratiquer des exercices de respiration ou de médiation peut être un bon début. Vous pouvez aussi envisager de vous faire accompagner par un thérapeute (psychothérapeute, acupuncteur, hypnothérapeute, sophrologue, ostéopathe, etc.).

L’accompagnement en ostéopathie

Votre ostéopathe a plus d’un tour dans son sac et il peut vous aider à soulager vos reflux naturellement, par différentes techniques.

Une prise en charge globale

Il travaille sur votre système digestif bien sûr, mais aussi sur tout ce qui pourrait avoir une influence sur ce système (comme vos émotions par exemple).

L’ostéopathe regarde aussi minutieusement votre système osseux. Tout comme votre système musculaire d’ailleurs, bien qu’il ne s’arrête pas là.

Si vous désirez en savoir plus sur les techniques du praticien pour soulager les reflux naturellement, nous disposons d’un article détaillé. C’est par là : pourquoi consulter son ostéopathe en cas de reflux gastro-œsophagien.

Cabinet B - Ostéopathie

Rencontrez l’équipe qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.