0% lus

Passer de couple à parents

Des cœurs en veux-tu en voilà, des échanges de billet-doux, des hommes en retard une rose à la main, des « désolé on n’a que des tables de 2 », des films à l’eau de rose et j’en passe! Ça n’aura échappé à personne : la St. Valentin est passée !

Préparer un petit souper, racheter des bougies toutes neuves et parfumées (ça peut être utile si vous faites cramer le poulet au four), sortir les coupes pour les bulles, le plaisir de prendre le temps à deux…

Mais attendez… C’est quoi ce bruit lancinant au fond du couloir? Bébé ! Et oui cette année, et pour la première fois, vous n’êtes plus un couple ordinaire, vous êtes PARENTS !

Faire face au changement…

Nouvelle étape de la vie : on passe de femme à maman, de petit mari à monsieur papa, de couple à parents… On ne l’a pas vu venir, ça nous est tombé dessus comme ça !

Bon en fait on n’a quand même eu le temps de se préparer (neuf mois ce n’est pas rien!). On le voulait ce petit bébé, bien sûr qu’on était prêt et impatient de l’avoir avec nous, de construire quelque chose ensemble, de se prolonger…

Mais dans le fond, entre vous et moi, avions-nous vraiment assimilé, appréhendé, pressenti, présumé, soupçonné, deviné, entrevu… ce chamboulement dans nos vies ?

Enfer et damnation ! Je réalise enfin ! Fini les virées à deux, la spontanéité des sorties, les week-ends de dernière minute, la bande de copains qui passe à l’improviste…
Maintenant on est trois ! Assieds toi mon chéri, respire doucement, voilà, tranquillement. Il ne faut pas paniquer : « keep calm and carry on ». Même notre coussin décoratif te le dit !

En y réfléchissant bien, pour être trois il fallait d’abord être deux (notez la profondeur du propos!). J’entends par là qu’on était déjà une famille, oui une famille à deux et aujourd’hui on est juste une famille plus « large », une famille qui s’agrandit. Cela n’enlève rien à ce qu’on était déjà, on ne fait que “rajouter”, “créer”… C’est positif !

statut couple parent st valentin

… Ce n’est si compliqué !

Finalement ce n’est pas parce qu’on devient parents qu’on n’est plus un couple, non ?

Bon, vous n’y couperez pas, bien sûr que vous allez vous chicaner comme un vieux couple à cause des enfants et donc au titre de parents (vous suivez?) !
Comme le faisaient nos propres parents, les centres d’intérêts évoluent et les journées ayant été chamboulées par bébé, il y aura des tensions…
Exemples pris au hasard (liste non exhaustive): Elle pleure ! Tu ne vois pas qu’elle a faim?! Tu ne voudrais pas lui changer la couche, toi? Tu pourrais faire un effort! Ah tu ne vas pas commencer avec tes principes de mère poule!

Devenir parents ce n’est pas se perdre avec l’espoir de se retrouver un week-end le jour où on a pu s’échapper sans bébé. Devenir parents c’est une question d’évolution: on vit pareil, on pense pareil, on reste “nous”.
Bien sûr que les moments de paresse sur le canapé devant une bonne série deviennent moins possibles (ou plus rarement quand bébé se décide à faire la sieste), bien sûr que pour aller au resto en amoureux il faut trouver une âme charitable pour nous garder bébé, bien sûr que ça change une vie de devenir parents… Mais au fond, on reste un couple avant tout.st-valentin-couple-bebe-parent

Avec les années, le temps qui passe et l’arrivée de bébé, la St. Valentin perd un peu de son piquant… Mais c’est pas parce que la St. Valentin tombe un jour dans l’année qu’il faut absolument la célébrer ! On peut se considérer toute l’année en St. Valentin, non ? Dixit la jeune maman dont la puce a décidé de faire de la fièvre le 14 février…

Donc pour finir l’histoire, cette année la fête des amoureux s’est transformée en soirée-des-parents-inquiets-parce-que-c’est-sa-première-montée-de-fièvre.

Mais les jeunes parents aimants et couple accompli que nous sommes fêterons dignement la St. Valentin un autre jour ! On ne va pas se laisser abattre et on trouvera toujours une bonne raison pour faire sauter les bulles !

Et vous, vous avez fait quoi pour la St. Valentin ?

Au plaisir !

roxane signature

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes spécialistes de la périnatalité

Roxane

Author Roxane

Billets d'une jeune maman (mais pas que) toulousaine, expatriée à Montréal, finalement revenue dans la ville rose.

More posts by Roxane

Join the discussion One Comment

Leave a Reply