0% lus

Si la sténose du pylore touche bien souvent le nourrisson, cette atteinte peut également concerner l’adulte. Pesanteur au niveau de l’estomac, vomissements après les repas, mauvaise haleine, perte de poids rapide. Ces symptômes pourraient être le signe d’une sténose du pylore.
Mais de quoi s’agit-il au juste ? Comment reconnaître la sténose du pylore et la différencier d’autres atteintes ? Qu’est-ce qui cause ce trouble et comment le traiter ? Quels sont les risques d’une prise en charge tardive ? Quelle est la place de l’ostéopathie dans la prise en charge d’une sténose du pylore chez l’adulte ?
Retour sur cette atteinte du tube digestif à connaître et les manières de la soulager naturellement.

Sommaire

Le pylore : kézako ?

Avant de vous parler de la sténose du pylore (aussi appelée sténose hypertrophique du pylore), petit point anatomie.
Le pylore est la partie terminale de votre estomac, son orifice inférieur, localisé entre votre estomac et votre duodénum. Le duodénum est le segment initial de votre intestin grêle.

Votre pylore s’ouvre pour laisser passer le bol alimentaire. C’est-à-dire la nourriture mâchée et imprégnée de votre salive, en début de digestion.

Ce bol alimentaire (ou bolus) peut ensuite continuer son chemin vers votre duodénum. Pour ensuite passer dans votre intestin grêle et enfin, dans votre côlon.
Tout ce processus est bien sûr possible dès lors que le pylore s’ouvre.

La sténose du pylore chez l’adulte

On parle de sténose lorsque qu’un orifice ou un canal connaît un rétrécissement. Vous l’aurez ainsi compris, la sténose du pylore correspond à un rétrécissement de cet orifice. En fait, il s’agit d’un épaississement progressif du pylore. Et plus précisément, de ses couches musculaires qui entourent la partie basse de votre estomac.
Lorsque ce muscle s’épaissit, il obstrue alors le passage de votre bol alimentaire vers la suite de vos intestins. Résultat ? Le bol alimentaire n’a d’autres possibilités que de rebrousser chemin vers le haut, créant ainsi les vomissements. Mais ces derniers ne sont pas les uniques symptômes connus lors d’une sténose du pylore.

Sténose du pylore : les symptômes

La sténose du pylore chez l’adulte se manifeste quelque peu différemment de la sténose du pylore chez le nourrisson.
Vous pourriez notamment ressentir :

  • Sensations de pesanteur au niveau de l’estomac
  • Douleurs et vomissements importants peu de temps après les repas
  • Mouvements de l’estomac (appelés mouvements péristaltiques)
  • Soif importante
  • Fatigue
  • Carences
  • Mauvaise haleine, malgré un brossage de dent régulier
  • Amaigrissement rapide
  • Pâleur au niveau des yeux

La sténose du pylore chez l’adulte peut créer de nombreux troubles digestifs potentiellement graves si l’atteinte n’est pas traitée à temps. On compte notamment des carences en calcium et en sodium causées par la déshydratation. Et à terme, des vomissements en jets avec la présence de sang. Ces signes nécessitent une prise en charge médicale d’urgence.

Sténose du pylore : les causes

Les causes de la sténose chez l’adulte ne sont pas les mêmes que celles à l’origine de la sténose du pylore chez le bébé.
Chez l’adulte, cette atteinte est en effet bien souvent secondaire à une pathologie de la sphère digestive.

Problème digestif

La sténose est l’une des complications de :

  • l’ulcère gastro-duodénal : les causes de la sténose rejoignent indirectement ceux de l’ulcère,
  • ou encore d’une lésion tumorale de la zone du pylore.

Facteurs favorisants

La prise de certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et de certaines substances comme l’alcool ou le tabac auraient une part de responsabilité dans la sténose du pylore chez l’adulte.

Une étude portée sur 170 personnes souffrant de sténose ulcéreuse pyloro-duodénale montre en effet que le tabac semble être un facteur non négligeable. 55 % des participants à l’étude étant des fumeurs.

Notez également que ​le stress, en augmentant la sécrétion d’acide chlorhydrique de l’estomac, pourrait aussi contribuer à l’apparition d’une sténose.

Sténose du pylore chez l’adulte : quel traitement ?

Le traitement varie en fonction de la cause à l’origine de la sténose.

Les premières actions de traitement consistent en effet à s’attaquer à ce qui a engendré la sténose. Il peut s’agir de :
l’ablation de la tumeur, dans le cas d’une lésion tumorale, soit un traitement chirurgical,
ou d’un traitement médical en cas d’ulcère gastro-duodénal.

Il conviendra ensuite d’aspirer le contenu de votre estomac et de procéder à votre réhydratation.
Une dilatation sous endoscopie peut également être réalisée. L’acte consiste à favoriser l’ouverture de votre pylore afin d’évacuer le bol alimentaire en direction de vos intestins.

Sténose du pylore : l’opération

Lors de l’échec des traitements ci-dessus énoncé, l’opération chirurgicale s’avère nécessaire.

Sténose du pylore chez l’adulte : quel traitement naturel ?

L’ostéopathie est très efficace sur votre santé intestinale.

Votre ostéopathe va en effet aider votre corps à rétablir son équilibre intérieur et à actionner ses processus de guérison.

Votre organisme a bien souvent les ressources en lui pour « s’auto-guérir”. Mais il convient de lui donner un petit coup de pouce pour lever les obstacles l’empêchant d’enclencher ce processus. Et c’est là tout l’intérêt des soins en ostéopathie.

Comment être sûr qu’il s’agit bien d’une sténose du pylore ?

Face à tout vomissement ou perte de poids sans raison apparente, il convient de contacter votre médecin traitant sans tarder.
Celui-ci procède, dans un premier temps, à un examen clinique afin de palper la partie du pylore.

Les examens complémentaires

Une fibroscopie est ensuite généralement effectuée, notamment pour visualiser la zone souffrant éventuellement d’un ulcère gastro-duodénal.
La radiographie elle, permet de confirmer le diagnostic du médecin. Un produit de contraste peut être utilisé pour celle-ci, le produit permettant de mieux mettre en évidence la sténose.
Enfin, une échographie peut également être prescrite afin de vérifier l’hypertrophie de votre pylore.

Sténose du pylore chez l’adulte et ostéopathie

Votre ostéopathe va effectuer un travail d’investigation de votre sphère digestive afin de repérer ses différentes tensions. Pour ensuite vous soigner pour permettre un bon fonctionnement de votre processus de digestion.

Plusieurs points importants :

  • En cas de suspicions d’une sténose du pylore encore non diagnostiquée par un médecin, votre ostéopathe vous conseillera d’effectuer un examen rapidement afin d’évaluer l’avancée de votre sténose.
  • En cas de symptômes tel que des vomissements en jet, même sans présence de sang, votre ostéopathe vous indiquera de vous rendre aux urgences rapidement.
  • Plusieurs séances, parfois sur un laps de temps assez court, selon l’état d’avancement de votre pathologie, peuvent être nécessaires.

Vers un meilleur état général

En cas d’opération chirurgicale ou encore de la vidange du contenu de votre estomac, votre ostéopathe peut avoir un rôle particulièrement efficace dans la prise en charge. Notamment dans la récupération de votre corps, qu’il facilitera au fil de ses soins.

L’ostéopathe se penche ainsi sur l’ensemble des éléments agissant dans votre digestion. Votre estomac donc, votre foie, votre intestin, votre côlon, etc. Et ce, sans aucune manipulation interne de type toucher rectal.

Le praticien s’intéresse également au système nerveux de ces organes. C’est-à-dire le système nerveux dit autonome ou encore système nerveux viscéral. C’est ce système qui régule les fonctions automatiques de votre organisme, comme la digestion (entre autres fonctions vitales). Sa bonne fonction est donc essentielle pour soigner au mieux votre sténose du pylore. Mais aussi le diaphragme qui est en lien direct avec notre système digestif.

Améliorer le transit, mais pas que

Mais ce n’est pas tout. Si les soins d’ostéopathie peuvent vous permettre un meilleur transit ils peuvent aussi vous rendre un meilleur sommeil. Toujours dans le but de récupérer votre forme au plus vite.

Il est important de souligner ici que sommeil et santé intestinale sont fortement corrélées. Le manque de sommeil peut, entre autres, impacter la diversité et la qualité de votre microbiome.

Une attention particulière pour votre estomac…

La bonne santé et la bonne fonction de votre estomac sont essentielles pour prétendre à une bonne digestion. Son action mécanique et chimique ne doit connaître aucun dysfonctionnement afin de permettre un bon brassage du bol alimentaire.

Pour repérer tout dysfonctionnement, votre ostéopathe doit mener une investigation de l’ensemble de l’unité fonctionnelle de votre estomac. A savoir sa vascularisation et son innervation. C’est notamment la raison pour laquelle votre ostéopathe s’intéresse aussi à votre dos et à votre crâne.

…et les organes en lien avec lui

Il s’intéresse également aux organes en rapport direct ou indirect avec votre estomac. Comme votre diaphragme, votre foie, votre duodénum et votre colon. Par des techniques spécifiques en ostéopathie, le praticien peut traiter les contraintes pouvant affecter son fonctionnement. Et encore une fois, sans aucune manipulation interne.

Chouchouter votre tube digestif

Traiter le reste du tube digestif est également important dans la prise en charge. Votre ostéopathe investigue ainsi votre œsophage (qui précède votre estomac).
Votre œsophage joue en effet un rôle très important dans votre digestion. Mais il arrive que celui-ci rencontre des tensions sur son trajet. Notamment au niveau du thorax. Mais aussi dans sa partie terminale, au niveau de l’estomac.

Des techniques douces permettent de relâcher ces tensions, toujours pour aider le bol alimentaire à avancer sans difficulté. Il convient également pour l’ostéopathe de vérifier qu’aucune tension ou obstacle ne compromette pas le passage du bol alimentaire au niveau de l’intestin grêle et du côlon.

En effet, d’autres troubles digestifs comme la constipation ou encore la diarrhée peuvent ralentir la progression du chyme. Le chyme ? C’est la bouillie alimentaire qui passe dans l’intestin, après avoir été imprégnée de votre salive et sucs gastriques.

Zoom sur le duodénum

Nous l’avons abordé plus haut, le duodénum fait suite à votre estomac. En cas de sténose du pylore, son péristaltisme, ses contractions qui permettent de faire avancer le chyme, est perturbé.

Cette perturbation a généralement pour effet d’augmenter l’acidité de la zone et de ralentir la cicatrisation des tissus. Il est bon de savoir que votre duodénum reçoit les sucs du foie et du pancréas (des sucs indispensables à votre digestion). Ainsi, lorsque cet abouchement se retrouve perturbé, c’est tout le processus de digestion qui s’en retrouve impacté.

L’ostéopathe accorde donc une importance particulière à rendre à votre duodénum une mobilité optimale.

Limiter le stress pour mieux récupérer

Le stress, en plus de causer de nombreuses tensions dans votre corps, fait partie des facteurs pouvant ralentir votre transit. Cela induit la sécrétion accrue de sucs gastriques de l’estomac venant par la suite attaquer les parois de votre duodénum.
L’ostéopathe, par des techniques spécifiques, va traiter ces troubles en réduisant les effets liés au stress. Toujours en vue de récupérer au plus vite.

Soins d’ostéopathie après l’intervention chirurgicale

Dans le cas où vous devriez vous faire opérer de votre sténose du pylore, votre ostéopathe peut vous recevoir après l’opération. Il peut soulager vos douleurs et réduire les effets secondaires de celle-ci. En parallèle, il travaillera à l’optimisation du processus de cicatrisation de l’éventuel ulcère.

A la suite de votre opération chirurgicale, votre alimentation devra être orientée vers des aliments non agressifs pour votre système digestif. Et notamment une alimentation sans épices ni café, entre autres. Il faudra privilégier des aliments qui se digèrent facilement.

Conseils

Il est important d’appliquer quelques règles afin d’optimiser le travail effectué par votre ostéopathe.

Votre digestion commence dès votre première bouchée. Il est ainsi particulièrement important de bien mâcher les aliments et lentement pour permettre la première étape de la digestion. Et cela, votre ostéopathe ne peut pas le faire pour vous. Il ne peut pas « vous mâcher » le travail, sans mauvais jeu de mot.

Notez aussi qu’une bonne hydratation tout au long de la journée est également importante, tout comme une activité physique régulière. La ballade post repas est en effet un bon moyen pour faciliter la digestion.

Faites les 100 pas

Marcher après un repas est l’un des 9 principes de la diététique chinoise. Tout comme bien mâcher sa nourriture d’ailleurs. Un dicton chinois dit d’ailleurs que « Celui qui marche 100 pas après le repas vivra jusqu’à 99 ans ! ».

Après tout, 100 pas, ce n’est pas grand-chose, ça ne coûte rien d’essayer.

Cabinet B - Ostéopathie

Découvrez ce qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.