0% lus

Le stress. Voilà un terme bien présent dans notre société moderne. Un grand mal, certains disent même que c’est “le” mal du siècle.
En plus d’impacter notre santé et notre sommeil, il peut aussi agir sur… notre poids ! En particulier sur notre graisse abdominale.

Le problème avec le stress ? Il n’y en a pas qu’un. Mais le plus important c’est que notre corps ne fait pas la distinction entre le stress « perçu » et le stress « réel ». Cet état peut donc être causé par une réelle menace, comme la perte d’un emploi ou un traumatisme. Mais ses déclencheurs sont parfois beaucoup plus subtils.

Par exemple, le stress peut être déclenché par… l’inquiétude d’être stressé.
Pratique sportive intense, extrême vigilance quant à notre alimentation, etc. La course au bien-être n’est donc pas toujours des plus relaxantes.

Le cortisol : l’hormone du stress

En fait, celui qui est vraiment néfaste, c’est l’excès de cortisol. C’est l’hormone qui cause et perpétue les conséquences néfastes du stress.

Et bien des facteurs peuvent déclencher la libération de cortisol dans le corps.

Jeûne intermittent, régime alimentaire drastique, excès de sport, réveils matinaux et facteurs psychosociaux n’en sont que quelques-uns.

Cortisol élevé : les symptômes

Certains signes peuvent vous faire suspecter un excès de cortisol dans votre système. Notamment :

  • Sommeil perturbé
  • Fatigue
  • Augmentation de l’appétit
  • Trouble de la glycémie
  • Prise de poids et de graisse abdominale
  • Inflammations diverses
  • Troubles de la fertilité
  • Système immunitaire faible

Le cortisol n’est pas, en soi, un ennemi de l’organisme. Au contraire, il joue beaucoup de rôles importants et nous aide à faire face aux changements dans notre environnement.

En fait, c’est l’excès de cortisol qui pose problème. Chose fréquente, avec nos rythmes d’aujourd’hui : nous sommes de vraies usines à cortisol qui tournent en trois-huit.

Le stress fait grossir, et particulièrement du ventre

L’une des conséquences du stress souvent négligée et laissée de côté est le gain de poids abdominal.

Le cortisol a en effet cette fâcheuse tendance à faire gagner en tour de taille. Et cela serait d’autant plus vrai chez les femmes.

La libération de cortisol dans le corps à plusieurs effets.
En fait, cette hormone fait en sorte que la graisse soit mise à disposition comme combustible. C’est-à-dire qu’elle la déplace vers des endroits où elle est normalement stockée comme les jambes et les cuisses par exemple, vers les organes vitaux de l’abdomen.

Il s’agit d’un mécanisme de « protection » qui se met en place en période de stress.

Graisse abdominale : un terrain à risque

Un excès de graisse abdominale augmente le risque de développer certains troubles.

Cela pourrait favoriser les apnées du sommeil, mais aussi le développement du syndrome des ovaires polykystiques.
Ou encore des maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, ou le cancer du côlon. Mais comment est-ce possible ?

La graisse abdominale et ses toxines

La graisse abdominale peut vite constituer un danger pour la santé, car elle agit d’une manière quelque peu particulière.

En effet, elle génère des toxines qui affectent négativement le fonctionnement de l’organisme et produit des substances inflammatoires. Notamment, la cytokine.
La cytokine ? C’est une hormone du système immunitaire. Et lorsqu’elle est produite en excès, cela peut créer des lésions dans l’organisme.

Stress et prise de poids : quelles solutions ?

D’abord, il faut commencer par se pencher sur les piliers de votre santé. Parfois, de légers ajustements sur certains aspects suffisent pour avoir des résultats rapides.

Des nuits réparatrices

Un sommeil de qualité est essentiel pour que le corps puisse se reposer et se régénérer. Car si vous lésinez sur vos heures de sommeil, vous vous préparez déjà à une “mauvaise fonction mentale” pour le lendemain.

Mais vous êtes aussi plus enclin à connaître des fluctuations anormales de cortisol et donc, de grossir.

Par ailleurs, une étude montre qu’une mauvaise nuit de sommeil peut augmenter vos niveaux d’anxiété de 30% sur la journée suivante. Et qui dit stress et anxiété, dit cortisol sécrété.

Une alimentation saine et équilibrée

Vous souhaitez réduire l’accumulation de graisse ? Limitez au maximum la consommation d’aliments hautement transformés, de sucres et d’autres aliments pro-inflammatoires.

Une alimentation saine et équilibrée reste l’un des meilleurs moyens pour éviter les réactions inflammatoires. Mais aussi pour stabiliser la glycémie et faire le plein d’énergie.

Une régularité dans le mouvement

Si le stress est l’un des grands maux de notre société, la sédentarité le suit de près.
Rester assis derrière son bureau 7 heures par jour est loin d’être bénéfique au corps.

Pratiquer une activité physique adaptée, et surtout, être régulier dans sa pratique est essentiel.

Qu’il s’agisse de musculation, de natation, de yoga, de danse ou encore plus simplement de marche, peu importe. L’essentiel est de bouger pour stimuler le métabolisme .

Ne vous mettez pas pour autant la pression sur votre activité physique. L’important c’est de bouger, régulièrement, même à rythme modéré. Pas besoin de courir un marathon pour être en bonne santé.

Une meilleure gestion du stress

Car même si vous côtoyez quotidiennement la salle de gym et mangez sainement, le stress, et donc le cortisol, peut encore courir allègrement dans votre système.

Sauf que réduire son stress, c’est bien souvent plus facile à dire qu’à faire. A vous de trouver “la” bonne pratique pour vous-même. On parle souvent de yoga, de méditation, ou encore de sophrologie. Mais tout le monde ne trouvera pas son compte dans ces pratiques. Des exercices de respiration peuvent aussi être très utiles. Testez, et trouvez ce qui vous convient le mieux.

On vous a beaucoup parlé du cortisol dans cet article. Mais la prise de poids, et particulièrement de la graisse abdominale, est aussi influencée par d’autres hormones.

Le sujet vous intéresse ? C’est par là : prise de poids, un dérèglement hormonal en cause ?

Cabinet B - Ostéopathie

Découvrez ce qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.