0% lus

Le stress a bien des effets négatifs, et notamment sur nos cervicales.
Généralement une douleur au cou est dûe à une inflammation musculaire, mais les douleurs cervicales peuvent aussi être liées au stress.
Aujourd’hui je vais me pencher seulement sur le lien entre le stress et les douleurs cervicales, mais vous pouvez trouver en fin d’article une liste d’autres raisons pouvant conduire à ces douleurs.

Cervicalgie et stress

Cervicales et stress

Les douleurs cervicales, douleurs au cou ou raideurs de la nuque, sont aussi appelées cervicalgie.
Elles sont très fréquentes et touchent entre 10% et 20% des adultes.
Plusieurs facteurs expliquent ces douleurs et raideurs cervicales, mais le stress que nous vivons au quotidien est parfois responsable.

Douleurs cervicales, stress et fatigue

Le stress a pour effet de vous fatiguer.
En effet lorsque nous sommes stressés, nous sommes de manière générale davantage énervé, et irritable, et nous pouvons réagir de manière disproportionnée à certaines contraintes.

Si vous êtes stressé, il est probable que vous mettiez vos cervicales en tension.
Par exemple parce que vous vous tenez mal à votre bureau ou au travail, ce qui n’est pas forcément le cas habituellement. Mais votre stress, et votre fatigue peuvent aussi exacerber des tensions cervicales déjà présentes, si vous avez eu un accident par exemple.

stress mal au cou douleurs cervicales cervicalgie

Stress et somatisation : cervicalgie de tension

Lorsque je parle de stress, je parle du stress au sens large. Il peut s’agir du stress que vous vivez au niveau professionnel, mais aussi au niveau personnel. De même un événement peut se révéler particulièrement stressant, comme la perte d’un proche (qu’il s’agisse d’un décès ou d’une séparation), un déménagement, la maladie, etc.
Une contrariété peut aussi entraîner un état de stress. Même un événement heureux peut occasionner du stress, comme un mariage, une grossesse, ou une promotion professionnelle.

Le stress a cela de particulier qu’il est propre à chacun et qu’il peut prendre de nombreuses formes.

Notre cou nous permet de manière symbolique de garder notre tête sur nos épaules. Lorsque nous avons mal aux cervicales, notre corps nous lance un signal, sorte de SOS pour nous informer que “quelque chose” ne va pas. On parle de somatisation : votre corps traduit physiquement une douleur psychique.
Vous n’allez pas bien, vous êtes stressé, donc votre corps le traduit physiquement. C’est pourquoi on parle parfois de cervicalgie de tension, car elle est déclenchée par un stress, une tension psychologique ou émotionnelle.

Tension cervicale, stress et ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine naturelle qui n’utilise pas de médicaments, et qui prend très bien en charge le stress, dans son sens large. Et notamment lorsque celui-ci se traduit physiquement.
En effet lorsque vous avez mal au cou et que vous prenez des cachets, cela n’a d’impact que sur votre douleur au cou, c’est-à-dire sur votre symptôme, et non pas sur son origine : votre stress.
L’ostéopathe a une approche différente qui consiste à dire que si vous avez des douleurs cervicales à cause du stress, il faut agir sur votre stress pour libérer ces tensions cervicales, qui ne sont qu’un symptôme.

Cette approche globale, où votre ostéopathe considère votre symptôme comme faisant partie d’un ensemble, lui permet d’agir durablement sur votre mal de cou.

J’ai mal au cou, que fait un ostéopathe ?

En premier lieu, l’ostéopathe discerne et diagnostique ce qu’on appelle les dysfonctions cervicales. En gros, il cherche à voir ce qui fonctionne “mal” au niveau de vos cervicales. Il va vérifier l’état de vos disques (pas ceux que vous écoutez chez vous, mais ceux qui vous permettent de garder la tête sur les épaules !). Vérifier vos disques va permettre de vérifier la présence de plusieurs choses :

 

Votre ostéopathe va aussi regarder les tensions au niveau de vos vertèbres cervicales, et les mettre en lien avec vos autres tensions, comme par exemple au niveau de votre crâne, de vos membres supérieurs, de votre dos, votre thorax, et votre abdomen. Car oui, tout peut être lié !

Une fois le diagnostic posé, votre ostéopathe va débuter le traitement.
Il va traiter les articulations même de vos cervicales, mais parfois aussi les tensions qui s’exercent dessus, ainsi que ce qui provoque ces tensions sur vos cervicales.
L’ostéopathe va bien entendu traiter votre stress et ses manifestations physiques.

cervicalgie stress mal au cou douleurs cervicales

Est-ce que l’ostéopathe va me faire craquer le cou ?

Rassurez-vous, un ostéopathe n’est pas obligé de vous faire craquer, peu importe votre motif de consultation. Il existe des techniques douces qui permettent d’éviter les techniques de cracking si vous le souhaitez.

Mal de cou, et si ça n’était pas le stress ?

Tout au long de cet article je vous ai parlé uniquement de votre mal de cou avec une approche liée à l’anxiété et au stress, mais d’autres facteurs peuvent conduire à des douleurs au cou.
Voici une liste non exhaustive . Pour plus d’informations, cliquez simplement sur ce qui vous intéresse et vous trouverez un article complet sur le sujet.

 

Le conseil l’ostéo

Attention le stress nous fait souvent entrer dans un cercle vicieux. Par exemple votre stress peut modifier votre posture. En adoptant une mauvaise posture au travail vous risquez d’augmenter davantage vos douleurs cervicales. Cette douleur peut quant à elle augmenter votre état de stress. Et ainsi de suite. C’est pour cela qu’il est important d’écouter votre corps et les signaux qu’il vous envoie.

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes diplômés au sein d’écoles agréées par le Ministère de la Santé

Youri Bertucchi

Author Youri Bertucchi

Ostéopathe passionné par son métier, qui blogue à ses heures perdues.

More posts by Youri Bertucchi

Join the discussion 19 Comments

  • Lehdi dit :

    Bonjour
    Que dire de douleurs chroniques qui apparaissent suite à un ostéopathe qui a mal fait son travail ?
    Aujourd’hui cela fait 3 mois que sont apparus mes douleurs et que l’ostéopathe dit que ce n’est pas lui alors qu’avant tout allait bien, de plus entre neurologue, rhumatologue, le vrai corps médicale au sens large qui déconseillent d’aller se faire manipuler

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour,
      Tout d’abord merci d’avoir pris le temps de commenter cet article.
      Le « vrai » corps médical dont vous parlez m’envoie régulièrement des patients, et pour tout vous dire nous travaillons souvent ensemble et ce dans l’intérêt de nombreux patients.
      Je ne sais donc pas trop quoi vous répondre.
      Si ce n’est qu’il est effectivement possible que vous soyez tombé sur un « mauvais » ostéopathe. Comme il est possible de tomber sur un « mauvais » médecin, chirurgien, rhumatologue, orl, etc.
      Si vous pensez que votre ostéopathe est responsable de vos douleurs sachez qu’il existe des associations de soutiens aux patients qui pourront vous aider dans vos démarches pour faire reconnaître votre préjudice si celui-ci est réel.
      Pour ma part je ne peux pas répondre davantage à votre interrogation.
      Cordialement,
      Youri Bertucchi

    • TruthION dit :

      Si tout allait bien, pourquoi être allé voir un ostéopathe en première instance ??

      • Youri Bertucchi dit :

        La prévention est au coeur de la démarche de l’ostéopathie. Mieux vaut consulter avant d’avoir pour mal. « Mieux vaut prévenir que guérir ».

    • fauche dit :

      bonjour voila depuis une dizaines de jours j ai de grosses douleurs en bas du cou et derriere la tete et nuque.un exemple aujourd hui tout allez bien je me suis allonger sur mon lit et fait un travail sur mon ordi et au bout deux heures gros mal de tete deriere audessus du cou.j ai pris un doliprane 500 et douleurs passez en 15 minutes environs.sachant egalement que je suis tres engoisser et tres stresser depuis quelques mois je panique bocoup vraiment.mon docteur me dit que c est peut etre migraine ophtalmique mais comment se fait il que sa apparait d un coup comme sa.est ce q une depresssion le stress l angoisse peut generer se type de douleurs?j ai remarquer egalement des tentions vers les nez vers le sinus gauche est ce du a des spasmes du a l angoisse est ce lié?si vous pouviez juste m eclaircir svp?merci

      • Cabinet B dit :

        Bonjour,
        Merci de votre intérêt pour notre article.
        Le stress et l’angoisse peuvent se manifester de différentes manières. Mal de cou, de nuque, migraine ophtalmique font partis des symptomatologies que l’on peut retrouver. Cela fait partis des motifs de consultation fréquent en cabinet. Néanmoins, il est difficile de vous affirmer que vos douleurs viennent de là sans vous recevoir en consultation. La prise en charge par ailleurs est propre à chaque patient de par la singularité de chacun.
        Cordialement,
        Cabinet B

      • Cabinet B dit :

        Bonjour,
        Merci de votre intérêt pour notre article.
        Le stress et l’angoisse peuvent se manifester de différentes manières. Mal de cou, de nuque, migraine ophtalmique font partis des symptomatologies que l’on peut retrouver. Cela fait partis des motifs de consultation fréquent en cabinet. Néanmoins, il est difficile de vous affirmer que vos douleurs viennent de là sans vous recevoir en consultation. La prise en charge par ailleurs est propre à chaque patient de par la singularité de chacun.
        Cordialement,
        Cabinet B

  • Defossez dit :

    Bonjour à vous, monsieur Bertucchi,

    J’ai parcouru votre article avec intérêt. Il y a cependant un point que je voudrais éclaircir. Vous insistez bien sur le fait de soigner la cause et non les conséquences. Mais concernant le stress lui-même que fait/que peut faire concrètement l’ostéopathe ? Je ne pose pas la question avec ironie, mais pour comprendre car la phrase  » Et l’ostéopathe va bien entendu traiter votre stress » m’a laissé sur ma faim.

    Il se fait que je consacre mon énergie à diffuser des’techniques de mieux être, y compris articulaire, basée sur la respiration. Et en effet, un cou tendu, une nuque recourbée vers l’arrière sont des facteurs de limitations de la respiration et une respiration réduite est, on le sait aujourd’hui, un terrain favorable aux inflammations chroniques. C’est aussi et surtout la marque du stress. Il y donc un lien puissant, bi-directionnel, entre la liberté du cou et l’état de stress de chacun d’entre nous. Je cherche donc des méthodes pour libérer le cou en douceur, y compris via la respiration. Votre passion m’a motivé à vous demander de m’en dire plus si vous le voulez bien.
    En vous souhaitant des bonnes fêtes enfin d’années,
    Cordialement
    Jean-Marie Defossez

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour Mr Defossez,
      Merci pour votre message.
      Un précédent article traitait du sujet de votre interrogation : https://toulouseosteopathe.com/stress-et-osteopathie/
      J’y détaille de manière concrète et simple comment un ostéopathe agit sur le stress.
      Ravi de voir, que d’autres partagent la même passion que la mienne et prennent le temps de diffuser de l’information sous forme de conseils et techniques mieux-être.
      Youri Bertucchi

  • Chridtiane laverdure dit :

    Bonjour merci de vos articles
    Je vs ecris pr conseil apres gros stress choc emotionnel suite problemes sante mon mari j ai eu blocage cervical a gauche
    Oreille cou muscle sous oreille et montee musculaire d apres osteo et gresillement oreille toujours a gauche. J ai faut 3 seabces osteo pr deblocage mais suis tjours stressee et lorsqye je me couche ca gresille tte ma tete
    Tt cela m angoisse je sais ce n est pas maladie mais angoissant et fatiguant j ai debute osteo en juin apres avoir vu un lot de praticiens rhumato etc
    Quel conseil me donneriez vs croyez vs que si je me detends cela ira mieux ?
    Je fois faire 700 kms j angoisse deja
    Merci d avance cordialement

    • Youri Bertucchi dit :

      Bonjour,

      Je ne suis pas certain d’avoir compris : pourquoi devez-vous faire 700 km ?
      Mon seul conseil serait de consulter un ostéopathe spécialiste de la sphère ORL. Vous semblez avoir des acouphènes (oreilles qui grésillent) ce qui peut être réglé grâce à l’ostéopathie.
      Il est très difficile de se détendre lorsque ça bourdonne dans sa tête, ne vous mettez pas de pression supplémentaire, il est normal que vous soyez angoissée.
      Youri Bertucchi

  • Pascale dit :

    Bonjour Monsieur Bertucchi,

    J’ai une NCB depuis 18 mois à la suite d’un béquillage prolongé (fracture cheville), mais aussi et surtout d’un stress professionnel intense qui a engendré une dépression.
    On m’a détecte un debord discal modéré en C4.
    J’ai été très bien soignée par un kine lui même ostéo mais qui ne voulait pas me pratiquer de l’ostéo car il dit que je suis trop fragile.
    J’ai perdu beaucoup de muscles dos épaule pendant ces 18 mois donc ma rhumato me dit qu’il faut me remuscler. Mes douleurs n’ont pas disparues même si je vais mieux à tout niveau.
    Pensez vous qu’un ostéo pourrait m’aider ? Et si oui pourriez vous me conseiller qq un de très doux à Paris ?
    Merci

    • Cabinet B dit :

      Bonjour,
      Merci de votre intérêt pour notre article.
      Nous allons nous renseigner auprès de nos confrères et reviendrons vers vous par mail dans la quinzaine.
      Sans nouvelles de notre part c’est que nous n’avons pas trouvé de spécialiste à vous recommander.
      Cordialement,
      Cabinet B

  • Dominique dit :

    Bonjour Monsieur Bertucchi
    Je suis hyper-nerveuse et chaque fois que j’ai la moindre contrariété, j’ai l’impression que ma nuque se raidit et je ressens des pincements au niveau des cervicales.
    En même temps, j’ai un déséquilibre et des étourdissements (y compris lorsque je tape sur mon clavier d’ordinateur) Au plus ce phénomène se produit, au plus je stresse. J’ai la crainte d’aller me coucher car vers 3h du matin, je m’éveille, je rumine et je guette le moindre symptôme ainsi que les vertiges. Cela engendre une grande fatigue.
    Il y a 7 ans, on m’a découvert par hasard, un kyste au cerveau, très mal situé, sur le tronc cérébral, mais bénin. Mon neurologue, ainsi que les neuro-chirurgiens, me disent que je l’ai sûrement depuis l’enfance, et que mes douleurs et sensations de vertiges ne sont pas dues à ce kyste (j’aurais bien d’autres symptômes : paralysie des épaules, de la face et problème de déglutition). Je fais d’ailleurs tellement une fixation là dessus, que je demande une IRM du cerveau tous les ans, bien que mon neurologue me le déconseille.D’ailleurs depuis 7 ans, ce kyste n’a pas évolué. Toutefois, je suis stressée 2 mois avant cet examen.
    Pensez-vous que le stress puisse donner tous ces symptômes cités plus haut. Nous avons également en ce moment, beaucoup d’humidité et de brouillard et je ne supporte pas l’humidité. Pour parfaire le tout, dès que je lève le bras et la tête pour atteindre un objet placé haut, j’ai aussi cette sensation d’étourdissement.
    Merci à vous.
    J’ai trouvé votre site très bien réalisé.
    Cordialement.

    • Cabinet B dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Il est en effet probable que votre stress soit générateur des symptômes que vous décrivez.
      Néanmoins aux vues de votre situation très particulière je vous recommande très fortement de vous référer à l’avis de votre médecin ou neurologue.
      Cordialement,
      Cabinet B

  • Ranasd dit :

    Bonjour s il vous plait cela fait 7 ans que je souffre de maux de tete tous les jours depuis le divorce de mes parents effectivement j’ai donc grandite avec une mere assez absante tous les jours jai des maux de tete qui me gache la vie il suffit que je me fasse un massage sur les 2 epaules pres du coup pour que j’aille mieux j ai besoin de solution je suis partie chez tous les dr possible personne m’a guerrit et je suis en depression 🙁

    • Cabinet B dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre contribution. Si vous pensez avoir besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter ces services qui sauront mieux répondre à votre demande que nous : http://www.sosdepression.org

      • Desportes dit :

        Bonsoir
        Je souffre d’une nevralgie cervicales brachial depuis environ 5 semaine avec perte de la sensibilité etdes 2 derniers doigts et perte de force dans la main et le bras gauche.sous morphine depuis tout ce temps je commence à stresser car ma douleur ne diminue pas et surtout ma sensibilité et ma force ne reviennent pas ,ce qui majoré mon mal être.
        J’ai luqu’il fallait du repos alors que mon,médecin et mon kine me dise de bouger au contraire ….
        1-dois-je reposer?
        2-quandvais-je récupérer ma sensibilité et ma force ?c’est gênant et angoissant j’ai 44ans et j’ai besoin de toutoi récupérer.
        J’aI peur .
        Merci pour votre réponse

        • Cabinet B dit :

          Bonjour,
          Merci de partager vos ressentis.
          Nous vous recommandons de suivre les recommandations de votre médecin et de votre kinésithérapeute qui vous ont suivi. Nous ne pouvons nous prononcer sur un quelconque pronostic du temps que cela prendra pour récupérer votre force. Il est nécessaire de vous voir en consultation afin de déterminer avec vous quelle sera la meilleure prise en charge.
          Avez-vous fait part de vos inquiétudes à votre équipe médicale ? Sachez qu’il existe aussi des associations de patients qui pourront vous conseiller et vous accompagner dans votre parcours.
          Cordialement,
          Cabinet B

Leave a Reply