0% lus

La grossesse est une période de transition importante dans votre vie. Eet certains des désagréments qu’elle apporte peuvent vous mener la vie dure. Et l’on prend peu de risques en avançant que c’est certainement le cas des troubles digestifs.

Nausées de grossesse, maux de ventre, remontées acides, constipation, diarrhée et autres inconforts digestifs. Ces symptômes rythment bien souvent le quotidien des futures mamans.

Dans la majorité des cas, ces troubles sont bénins et sans danger pour vous ou votre bébé. Seulement, ils peuvent avoir un impact relativement négatif sur votre vie quotidienne.

Quels sont les principaux troubles digestifs chez la femme enceinte ? Quels sont les facteurs pouvant être à l’origine de ceux-ci ? Est-il possible de les prévenir et de les limiter ? Pourquoi consulter un ostéopathe durant sa grossesse ?

Installez-vous confortablement et profitez de votre lecture, nous vous apportons toutes les réponses.

Sommaire

Nausées de grossesse et vomissements

“L’un des désagréments les plus retrouvés durant le premier trimestre de grossesse ? Les nausées et les vomissements bien sûr ! C’est d’ailleurs souvent suite à leurs apparitions que vous prenez l’initiative de réaliser un test de grossesse.

Bon nombre de femmes sont en effet concernées par les vomissements et les nausées durant leur grossesse. On ne compte pas moins de 75% de femmes enceintes victimes de nausées et 50% de vomissements. N’ayez crainte, en général, ils sont sans danger, que ce soit pour le fœtus ou vous-même.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Vomissements et nausées de grossesse : les causes

La première cause retrouvée derrière ces maux est le changement hormonal : il est particulièrement important en début de grossesse. Notez cependant que d’autres facteurs peuvent venir alimenter ce désagrément :

  • Vous êtes enceinte de jumeaux ou de triplés
  • Votre mère a elle aussi connu des nausées et/ou des vomissements pendant sa grossesse
  • Vous avez déjà eu une grossesse avec ces mêmes symptômes
  • La fatigue
  • Le stress ou encore des tensions émotionnelles importantes
  • Vous souffrez d’une hernie hiatale

Vomissements et nausées de grossesse : les évolutions

À partir de quand apparaissent les nausées de grossesse et les vomissements ?

“Généralement, ceux-ci se déclarent environ 3 à 6 semaines après la fécondation. Ils disparaissent habituellement à la fin du premier trimestre. Ils peuvent néanmoins être présents tout au long de votre grossesse et ce, jusqu’à l’accouchement. Un inconfort pouvant sacrément entremettre vos activités et bouleverser votre quotidien.

Si vous observez une perte de poids importante, des signes de déshydratation ou que ces symptômes impactent grandement vos activités, il est important de consulter votre médecin.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Remontées acides pendant la grossesse

Autre désagrément bien connu, et pas des plus agréables, durant la grossesse : les remontées acides.

“Les remontées acides se caractérisent par une douleur à type de brûlure derrière le sternum. Bien souvent, c’est après manger qu’elles se déclarent, mais elles peuvent aussi se faire ressentir à distance de vos repas.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Qu’est-ce qu’une remontée acide ?

On parle de remontées acides lorsqu’une partie des aliments contenus dans votre estomac remonte au niveau de votre œsophage. Cette remontée peut aller jusqu’à votre bouche et vous laisser un goût désagréable. Mais comment est-ce possible ?

“Votre œsophage se termine par le cardia, une structure musculaire jouant un rôle de clapet. Ce cardia permet d’une part le passage des aliments dans votre estomac, mais aussi d’éviter que ces derniers ne remontent.

Il faut savoir que ce qui est contenu dans votre estomac est particulièrement acide. Ainsi, lorsque les aliments remontent, l’acidité présente dans l’estomac peut venir abîmer les parois de votre œsophage. C’est cela qui provoque les douleurs à type de brûlure.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Mais pourquoi le cardia n’assure plus correctement son rôle de clapet ?

Remontées acides pendant la grossesse : les causes

Le rôle des hormones

Certaines hormones relâchées pendant la grossesse (surtout la progestérone) provoquent un relâchement général. Tout cela dans le but de mieux préparer votre corps aux changements.

Le problème, c’est que cela engendre deux phénomènes pouvant jouer sur vos sensations désagréables :

  • Le relâchement du cardia, qui n’est alors plus capable d’assurer de manière optimale sa fonction d’anti-reflux
  • Le relâchement de l’estomac, qui normalement se contracte afin de participer à la libération de son contenu dans le début de l’intestin grêle. Lui aussi plus relâché, il assure moins cette mission et les aliments peuvent ainsi plus facilement faire machine arrière.

L’augmentation du volume de l’utérus

“Il serait quelque peu injuste d’incriminer seulement vos hormones pour vos remontées acides de grossesse. Autre raison principale derrière ces troubles : votre utérus prend de plus en plus de place.

Résultat ? Il peut venir comprimer votre estomac ainsi que la fin de votre œsophage. Notez aussi qu’à partir du sixième mois de grossesse, votre estomac (normalement à l’oblique) devient horizontal. Il est poussé par l’utérus, ce qui favorise aussi les remontées acides.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Autres causes

D’autres facteurs peuvent augmenter les remontées acides de grossesse, comme :

  • Le stress et les tensions émotionnelles
  • La fatigue
  • La position assise maintenue de manière prolongée

Remontées acides pendant la grossesse : les évolutions

Nous savons que ces désagréments sont en partie causés par l’utérus qui gagne en volume au fil de votre gestation. Les remontées acides sont donc plus fréquentes en fin de grossesse.

Notez toutefois qu’elles peuvent aussi être observées en début de grossesse du fait des changements hormonaux.

Constipation durant la grossesse et inconforts digestifs

“Si on en suit la définition de l’OMS, la constipation se caractérise par l’absence de selles pendant plus de 3 jours. Seulement, vous pouvez très bien aller aux toilettes tous les jours et tout de même ressentir des maux de ventre. C’est ce qui rend alors difficile l’expulsion des selles.

Ces maux de ventre peuvent d’ailleurs s’accompagner d'inconforts, de gaz ainsi que de sensations de ballonnements. Il s’agit de troubles fréquents, 30 à 40% des femmes en souffriraient durant leur grossesse.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Constipation, gaz, ballonnements durant la grossesse : les causes

Ici aussi, les hormones et la taille grandissante de l’utérus sont en cause :

  • Les hormones provoquent un relâchement global qui vient ralentir les mouvements de votre intestin. Or, ces mouvements sont nécessaires à l’avancée et à l’évacuation des aliments
  • Plus vous avancez dans votre grossesse, plus votre utérus prend de la place. Il comprime et vient mettre à mal les différents organes qui servent à votre digestion

Autres causes

La fatigue, le stress et les tensions émotionnelles peuvent également entremettre le bon fonctionnement de votre système digestif. Les liens sont très étroits entre stress et troubles intestinaux.

Constipation durant la grossesse et inconforts : les évolutions

“Vous pourriez souffrir de constipation et d’autres inconforts digestifs durant le premier trimestre de votre grossesse. Notamment à cause de l’imprégnation hormonale. Notez que la constipation, les gaz et les ballonnements durant la grossesse se font surtout ressentir sur le dernier trimestre.

Autres cas de figure, vous connaissiez ces inconforts avant votre grossesse et cette dernière l’accentue ou encore, ces inconforts perdurent après votre accouchement.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Quoi qu’il en soit, il est important d’aller à la selle à chaque fois que vous en ressentez l’envie. Plus vos selles restent dans le côlon, plus elles se durcissent. Cela les rend alors plus difficiles à évacuer et voilà qu’un nouvel épisode de constipation survient.

Enfin, si vous n’êtes pas allée à la selle depuis plus de 3 jours et que cela est plutôt inhabituel pour vous, nous vous conseillons d’en parler à votre médecin.

Diarrhée chez la femme enceinte

Il se peut qu’au contraire, votre transit soit très actif et provoque des épisodes de diarrhées.

Diarrhée chez la femme enceinte : les causes

Les causes derrière les épisodes de diarrhées pendant la grossesse sont multiples :

  • Les nausées ou vomissements. Votre transit peut être perturbé par ces symptômes. Cela provoque alors une malabsorption des aliments qui déclenche des épisodes de diarrhées
  • La supplémentation en fer, dont le principal effet secondaire est la diarrhée
  • L’anxiété, le stress et les tensions émotionnelles

Diarrhée chez la femme enceinte : les évolutions

Il est fréquent que le transit soit accéléré en début grossesse, au premier trimestre.

Diarrhée chez la femme enceinte : les signes à ne pas négliger

Si vos diarrhées s’accompagnent de signes de déshydratation, de douleur intense dans le bas-ventre, ou encore de fièvre, veillez à consultez votre médecin rapidement.

Comment limiter et soulager les troubles digestifs de grossesse ?

“Pour l’ensemble de ces troubles, les principales solutions comprennent le rééquilibrage alimentaire et une hygiène de vie irréprochable. Comprenez ici une activité physique suffisante et adaptée, un sommeil de qualité, etc.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Quid des médicaments ?

La prise de médicaments n’intervient que si elle est jugée nécessaire par votre médecin. Veillez à rester vigilante face aux informations farfelues et conseils en tous genres que l’on trouve sur la toile.

À garder sous le coude

Nous avons préparé pour vous une liste de conseils, recommandations et recettes de grands mères les plus sûres. Cela vous permettra de soulager vos troubles digestifs durant votre grossesse. Retrouvez notre fiche conseils ici.

Nous voudrions aussi vous parler d’une autre solution douce et naturelle : l’ostéopathie. Un ostéopathe spécialisé dans le suivi de la femme enceinte peut vous aider à limiter et soulager ces gênes quotidiennes.

Troubles digestifs chez la femme enceinte et ostéopathie

“Tout d’abord, il est important de souligner ici que l’ostéopathe n’agit pas uniquement sur les troubles digestifs. Le suivi de la femme enceinte par un ostéopathe spécialisé permet aussi de prévenir, limiter et soulager bien d’autres maux de grossesse.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Un quotidien plus confortable

Maux de dos, syndrome du canal carpien, maux de tête, infections urinaires à répétition, jambes lourdes, douleurs ligamentaires, incontinences, etc. La liste des troubles pour lesquels votre ostéopathe peut vous aider est longue.

Envisagez de lire notre article dédié à la prise en charge de la femme enceinte en ostéopathie. Vous vous demandez à quel moment consulter votre ostéopathe durant votre grossesse ? C’est par ici.

Bien, à présent, penchons-nous sur les différentes techniques et approches utilisées par l’ostéopathe pour vous soulager de vos problèmes digestifs et inconforts.

Troubles digestifs et grossesse : que fait l’ostéopathe ?

“Votre ostéopathe, spécialiste dans le suivi de la femme enceinte, doit veiller au bon fonctionnement de diverses structures. L’objectif est de vous permettre de vous réconcilier avec votre transit. Et cela évidemment, en toute sécurité et sans douleur pour vous et votre bébé.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Un travail viscéral

Nous l’avons vu, entre les changements hormonaux et mécaniques connus par votre corps durant cette période, votre système digestif peut en pâtir.

L’ostéopathe veille d’abord, par des techniques douces, à libérer d’éventuels blocages au niveau de différents organes. Il vient également libérer les compressions causées par l’augmentation utérine en répartissant au mieux les contraintes mécaniques que cette dernière entraîne. Mais ce n’est pas tout.

“Nous nous assurons aussi de relâcher les tensions des différentes enveloppes entourant vos organes. Ces enveloppes peuvent, elles aussi, participer à ce phénomène de compression. Elles entraînent alors chez vous des douleurs ou troubles digestifs.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Focus sur le diaphragme, un point clé de la digestion

Le diaphragme, c’est ce muscle qui sépare votre cavité thoracique de votre cavité abdominale. Il permet notamment le brassage des aliments dans vos intestins en réalisant un mouvement haut-bas lorsqu’il se contracte. Il agit aussi un peu comme une pompe, puisque c’est grâce à lui que vous disposez d’un bon retour veineux.

Votre œsophage, lui, lorsqu’il se termine, passe au travers du diaphragme pour continuer ensuite par l’estomac.

Vous comprenez à présent pourquoi votre ostéopathe attache autant d’importance à votre diaphragme. Pour vous apporter confort et bien-être, le praticien doit s’assurer que ce muscle fonctionne de manière optimale et soit suffisamment mobile.

Vérifier le système nerveux

“On pense notamment au nerf vague, qui part de votre crâne et qui régule bon nombre de vos fonctions digestives. Mais on pense également à tous les nerfs partant de votre colonne vertébrale et qui participent à l’innervation. Seulement, votre système nerveux peut être victime de différentes compressions. Ces dernières gênent alors la transmission des informations entre votre cerveau et votre système digestif.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

La fonction de vos organes est régulée par votre cerveau, via des nerfs provenant de votre colonne vertébrale, de votre bassin et de votre crâne.

Pour lever les compressions identifiées, votre ostéopathe travaille notamment sur votre crâne, votre colonne vertébrale ou encore votre bassin.

Point sur le réseau logé au coeur de vos intestins

Au coeur de votre intestin existe un réseau de cellules nerveuses et de nerfs. Semblable au réseau présent dans votre cerveau, on l’appelle le “système nerveux entérique”.Tous deux interagissent via les nerfs abordés ci-dessus.

L’axe intestin-cerveau

La relation entre votre système nerveux central (soit votre cerveau) et votre système nerveux entérique (au niveau du ventre) explique bien des choses. Et notamment le fait que stress ou l’anxiété puissent provoquer des maux de ventre.

Ici encore, par des techniques douces et sans danger pour bébé, l’ostéopathe veille au fonctionnement optimal de ce réseau de cellules et de nerfs présent dans vos intestins.

Mieux gérer son stress, libérer les tensions émotionnelles

Avez-vous remarqué que nous avons systématiquement cité le stress et l’anxiété quand venait l’heure d’aborder les facteurs d’apparition de ces troubles ?

Ces ressentis et émotions négatifs sont en effet souvent des facteurs favorisant l’apparition et la présence prolongée des troubles digestifs. Pas étonnant que votre ostéopathe mette un point d’honneur à vous aider à gérer votre stress.

Cela se fait notamment avec un travail sur le système respiratoire et le nerveux. Tous deux régulent votre état de stress (et donc à fortiori, l’impact qu’a le stress sur votre corps).

Traumatismes et mémoires émotionnelles

“S’il existe des traumatismes émotionnels, cela peut également provoquer un état de stress chronique. Si vous n’arrivez pas à en sortir, cela peut impacter la mobilité de certaines structures. Ces traumatismes émotionnels peuvent être conscients, mais aussi parfois inconscients.

L’ostéopathe est à même d’identifier ce qu’on appelle des mémoires émotionnelles négatives et vous aider à vous en libérer.”

Éléonore VincentOstéopathe DO

Optimiser la circulation sanguine

Nous l’avons vu, vos hormones, bien que nécessaires, sont parfois responsables de vos inconforts digestifs. Et ces hormones circulent via la voie sanguine. Quant aux cellules présentes dans votre système digestif, elles ont besoin d’être nourries pour bien fonctionner. Cela se fait également via la circulation sanguine.

Ici aussi, votre ostéopathe doit identifier et lever toute compression éventuelle pouvant gêner votre circulation.

Cas clinique

Éléonore Vincent, ostéopathe DO, partage avec nous le détail d’un soin d’ostéopathie en partageant un cas de consultation réel.

La patiente : femme de 31 ans, première grossesse, consulte au dernier trimestre (8e mois).
Le motif de consultation : suivi de grossesse. Elle est venu à chaque trimestre de sa grossesse pour des motifs différents.
Ce jour-là, elle consulte pour diverses raisons. Des douleurs au niveau du milieu du dos ainsi qu’une constipation importante, des difficultées à respirer et des remontées acides.

Traitement

Un travail pour redonner de la mobilité et de la souplesse aux vertèbres thoraciques ainsi que lombaires est réalisé.

Le diaphragme également est libéré afin qu’il soit plus souple et ne vienne plus comprimer l’estomac et l’oesophage. Et pour qu’il assure correctement son rôle de “brassage intestinal” afin de limiter la constipation.

Enfin, en dernier point, les différentes couches du péritoine, la membrane entourant toutes les viscères et organes gynécologiques, sont travaillées. Le but est de donner le plus d’espace possible au bébé et de confort à la future maman.

A la fin de la séance, la future maman sent que le ventre “tombe moins”. C’est comme si celui-ci était remonté. Aussi, elle a la sensation qu’il lui pèse moins. Elle sent directement également que les sensations sont différentes au niveau du dos.

Résultats

2 semaines après, elle me signale par mail moins de difficulté à respirer, et beaucoup moins de remontées acides. Son transit s’est aussi nettement amélioré.

Cabinet B - Ostéopathie

Rencontrez l’équipe spécialiste du suivi de la femme enceinte. Découvrez ce qui fait la réputation de nos cabinets d’ostéopathie à Toulouse.

Laisser un commentaire

Une question ? Envie de partager votre parcours avec nous ?
Laissez-nous un commentaire, nous y répondons systématiquement.