0% lus

Le yoga! Cette fameuse discipline qui a contaminé toutes les filles fringantes et urbaines qui ne lâchent plus leur tapis qu’elles trimballent partout avec elles (souvent dans le métro, vous avez remarqué ?).

Pourtant pas si fringante que ça, le yoga m’a toujours attirée.
Du moins en théorie car je ne l’avais jamais pratiqué jusqu’à… ma grossesse. Encore une chose que la maternité m’aura fait découvrir !

Parmi toutes les variétés de yoga qui existent (Bikram, Intégral, Astenga, le yoga chaud – hot yoga- et j’en passe) pas évident de s’y retrouver mais quand on est enceinte c’est facile, on peut se limiter au yoga prénatal.

Le yoga prénatal : un sport complet à tous les stades de la grossesse

Pourquoi faire du yoga prénatal ?

Si vu de l’extérieur le yoga peut parfois nous paraître acrobatique il n’en reste pas moins des exercices simples qu’il est possible de réaliser à tous moments de la grossesse, d’autres, sont revus et adaptés à notre gros ventre.

Par nature, le yoga peut se définir comme relaxant et apaisant. Quoi de mieux quand on est enceinte remplie de tensions diverses.
Il peut donc se pratiquer dès les premiers mois jusqu’à l’accouchement. Personnellement j’ai suivi des cours de yoga prénatal dès ma 16ème semaine de grossesse jusqu’à ma 40ème (malgré mon physique réduit à l’état de Culbuto).

Tout le monde s’accorde pour dire qu’il est important de garder une activité physique pendant les 9 mois de grossesse. Et la pratique du yoga prénatal propose plein d’avantages tant pour l’étape grossesse que pour la préparation à l’accouchement.

Pendant le cours on insiste beaucoup sur les étirements, sur le positionnement de notre corps: apprendre à se tenir droite en position assise, à maintenir ses hanches dans le bon axe, à se retourner dans le lit. Dit comme ça c’est drôle mais attendez d’être enceinte de 8 mois et vous verrez qu’on a vite fait de se sentir comme une tortue coincée sur sa carapace une fois en position dorsale!

On crée de l’espace pour bébé qui a souvent tendance à venir comprimer nos différents organes. Ma prof de yoga nous disait souvent qu’elle nous aidait à construire un 3 pièces dans un studio (en parlant de notre utérus). Et elle avait bien raison !

yoga prénatal grossesse

Préparer son accouchement grâce au yoga prénatal

Les positions proposées par le yoga prénatal sont adaptées aux femmes enceintes. Ainsi, beaucoup d’exercices sont centrés sur le périnée, le plancher pelvien, les hanches. On se tonifie, on se se détend et on se bonifie !
Certaines positions conviendront mieux au début de la grossesse notamment celles qui permettent de garder de la tonicité et notamment celle du périnée. Avec un bon travail de fond, croyez-moi, les bienfaits sont réels et perceptibles après l’accouchement.

Je le disais au début, l’essence même du yoga c’est la relaxation.
En effet, au fil des séances on apprend des techniques de respiration qui nous permettent de nous recentrer, d’être plus à l’écoute de soi. Et pour celles qui sont déjà passées par l’accouchement on le sait qu’il est important de bien respirer pendant la phase de travail mais aussi au moment de la poussée.
Bien respirer c’est se détendre et on en a bien besoin !

Vers la fin de la grossesse on insiste beaucoup sur les étirements et la détente. La posture du papillon est un pur bonheur et aide à préparer la voie pour l’arrivée prochaine de bébé.
Et pour celles qui sont au bout de leur terme et qui ont hâte de voir la trombine de bébé il existe aussi des exercices qui pourraient aider à faire descendre bébé… Alors entre 2 nettoyages de vitres, laissez-vous aller pour des séries de “sumo” !

En bref, faire du yoga prénatal ça permet de travailler son agilité et donc de rester mobile malgré les kilos qui s’accumulent. On retrouve confiance en son corps et on se sent mieux, légère même (oui oui je vous assure) !

Un autre avantage du yoga c’est qu’on peut le pratiquer peu de temps après l’accouchement et même avec bébé.
Mais ça, on s’en reparle prochainement !

Au plaisir !

roxane signature

Cabinet B - Ostéopathie

Une équipe d’ostéopathes spécialistes de la périnatalité

Roxane

Author Roxane

Billets d'une jeune maman (mais pas que) toulousaine, expatriée à Montréal, finalement revenue dans la ville rose.

More posts by Roxane

Leave a Reply